Vous êtes ici : Actualités autour de l'immobilier > Actualité Défiscalisation > Défiscalisation immobilière pour 2020 : à quoi faut-il s'attendre ?

Défiscalisation immobilière pour 2020 : à quoi faut-il s'attendre ?

Défiscalisation immobilière pour 2020 : à quoi faut-il s'attendre ?

La défiscalisation immobilière permet d’investir dans la pierre tout en bénéficiant de réduction d’impôt importantes. Quelles sont les nouveautés attendues en 2020 ?

Dans le cadre du projet de loi de Finances 2020, les députés ont adopté un amendement visant à simplifier le dispositif Denormandie dans l’ancien. En revanche, dans le neuf, aucun changement n’est prévu pour la loi Pinel. Détails.

Le dispositif Denormandie élargi

Les députés ont adopté le 14 novembre en première lecture, un amendement dans le projet de loi de Finances 2020 visant à simplifier le dispositif Denormandie dans l’ancien. Pour rappel, cet outil de défiscalisation immobilière entré en vigueur le 1er janvier 2019 s’adresse aux propriétaires bailleurs qui souhaitent rénover leur logement. Ceux-ci peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu de 12 % du prix d’achat (plafonné à 300 000 euros) s’ils s’engagent à le louer pendant 6 ans, de 18 % s’ils s’engagent à le louer pendant 9 ans, de 21 % pour une durée de location de 12 ans.

Jusqu’à présent, seuls les logements situés en centre-ville étaient éligibles au dispositif Denormandie. L’objectif de l’amendement est de « lever les freins identifiés depuis sa création ». La proposition consiste à supprimer le terme « centre » du Code général des impôts afin d’étendre le dispositif « aux logements situés dans les communes dont le besoin de réhabilitation de l’habitat en centre-ville est particulièrement marqué ». Cet élargissement devrait concerner les acquisitions réalisées à partir du 1er janvier 2020. Le projet de loi de Finances prévoit également une prolongation du dispositif Denormandie jusqu’au 31 décembre 2022.

Pas de changement pour la loi Pinel en 2020

Dans l’immobilier neuf, le dispositif Pinel ne devrait pas subir de modification l’année prochaine. En 2019, il avait déjà été recentré sur les zones les plus tendues du territoire, à savoir les zones A, Abis et B.

En Bretagne, il est proposé que les zones caractérisées par une tension élevée des marchés locatifs et des besoins de logements intermédiaires importants soient éligibles au dispositif Pinel. Une expérimentation de zonage de projet est prévue jusqu’au 31 décembre 2021 pour s’adapter aux spécificités locales.

FIP et FCPI : une réduction probablement portée à 25 % pour les investissements réalisés en 2020

Pour compenser la suppression de l’ISF-PME, les députés avaient adopté un amendement visant à renforcer pendant 1 an la réduction d’impôt sur le revenu pour la souscription de parts de FIP ou de FCPI en la faisant passer de 18 % à 25 %. Toutefois, à ce jour, la Commission européenne n’a pas encore donné son feu vert. Si celle-ci donne son accord, la réduction d’impôt pour les investissements réalisés en 2020 sera portée à 25 % mais n’aura pas d’effet rétroactif.

Ainsi, la principale nouveauté pour 2020 en matière de défiscalisation immobilière concerne l’élargissement du dispositif Denormandie et sa reconduction jusqu’en 2022. Une bonne nouvelle pour les investisseurs qui souhaitent profiter du faible niveau des taux d’intérêt pour acheter un logement en vue de le louer.

Écrit par Didier le 10/12/2019
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur Défiscalisation Immobilière
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter cet article

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : HuvW6f

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir