Achat immobilier (maison ou appartement) : comment déterminer son budget ?

Date : 06/05/2019 - Catégorie : Le crédit immobilier

Cette page provient du site Le Mag de l'Immobilier
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.lemagdelimmobilier.com/dossier-90-achat-immobilier-determiner-budget.html

Achat immobilier : comment déterminer son budget ?

Afin de ne pas s’endetter outre-mesure, il est fondamental de bien déterminer son budget avant d’acheter une maison ou un appartement. L’investissement immobilier est dans la majorité des cas lié à un crédit sur 10, 15, 20 voire 25 ans. L’acquéreur s’engage donc à rembourser ses mensualités jusqu’au terme de son emprunt. Il lui faut anticiper tout type de situation au moment d’accepter une offre de prêt immobilier. Mieux vaut donc s’assurer que l’on dispose de revenus suffisants afin d’assumer ses remboursements sur le long terme et pouvoir faire vivre sa famille décemment.

Devenir propriétaire : les revenus et dépenses à prendre en compte

Les banques retiennent généralement un taux d’endettement maximal de 33 % qu’elles acceptent parfois d’augmenter raisonnablement pour des clients à très gros revenus. Pour devenir propriétaire de son logement, il est donc nécessaire de disposer de revenus suffisants afin que le prêt immobilier soit accepté.

On commence donc par se renseigner auprès des banques pour connaître sa capacité d’emprunt et pouvoir cibler sa recherche de maison ou d’appartement. Pour ce faire, plus besoin de se déplacer. Le comparateur ou simulateur de crédit immobilier en ligne fait cela très bien et l’intéressé reçoit une réponse dans la journée. C’est bien évidemment gratuit et sans aucun engagement.

Si les revenus du foyer sont pris en considération, les dépenses le sont tout autant.

Revenus pris en compte

Il s’agit :

Dépenses à prendre en compte

Ce sont :

Capacité d’emprunt

Les banques considèrent que la capacité d’emprunt d’un client doit pouvoir lui permettre de conserver un « reste-à-vivre » suffisant afin que lui et sa famille puissent vivre dignement. C’est la raison pour laquelle il est important d’anticiper un achat immobilier suffisamment à l’avance. Cela permet d’épargner afin de se constituer un petit capital.

Celui-ci peut être utilisé en tant qu’apport personnel permettant de régler les frais d’acquisition et donc de réduire le montant de l’emprunt immobilier. Il peut aussi servir à financer d’autres dépenses ou bien être conservé en tant qu’épargne de précaution permettant de faire face, le cas échéant, à un aléa de quelque type que ce soit. Placer de l’argent est en tout cas rassurant pour les banques.

Chercher les solutions de financement les plus intéressantes

Pour réduire son taux d’endettement, il est important de rechercher un emprunt immobilier au meilleur taux, une assurance-crédit moins chère que l’assurance proposée par la banque (d’où l’intérêt d’opter pour la délégation d’assurance), et de profiter du prêt à taux zéro et autres aides financières. Tout cela pèse favorablement sur la décision de la banque puisqu’en choisissant les meilleures solutions de financement, l’emprunteur réduit soit ses mensualités, soit la durée d’emprunt.

Il peut s’avérer payant de s’adresser à un courtier en crédit immobilier car ce professionnel peut négocier pour son client le meilleur taux auprès de différents établissements bancaires. Il peut également conseiller son client sur toutes les solutions auxquelles il a droit pour réduire son taux d’endettement.

Prix du bien et dépenses liées

Déterminer précisément son budget est indispensable pour savoir dans quelle fourchette de prix doit se situer le bien immobilier à rechercher. Attention toutefois, lorsque l’on achète une maison ou un appartement, le coût de l’opération ne se limite pas au prix d’achat du bien immobilier. Il faut y ajouter des dépenses incontournables qui peuvent s’avérer très importantes comme par exemple :

Tous ces frais représentent plusieurs dizaines de milliers d’euros. L’emprunteur doit en tenir compte pour savoir s’il aura la capacité de faire face au remboursement de son emprunt immobilier. Quoiqu’il en soit, il faut toujours être prudent au moment de devenir propriétaire de son logement, et ne pas investir la totalité de son apport personnel. Se démunir totalement, c’est prendre le risque de se retrouver en situation de surendettement en cas d’imprévu.

Être prudent, c’est aussi ne pas se montrer trop gourmand lorsque l’on recherche un bien immobilier. Il est souvent judicieux de choisir une maison de superficie raisonnable ou à l’aménagement modeste mais qui offre un beau potentiel. Après quelques années, il sera toujours possible de se lancer dans de petits travaux de réaménagement, voire d’opter pour une extension si la famille s’agrandit.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre