Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Travaux & Rénovation > Faire isoler les combles perdus de sa maison : conseils et coût

Faire isoler les combles perdus de sa maison : conseils et coût

Faire isoler les combles perdus de sa maison : conseils et coût

Votre maison peut perdre énormément d’énergie à travers des combles mal isolés. C’est le cas en France pour deux logements sur trois construits avant 1974… Faire isoler les combles perdus de sa maison revient à lui éviter 20 % de déperdition de chaleur ; des économies appréciables en perspective ! Mais comment faire isoler ses combles, par qui, avec quel matériau, à quel prix…? Voici quelques conseils pour bien choisir.

1 - Repérez les signes qui montrent que vos combles ont besoin d’être isolés

L’accès aux combles perdus n’est pas toujours possible, mais si c’est le cas profitez-en pour vérifier l’état de l’isolation en place. S’il n’y a aucune isolation, ne laissez pas les choses en l’état. A la longue, cela risque de peser lourdement sur vos factures de chauffage… S’il existe déjà une isolation, il est possible qu’elle soit insuffisante ou qu’elle se soit dégradée.

En premier lieu, vérifier que la matériel isolant ne soit pas atteint par l’humidité, surtout s'il s’agit d’une laine minérale. Pour être performant, ce type d’isolant doit être parfaitement sec. Si vous découvrez qu’il est mouillé, en raison d’infiltrations extérieures ou d’une condensation intérieure, il est temps d’agir. Un autre point à vérifier est l’épaisseur de la couche isolante. En dessous de 15 cm, l’isolation est insuffisante, soit parce que la couche est trop fine, soit parce qu’elle s’est tassée avec le temps. Une couche de laine minérale de faible épaisseur dure environ 25 ans. De même, si vous remarquez que l’isolation présente des vagues, c’est mauvais signe. Probablement mal posés, les rouleaux laissent circuler l’air et s’affaissent, perdant ainsi une grande part de leur efficacité. Si vous n’avez pas accès à vos combles, faites faire un diagnostic par caméra thermique (par un bureau d’études thermiques) pour connaître l’état de leur isolation.

2 - Pensez aux économies que vous allez pouvoir faire !

Faire isoler les combles perdus permet d’envisager de vraies économies d’énergie. Zone d’évasion thermique par excellence, c’est une partie de votre maison qu’il faut veiller à bien isoler. Vous limiterez ainsi la fuite des calories vers l’extérieur. Pas la peine de chauffer le quartier, l’énergie est déjà bien assez chère ! Que votre maison soit neuve ou ancienne, l’isolation thermique des combles doit être une priorité. A la clé, c’est plus de confort, été comme hiver, et de vraies économies. Votre objectif idéal : viser une isolation qui vous permette d’atteindre la norme BBC (bâtiment basse consommation).

3 - Choisissez un professionnel qualifié

L’isolation des combles est une jungle où il est parfois difficile de repérer les bons professionnels… Vous pouvez réaliser une sélection d’après les devis. Pour cela, demandez-en plusieurs, au moins trois. L’idée est de comparer différents critères qui révèlent le bon professionnel : le prix bien sûr, mais aussi la qualité des matériaux choisis et de la pose. Le devis d’une société doit être détaillé et précis. Privilégiez une société certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), ce qui vous aidera à financer plus facilement vos travaux. Délivrée par l’État aux professionnels de la rénovation énergétique, elle garantit la qualité des travaux et vous assure de son éligibilité aux aides publiques de l’État et de votre région. Ce qui n’est pas un détail, comme on le verra plus loin…

4 - Quel type de matériau utiliser ?

Avec le professionnel choisi, vous pouvez vous orienter vers le choix d’un matériau plus ou moins cher, en fonction de critères de performance et d’écologie. Le matériau le plus courant est sans conteste la laine de verre, le moins cher du marché avec la laine de roche. Mais ces matériaux minéraux partagent avec les synthétiques (comme le polystyrène expansé) un très mauvais bilan environnemental. De plus, la laine de verre présente une assez faible densité, ce qui la rend moins performante notamment l’été. La densité de la laine de roche est meilleure. Les isolants d’origine végétale sont plus écologiques, en particulier la ouate de cellulose, le liège, la chènevotte (paille de chanvre) ou la laine de bois. La ouate de cellulose, proposée par de nombreux professionnels,associe une forte capacité thermique à une forte densité, ce qui la rend performante en toute saison. D’origine animale, la laine de mouton constitue également un excellent isolant, de surcroît parfaitement renouvelable. Un professionnel peut utiliser différents matériaux dans un même local ; il adaptera le matériau en fonction du type de parois, qui peut être différent d’un mur à l’autre.

Quoiqu’il en soit, optez pour un matériau performant, certifié par les labels CE (obligatoire, il garantit la conformité aux normes européennes) et ACERMI (Association pour la CERtification des Matériaux isolants). Cette certification est un gage de fiabilité du matériau et de durabilité de ses performances.

5 - Quelle technique adopter pour isoler des combles perdus ?

Le professionnel adoptera la technique la plus adaptée à vos combles et à votre budget (attention, certaines techniques empêchent l’éligibilité aux aides publiques). Il est préférable d’isoler au plus près du volume chauffé, c’est-à-dire au niveau du sol en ce qui concerne les combles perdus. Des combles aménagées seront isolés au niveau des rampants de toiture.

Si vos combles sont difficiles d’accès, la société peut vous proposer une isolation en vrac, qui se fait par projection mécanique. Cette technique est rapide et efficace (donc économique) mais ne permet pas d’obtenir les aides financières publiques. L’isolation pourra se faire également par l’application de rouleaux, une première couche entre les solives et une deuxième couche les recouvrant. Pas de mécanisation cette fois, mais une finition plus soignée… et plus de main d’œuvre. Ce type d’isolation peut se doubler de l’application d’un pare-vapeur, dont le rôle est d’éviter la condensation de vapeur d’eau dans l’isolant.

6 - Pensez aussi isolation phonique

Isoler vos combles peut être une bonne occasion de réduire vos éventuelles nuisances sonores. Pensez à faire faire un diagnostic en amont, pour envisager avec un professionnel comment isoler au mieux votre maison en fonction de sa conception t de son exposition au bruit.

7 - Aération : conjuguez étanchéité et ventilation

Une isolation thermique correcte doit tenir compte de la circulation de l’air dans la maison. Il faudra assurer l’étanchéité des combles en appliquant si besoin joints, mastic ou adhésif sur les zones de fuite d’air (jonctions façade-plancher, passages de câbles, etc). Une fois bien étanche, l’espace doit cependant toujours être bien ventilé, ce qui peut nécessiter l’installation d’une VMC.

8 - Comment décrypter un devis professionnel ?

Le devis doit vous aider à anticiper clairement le coût et la durée des travaux d’isolation de vos combles. Il doit être clairement détaillé. Vérifiez que l’entreprise est bien enregistrée au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés) et que son numéro SIRET et ses coordonnées soient clairement indiqués. Vous y trouverez aussi les certifications professionnelles, notamment Qualibat, gage de compétence dans les domaines administratif, juridique et financier. La certification des matériaux doit y être indiquée.

Pour ce qui est des matériaux utilisés, le tarif doit préciser l’unité d’œuvre (m2), le prix unitaire et la quantité. Le prix de la pose est exprimé en unité d’œuvre (jour, heure) et précise la durée des travaux. Le produit isolant et la main d’œuvre apparaissent de manière distincte. Attention, certaines difficultés d’accès peuvent faire évoluer le devis vers la hausse.

Un écart de prix d’un devis à l’autre peut s’expliquer par une différente qualité de matériaux, ou encore par l’expérience de l’entreprise. Quand à la TVA, elle peut varier selon votre éligibilité à certaines aides.

Au final, c’est le prix indiqué au moment de la signature que l’entreprise s’engage à respecter.

9 - Une nouvelle règlementation

L’ancienne Règlementation environnementale RT 2012 laisse sa place à la RE 2020 au 1er janvier 2022. Les ambitions écologiques s’y trouvent renforcées, avec deux objectifs : la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la diminution de l’empreinte carbone du bâtiment. La RE 2020a le souci de la performance thermique et cherche à éviter le gaspillage d’énergie. Elle tient compte de l’impact environnemental de votre maison et garantit la fiabilité des matériaux et de leur calcul énergétique. Un vrai bonus pour vos travaux d’isolation !

10 - Combien coûte l’isolation des combles perdus ?

Le budget de vos travaux d’isolation peut varier en fonction de certains critères, tels que le type d’isolant utilisé, la surface à isoler, la complexité du local et de son accès, la technique employée ou l’expérience de l’entreprise. L’essentiel est d’utiliser les services d’un professionnel qualifié RGE ; c’est le sésame pour obtenir les aides et subventions prévues par l’État.

Pour bénéficier des aides, seulement deux conditions vous sont imposées : l’épaisseur de l’isolant (pour une résistance thermique de 7 m2 K/W, soit 30 cm environ d’isolant traditionnel) et la pose par une entreprise RGE « dans les règles de l’art ». Grâce aux subventions accordées, l’isolation de vos combles perdus ne vous coûtera pas plus cher que si vous l’aviez faite vous-même ! Au final, vous aurez le savoir-faire d’un pro pour le prix du matériau seul. Soit environ 12 à 20 euros le mètre carré tout compris.

MaPrimeRénov’, éco-PTZ, CEE, crédit d’impôt transition énergétique, TVA réduite à 5,5 %, etc. Il existe différentes aides, tant au niveau national que régional, voire plus local, que vous pouvez solliciter si vous respectez les critères d’éligibilité. Finalement, il s’agit de travaux essentiels qui se révèlent peu coûteux, compte tenu des énormes économies qu’ils vous permettront de faire à court et à long terme.

 
 

Devis gratuit en moins de 5 mn
Sélection des meilleurs artisans près de chez vous

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : W33Crz

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires