Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Travaux & Rénovation > Installer un chauffage solaire à domicile : le dossier complet

Installer un chauffage solaire à domicile : le dossier complet

Installer un chauffage solaire à domicile : le dossier complet

L’énergie solaire est l’énergie la plus durable, la plus respectueuse de l’environnement, et elle est gratuite. C’est pourquoi de plus en plus de ménages choisissent d’installer un chauffage solaire à leur domicile, le plus souvent combiné également à une production d’eau chaude sanitaire. Ce système de chauffage a un coût assez important à l’installation mais il permet de réaliser de belles économies à la longue. De plus, l’État encourage les particuliers qui adoptent ce mode de chauffage plus écologique par la mise en place d’avantages et d’aides financières.

Pourquoi installer un chauffage solaire à son domicile ?

Chauffer sa maison avec de l’énergie solaire est une bonne alternative surtout au moment où les prix de l’énergie (gaz, électricité) s’envolent. C’est en effet un très bon moyen de réaliser des économies car cette énergie solaire est disponible partout, et elle est gratuite.

L’énergie solaire permet aussi de couvrir une bonne partie des besoins en chauffage de sa maison (entre 20 % et 50 % des besoins) et pour de nombreuses années grâce à des équipements dédiés aujourd’hui très performants et robustes. De plus, une installation de chauffage solaire à domicile donne la possibilité pour ceux qui le souhaitent, et en prévoyant en plus des équipements spécifiques, de combiner également le chauffage de l’eau chaude sanitaire de votre domicile.

Installer un chauffage solaire à domicile est aussi un bon atout pour la planète. L’énergie produite à partir du soleil est en effet renouvelable et non polluante. Vous contribuez ainsi à la diminution des rejets de particules néfastes pour l’environnement, et en particulier des gaz à effet de serre dont on connaît les conséquences en matière de changement climatique.

Les équipements nécessaires pour installer un chauffage solaire à domicile

Installer un chauffage solaire à domicile suppose d’équiper sa maison de matériels spécifiques dont voici les principaux éléments.

Des capteurs thermiques

Pour produire du chauffage à son domicile grâce à l’énergie solaire, il est nécessaire de capturer ce type d’énergie. Les capteurs thermiques, plus connus sous le nom de panneaux solaires, permettent de recueillir le rayonnement du soleil qui est transformé ensuite en chaleur grâce à un fluide qui circule sous les capteurs thermiques et qui est récupéré dans un ballon de stockage comme nous le verrons plus bas.

La chaleur du fluide peut ainsi se disperser dans la maison à l’aide d’un réseau de tuyaux et ainsi chauffer toute la maison. Dans le cas d’une installation de chauffage solaire, les équipements de chauffage recommandés dans les pièces sont par exemple les radiateurs basse température, ou encore les planchers ou murs chauffants.

Ces capteurs thermiques, le plus souvent installés sur le toit de la maison, jouent le rôle de chaudière, mais qui fonctionne grâce à l‘énergie solaire.

Un ballon de stockage

L’énergie solaire captée par les capteurs thermiques doit ensuite être stockée pour pouvoir être au final utilisée pour alimenter le système de chauffage de votre maison.

C’est pourquoi il est aussi nécessaire d’installer un réservoir que l’on appelle un ballon de stockage. Ce dernier est relié aux panneaux solaires par un réseau de tuyauterie, et aux équipements de chaque pièce qui permettent de chauffer son domicile.

Un régulateur

En ce qui concerne le chauffage d’une maison grâce à l’énergie solaire, il est indispensable dans la plupart des cas de prévoir une autre source d’énergie qui permet de faire l’appoint en cas de défaut d’ensoleillement, notamment selon la saison. Il peut s’agir de chauffer sa maison en parallèle de l’énergie solaire à l’aide d’une cheminée, d’un poêle, ou de radiateurs électriques basse température ou qui fonctionnent au gaz par exemple.

Le régulateur a alors comme rôle de gérer la production solaire des capteurs thermiques et, surtout, de donner la priorité au chauffage de son domicile grâce au moyen de l’énergie solaire quand l’ensoleillement le permet.

Si les conditions d’ensoleillement ne sont pas suffisantes pour chauffer au mieux votre domicile, le régulateur permet de donner le relai à l’autre source d’énergie qui alimente votre système de chauffage.

Le régulateur a pour rôle également d’éviter la surchauffe des panneaux solaires si leur production d’énergie dépasse vos besoins en chauffage.

Les autorisations d’urbanisme pour installer un chauffage solaire à domicile

Vis-à-vis des règles d’urbanisme, la seule contrainte qui vous est imposée à l’occasion de l’installation d’un chauffage solaire à votre domicile est de demander une déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie. Cette demande d’autorisation est en effet nécessaire pour la mise en place des capteurs thermiques.

Ces panneaux solaires sont installés généralement sur le toit de la maison et modifient donc l’aspect extérieur de votre habitation. C’est pourquoi cette déclaration préalable de travaux est requise.

Les aides disponibles pour installer un chauffage solaire à domicile

Dans le but d’encourager les particuliers à se tourner vers l’énergie solaire, plus propre et plus respectueuse de l’environnement, notamment pour chauffer leur maison, l’État a mis en place des aides financières qui concernent la production d’électricité solaire. Il faut savoir que les prix de ces installations ne sont pas réglementés. Ils dépendent des prix pratiqués par chaque professionnel et des matériaux utilisés. Ces coups de pouce financiers s’appliquent en particulier pour l’installation de panneaux solaires à son domicile.

Ces aides sont le plus souvent conditionnées à l’installation d’un système de chauffage solaire qui comporte des équipements performants. Comme l’indique l’Agence de la transition écologique (Ademe), ces derniers sont reconnaissables grâce à leur certification. Ainsi, les certifications « CSTBat » ou « Solar Keymark », ou les marques « CSTBat » et « NF CESI » sont des gages de qualité de ces équipements qu’il faut privilégier, et qui permettent de prétendre à des aides financières pour leur installation.

Pour être éligible aux aides financières qui existent, il est indispensable également de faire appel à un installateur Reconnu garant de l’environnement (RGE), une reconnaissance accordée par les pouvoirs publics à des professionnels du secteur du bâtiment et des énergies renouvelables engagés dans une démarche de qualité.

L’une des aides possibles pour installer un chauffage solaire à son domicile est le « Coup de pouce Chauffage et/ou Isolation », mais parfois à condition de combiner son installation avec un chauffe-eau solaire également, ce qui est souvent le cas. Ces primes sont accordées, à condition de passer par un installateur RGE et que le logement concerné soit achevé depuis plus de 2 ans, par des entreprises qui ont signé une convention avec les pouvoirs publics. En général, il s’agit des fournisseurs d’énergie. Cette aide est de 4 000 euros pour les ménages modestes et de 2 500 euros pour les autres.

Pour les propriétaires qui installent un chauffage solaire à leur domicile, il est possible également, sans conditions de revenus, de bénéficier du dispositif « MaPrimeRénov’ », une aide versée par l'Agence nationale de l'habitat (Anah). Le montant de cette dernière dépend néanmoins du niveau des ressources du ménage et du nombre de personnes qui le compose.

D’autre part, l’installation de panneaux solaires sur le toit de sa maison permet de bénéficier d’un taux de TVA réduit lors de leur achat (un taux de TVA de 10 %), et d’un éco-prêt à taux zéro, un crédit intéressant pour financer l’installation d’un chauffage solaire à domicile.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : w3Krvg

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires