Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > La Société Civile Immobilière (SCI) : guide et conseils > Crédit immobilier pour SCI : simulation et comparateur

Crédit immobilier pour SCI : simulation et comparateur

Crédit immobilier pour SCI : simulation et comparateur

La SCI est destinée à la mise en commun de plusieurs biens immobiliers afin d’en mutualiser les bénéfices et les pertes éventuelles. La question du prêt immobilier se pose souvent au moment d’acheter un bien via cette société.

L’objet d’une SCI reste toujours le même : détenir et administrer des biens immobiliers. Pour avoir un patrimoine, une société civile immobilière doit inévitablement investir. Emprunter via une SCI pour acheter un bien est-il intéressant ? Quelles sont les garanties demandées ? Toutes les réponses dans cet article.

Pas de financement spécifique à la SCI

De nombreux investisseurs se tournent vers la SCI pour simplifier la gestion de leur patrimoine et bénéficier d’une fiscalité avantageuse. Toutefois, l’achat de plusieurs biens implique souvent la souscription de prêts immobiliers.

Il faut savoir qu’il n’existe pas de prêt immobilier spécifiquement dédié à ces structures. Les conditions d’octroi de crédit sont les mêmes que pour une acquisition immobilière en direct. Par ailleurs, dans le cadre d’un investissement locatif via une SCI, il n’est pas possible de souscrire des prêts aidés tels que le Prêt à taux zéro (PTZ), le Prêt conventionné et les prêts épargne-logement, ceux-ci étant réservés à la résidence principale.

Concernant les taux de crédit, les SCI ne bénéficient pas de régime de faveur ni de défaveur. Ces sociétés peuvent contracter un prêt immobilier à taux fixe ou variable, dont la durée varie de 10 à 25 ans. A titre indicatif, les taux fixes sur 15 ans avoisinent actuellement 1 %. Pour calculer le montant du financement, la banque se réfèrera à la capacité d’endettement de chacun des associés ainsi qu’aux loyers perçus par la SCI. Pour une SCI familiale, le prêteur retiendra les ressources de chaque parent.

Quelles sont les garanties demandées pour obtenir un prêt immobilier en SCI ?

Les garanties réclamées par la banque prêteuse pour accorder un prêt immobilier portent sur la SCI elle-même mais également sur les patrimoines personnels des associés. Ainsi, si la société n’est plus en mesure de couvrir ses dettes, les associés devront les rembourser à hauteur de leur participation dans le capital social.

Comme pour un achat en direct, l’établissement de crédit pourra demander une garantie hypothécaire. Dans ce cas, la SCI devra engager le ou les biens acheté(s) sur le prêt souscrit. Le privilège de prêteur de deniers (PPD) et la caution d’une société spécialisée sont également envisageables. Si la SCI opte pour l’hypothèque ou le PPD, en cas de défaut de paiement, la banque pourra faire vendre les biens placés en garantie et se payer sur le prix. Avec la caution, c’est la société garante qui rembourse l’organisme bancaire avant de se retourner contre l’emprunteur.

Comme pour tout prêt immobilier, la banque s’assurera que le souscripteur dispose d’une assurance décès-invalidité. Dans le cadre d’une SCI, cette couverture sera souscrite au nom des associés. L’assurance emprunteur est indispensable puisqu’elle prévoit la prise en charge de tout ou partie des mensualités restantes en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité de travail. Son coût correspond en moyenne à 0,40 % du montant de l’emprunt. Cette assurance sera souscrite au prorata des ressources respectives des associés.

SCI et prêt immobilier : les différents montages possibles

Pour acheter un bien via une société civile immobilière, les associés ont deux possibilités : l’emprunt par la SCI ou l’emprunt personnel.

L’emprunt par la SCI

Le prêt immobilier peut être contracté par la SCI en tant que personne morale distincte. Dans ce cas, si les revenus fonciers suffisent à couvrir le montant des mensualités, les fonds seront prélevés directement sur le compte bancaire de la SCI approvisionné par les loyers. A défaut, les associés devront alimenter le compte courant de la société.

L’emprunt personnel

Les associés ont aussi la possibilité d’emprunter personnellement les fonds auprès de la banque afin de les verser ensuite à la SCI via un apport en numéraire. En pratique, cette solution est privilégiée par les SCI familiales qui ne souhaitent pas tirer de revenus locatifs du bien acheté. L’emprunt en nom propre implique toutefois de monter un dossier plus complexe. En effet, il y a autant de dossiers que d’emprunteurs et ces derniers devront s’adresser à la même banque.

Les caractéristiques de l’offre de prêt immobilier pour SCI

Les personnes qui souscrivent un prêt destiné à financer un logement ou un bien à usage mixte bénéficient de la protection prévue par le Code de la consommation. Même si la SCI est une personne morale, ses associés peuvent faire valoir la clause suspensive de crédit et un délai de réflexion.

La clause suspensive de crédit

La clause suspensive de crédit permet aux emprunteurs de se retirer de l’achat du bien immobilier s’ils n’obtiennent pas de prêt immobilier. Le compromis est alors annulé et les acquéreurs récupèrent la somme qu’ils ont versé à titre d’indemnité d’immobilisation. Cette règle s’applique dans le cas d’un achat réalisé par une SCI.

Le délai de réflexion

Une fois que la banque a accepté une demande de prêt immobilier, elle doit adresser le contrat correspondant gratuitement et par voie postale à l’emprunteur qui dispose alors d’un délai de réflexion de 10 jours pour l’accepter ou non. Ce délai incompressible permet aux associés de prendre le temps d’examiner l’offre et de se concerter avant la souscription.

Comparer les offres de prêt immobilier pour SCI

Après avoir fait une simulation de crédit immobilier, il peut être difficile pour une SCI de trouver une offre adaptée à ses besoins. L’utilisation d’un comparateur en ligne permet de profiter d’une offre de prêt au meilleur taux. Pour l’utiliser, il suffit de compléter un formulaire rapide en indiquant quelques informations sur votre société et les caractéristiques de l’emprunt.

Pour bénéficier d’un accompagnement et de conseils personnalisés durant toute la souscription, n’hésitez pas à faire appel à un courtier. Cet expert dispose d’un large réseau de partenaires et peut vous faire profiter d’offres de crédit immobilier particulièrement avantageuses. Grâce à son expérience et ses connaissances, vous pourrez bénéficier d’un taux plus attractif et d’une assurance de prêt moins chère.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : ySrZZn

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires