Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Travaux & Rénovation > Faire isoler les combles aménagés de sa maison : conseils et coût

Faire isoler les combles aménagés de sa maison : conseils et coût

Faire isoler les combles aménagés de sa maison : conseils et coût

Vous voulez faire isoler vos combles aménagés ? Cette excellente idée vous permettra d’utiliser un espace supplémentaire, d’économiser de l’énergie et de valoriser votre habitation. Pour que l’isolation soit parfaite, le choix d’un professionnel qualifié est essentiel. Avant de vous lancer, voici quelques conseils et informations sur le coût de l’opération.

1 - Visez une isolation complète

Une fois isolés, vos combles aménagés seront parfaitement habitables. Pour cela, une bonne isolation doit s’étendre aux parois et au toit. Son double impact, thermique mais aussi acoustique, apportera un réal confort à cette nouvelle pièce.

2 - Vérifiez l’état de la charpente

Si la charpente est abîmée, prévoyez sa réparation avant de faire effectuer l’isolation.

3 - Quel type d’isolation ?

Il existe deux procédés d’isolation de combles aménagés :

  • L’isolation sous rampants est le plus courant et le plus simple. L’artisan pose l’isolant à l’intérieur de la toiture, entre les chevrons, en une ou deux couches.
  • L’isolation par l’extérieur est à privilégier si vous avez prévu de refaire la toiture. Cette fois, le professionnel pose l’isolant directement sous les tuiles. L’intérêt est que l’isolation n’empiète pas sur l’espace intérieur.

4 - Choisissez un matériau isolant performant et naturel

Les matériaux les plus courants sont la classique laine de verre et la laine de roche, qui ont l’avantage de présenter un très bon rapport qualité-prix. Il existe aussi des matériaux synthétique mais il vaut mieux les éviter. Certes ils offrent une bonne qualité d’isolation, mais leur intérêt écologique est nul et ils présentent en plus un risque pour la santé. Optez pour des matériaux naturels et écologiques, d’origine animale ou végétale. C’est le cas de la laine de mouton, du chanvre, de la fibre de bois, de la ouate de cellulose, du liège, etc. Non seulement ils offrent une isolation très performance, mais en plus ils ont une longue durée de vie, ce qui les rend très économiques.

5 - Pensez à l’isolation en été

Des combles aménagés doivent être correctement isolés en toute saison, été comme hiver. Le choix de l’isolant devra en tenir compte. L’isolation devra stopper la surchauffe, sachant que les températures sous toiture peuvent être très hautes en été ! La résistance thermique de l’isolant est un point essentiel. Le professionnel en tiendra compte et adaptera le choix de l’isolant au type de climat de votre région.

6 - Les fenêtres font partie de l’isolation !

Ne négligez pas les ouvertures de vos combles aménagés, sous peine de ruiner l’intérêt de l’isolation… Les fenêtres doivent contribuer à l’isolation des combles, à la fois thermique et acoustique ; le double vitrage s’impose. Choisissez un vitrage à isolation thermique renforcée et n’oubliez pas de protéger vos fenêtres de volets ou de stores extérieurs. Sans cette protection, les vitres chauffent et finissent par fonctionner comme des radiateurs… ce qui n’est pas l’objectif d’une bonne isolation !

7 - Pour faire des économies, visez la performance

On l’a dit, le choix du matériau se révèle essentiel pour une bonne performance. De réelles économies de chauffage en résultent, ce que vous pourrez vérifier assez vite sur votre facture d’énergie. Gardez à l’esprit qu’une résistance thermique minimale est requise pour pouvoir bénéficier des aides à l’isolation. Un indice minimum de R=6m2.K/W ou R=7m2.K/W est nécessaire si vous rénovez vos combles. Mais la résistance du matériau doit atteindre R=8m2.K/W pour une construction neuve. Vous pourrez alors être éligibles aux différentes aides financières et fiscales…

8 - N’oubliez pas l’étanchéité à l’air.

Le professionnel vous proposera de compléter l’isolation des murs et de la toiture par un dispositif d’étanchéité à l’air. Il pourra installer une membrane d’étanchéité à l’air indépendante et continue, sana laquelle l’isolation des combles aménagées ne serait pas complète.

9 - Choisissez un professionnel qualifié.

Pour bénéficier de toutes les aides, le mieux et de faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Délivrée par l’État aux professionnels de la rénovation énergétique, elle garantit la qualité des travaux et vous assure de son éligibilité aux aides publiques de l’État et de votre région. De plus, n’hésitez pas à demander plusieurs devis, au moins trois, avant de choisir une entreprise. Un devis vous donnera beaucoup d’informations sur son professionnalisme, notamment s’il est précis et détaillé.

10 - Combien coûte l’isolation des combles aménageables ?

L’isolation de vos combles aménagés est un investissement rentable. Elle protège votre maison de toute déperdition énergétique et vous apporte un vrai confort. Sans compter la valorisation de votre bien, qui sera plus facile à vendre s’il est bien isolé et dispose d’un espace à vivre supplémentaire. A court terme, votre budget d’isolation va surtout dépendre du type de matériau utilisé et de la surface à isoler. Prévoyez un coût d’environ 50 à 90 euros par mètre carré pour une isolation classique par l’intérieur. Si vous avez choisi l’isolation par l’extérieur, il vous en coûtera entre 90 et 250 euros/m2.

A cela s’ajoutent les aides à la transition énergétique, qui vous aideront à réduire la facture. De nombreuses aides existent, nationales et régionales : subventions (comme MaPrimeRénov’), éco-prêt à taux zéro, TVA réduite (5,5 %), crédit d’impôt (équipement d’habitation principale), etc. A condition bien entendu de passer par un professionnel agréé RGE !

 
 

Devis gratuit en moins de 5 mn
Sélection des meilleurs artisans près de chez vous

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : RAYK6H

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires