Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Fiscalité et investissement > Taux fixe ou taux variable pour son crédit immobilier ? Le pour et le contre !

Taux fixe ou taux variable pour son crédit immobilier ? Le pour et le contre !

Vous avez décidé d’acheter un bien et de souscrire à un crédit immobilier. Une fois la durée du prêt établie, votre banquier vous interrogera sur votre choix de réaliser un emprunt à taux fixe ou à taux variable. Réfléchissez bien, car une décision précipitée peut avoir des conséquences.

Le taux nominal d’un crédit immobilier dépend de deux facteurs : les taux du marché et la durée de votre prêt (plus vous êtes en capacité de rembourser, plus la durée du crédit est réduite et plus le taux est faible).

Taux fixe ou taux variable pour son crédit immobilier ? Le pour et le contre !

Le crédit à taux fixe

Lorsque vous optez pour un crédit à taux fixe, la tendance du marché s’applique. Le taux est ainsi fixé dès la signature de votre contrat et il restera le même jusqu’à votre dernier remboursement.

Le crédit à taux fixe présente certains avantages. Vous connaissez le montant de votre crédit et les mensualités dont il faudra vous acquitter chaque mois. Si le marché évolue, vos règlements ne changent pas. Vous êtes donc à l’abri des mauvaises surprises, ce qui vous garantit une certaine sécurité. En outre, des options sont possibles pour mieux gérer votre budget :

  • les échéances constantes
  • les échéances progressives (les mensualités sont plus faibles au début de votre remboursement et augmentent progressivement)
  • les échéances modulables (si votre situation financière est irrégulière d’un mois à l’autre)

Malgré ces avantages indéniables, le crédit à taux fixe présente quelques inconvénients. Le marché de l’immobilier fluctue dans les deux sens. Certes, vous serez à l’abri des augmentations, mais vous ne bénéficierez pas non plus des réductions. En outre, sachez que le montant du taux fixe est supérieur de 1 à 2% vis-à-vis du taux variable. La seule modification possible s’opère lorsque vous optez pour une renégociation ou un remboursement anticipé de votre crédit.

Le prêt à taux variable ou révisable

Le taux révisable, dit variable, fait fluctuer le taux de votre crédit de sa signature à son échéance. Chaque année, il s’aligne sur l’Euribor, l’indice de référence immobilière. Selon votre profil, votre banque prélève une marge avoisinant 2% sur cet indice. Plus votre situation sera stable et solide d’un point de vue financier, personnel et professionnel, plus le taux sera avantageux.

Le prêt à taux variable présente quelques avantages, outre sa minoration de 1 à 2% vis-à-vis du taux fixe. Dès que le marché diminue, le montant de vos mensualités suivra la tendance. De plus, en cas de forte hausse du marché, certaines banques permettent à leurs emprunteurs d’opter en cours de remboursement pour un taux fixe afin de limiter le montant des mensualités ou pour d’autres options. Il vous est également possible d’effectuer un remboursement anticipé, sans risque de pénalité.

Toutefois, malgré les facilités qu’il propose et les marges de manœuvre possibles, le crédit à taux variable peut être une prise de risque. Ne pas connaître à l’avance le montant de ses mensualités peut être une source de stress pour les ménages aux revenus parfois limités. Les hausses des taux peuvent en effet avoir des incidences sur votre confort de vie.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : wh3Zic

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Quel achat pour un premier investissement ? Quel achat pour un premier investissement ? Vous hésitez à devenir propriétaire de peur de vous endetter lourdement ? Si vous cherchez surtout la rentabilité, faites comme moi et investissez dans un parking. C'est un placement immobilier...
  • Faire racheter son prêt immobilier : mode d’emploi Faire racheter son prêt immobilier : mode d’emploi Les conditions actuelles s’y prêtent bien, il est possible de réaliser des économies en faisant racheter son prêt immobilier mais la prudence est de mise, je vous explique tout ce qu’il y a...