Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Les dossiers pratiques immobilier > Aide mobili-jeune : une aide au logement pour les jeunes en alternance

Aide mobili-jeune : une aide au logement pour les jeunes en alternance

Aide mobili-jeune : une aide au logement pour les jeunes en alternance

Les jeunes de moins de 30 ans qui suivent une formation en alternance ont la possibilité de recevoir une aide au logement appelée « aide mobili-jeune ». Il s’agit d’un coup de pouce de 100 euros maximum qui permet de prendre en charge une partie du loyer de ces jeunes durant leurs études. L’aide mobili-jeune est versée par Action Logement, un organisme auparavant plus connu sous le nom du « 1 % Logement », sous certaines conditions, notamment de ressources.

Qui peut bénéficier de l’aide mobili-jeune ?

Afin d’aider les jeunes qui suivent une formation en alternance et qui ont besoin de louer un logement près de leur lieu de formation, Action Logement leur propose une aide financière, « l’aide mobili-jeune », destinée à réduire le montant de leur loyer.

Pour pouvoir prétendre à l’aide mobili-jeune, outre une condition d’âge (avoir moins de 30 ans), il faut suivre une formation en alternance dans une entreprise du secteur privé non agricole. Les jeunes en contrat d’apprentissage, c’est-à-dire qui suivent une formation de 6 mois à 3 ans en alternance dans une entreprise et dans un centre de formation des apprentis (CFA), sont concernés, ainsi que ceux en contrat de professionnalisation qui alternent acquisition de savoir-faire pratiques dans une entreprise et théoriques au sein de cours de l’enseignement général, professionnel ou technologique.

L’aide mobili-jeune s’adresse aux apprentis qui travaillent dans une entreprise qui cotise au 1 % logement, une contribution versée par toutes les entreprises privées d’au moins 10 salariés qui a pour objectif de faciliter l'accès des salariés à la location ou à l’acquisition d’un logement par l’octroi, par exemple, d’aides, de prêts ou d’une caution pour la location.

L’aide mobili-jeune est soumise à des conditions de ressources et de logement

Pour bénéficier de l’aide mobili-jeune, le jeune en formation en alternance doit répondre à un critère en matière de ressources. Il doit en effet percevoir par mois des revenus équivalents ou inférieurs à un Smic brut mensuel. Le revenu pris en compte est le salaire mentionné sur son contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

D’autre part, l’aide mobili-jeune est accordée par Action Logement seulement si un bail de location est signé par le jeune alternant avec le propriétaire s’il habite dans un logement, ou une convention d’occupation s’il réside dans un foyer-logement ou une résidence sociale. Une colocation ou une chambre en internat peuvent également faire l’objet d’une aide mobili-jeunes.

Le location du logement doit aussi être justifiée par sa proximité géographique avec le lieu de formation du bénéficiaire, ou de son entreprise.

Un jeune en formation en alternance qui remplit toutes les conditions demandées pour bénéficier de l’aide mobili-jeune doit en faire la demande en ligne sur le site d’Action Logement 3 mois avant que sa formation commence ou au plus tard dans les 6 mois à partir de son démarrage. Cette demande doit être accompagnée d’une quittance de loyer et des bulletins de salaire des mois concernés.

À noter : il est possible de cumuler l’aide mobili-jeune avec d’autres aides destinées à faciliter l’accès au logement telles que l'aide personnalisée au logement (APL), l'allocation de logement sociale (ALS), la garantie Visale (une caution gratuite qui couvre les impayés de loyers et de charges) ou l’avance loca-pass (un prêt destiné à financer le dépôt de garantie d'une location).

Le montant de l’aide mobili-jeune

L’aide mobili-jeune est destinée à prendre en charge une partie du loyer mensuel d’un jeune en formation en alternance, ou de la redevance qu’il paie s’il réside dans un foyer-logement ou une résidence sociale.

Son montant, calculé sur la base du loyer (charges comprises) après déduction d’autres aides éventuelles comme l’APL ou l’ALS, est de 10 euros minimum et de 100 euros maximum par mois.

L’aide mobili-jeune est versée au choix du bénéficiaire tous les mois, tous les 2 mois ou une fois par semestre durant toute la durée de la formation en alternance du jeune qui en bénéficie. Cette aide est renouvelable chaque année tant que le jeune est en apprentissage ou en contrat de professionnalisation.

Si le bénéficiaire de l’aide mobili-jeune change de logement, de formation ou d’entreprise, et s’il remplit toujours les conditions pour la percevoir, il conserve cette aide.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Site Internet

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 7Yq89i

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires