Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Les dossiers pratiques immobilier > Comment préparer un dossier de location gagnant et efficace ?

Comment préparer un dossier de location gagnant et efficace ?

Comment préparer un dossier de location gagnant et efficace ?

Accéder à la location relève parfois du parcours du combattant. Dans les zones tendues où la demande de logement est forte, il n’est pas rare d’être en concurrence avec de nombreux locataires potentiels.

Comment vous démarquer et décrocher la location de vos rêves ? En préparant un dossier béton et irrésistible, pour faire la différence auprès du propriétaire. On fait le point sur les astuces et bonnes pratiques.

Les pièces indispensables pour tous les dossiers de location

Dossier de location : pièces légales

La loi ALUR est venue fixer la liste des documents que le propriétaire pouvait exiger de son locataire. Ils concernent aussi bien le locataire lui-même que la personne se portant caution pour lui. Cette liste est consultable librement dans le Décret n° 2015-1437 du 5 novembre 2015.

Bien entendu, tous ces documents ne vous seront pas réclamés, mais si le propriétaire vous les demande, vous ne pouvez pas lui opposer votre refus aux yeux de la loi.

En pratique, voici la liste des documents dont vous aurez toujours besoin pour préparer votre dossier de location :

  • Une pièce d’identité en cours de validité (carte d’identité, passeport, carte de séjour, etc.)
  • Un justificatif de situation professionnelle (contrat de travail, extrait KBIS, certificat INSEE, certificat de scolarité, etc.)
  • Un justificatif de vos ressources (3 derniers bulletins de salaire, 3 derniers bilans comptables, notification de bourse d’étude, attestation CAF, etc.)
  • Un justificatif de votre domicile actuel (dernières quittances de loyer, attestation sur l’honneur d’hébergement, taxe foncière si vous étiez propriétaire, etc.)
  • Votre dernier avis d’imposition

Ces documents doivent être annexés dans votre dossier, et fournis tant pour vous-même en qualité de futur locataire que pour le garant si vous en avez un.

Dossier de location : pièces facultatives mais appréciées

Vous n’aurez pas la possibilité de faire bonne impression après coup. Alors, pour vous démarquer et mettre toutes les chances de votre côté, étoffez votre dossier en présentant des pièces supplémentaires au bailleur qui peuvent faire la différence.

À noter que celles-ci sont plus importantes si vous passez de particulier à particulier que par agence. Vous pouvez ainsi mettre en avant vos atouts avec les documents suivants :

  • Une lettre de recommandation de votre ancien bailleur, notifiant par exemple votre régularité de paiement, votre facilité de communication ou encore le bon entretien de votre location
  • Votre CV ou vos diplômes pour montrer votre aptitude à rebondir, surtout si vous n’avez pas connu de période de chômage
  • Une lettre de recommandation de votre employeur si vous êtes salarié, de vos clients si vous êtes freelance ou encore de votre responsable de formation si vous êtes étudiant

N’hésitez pas à faire preuve de créativité avec une page de garde attractive, une lettre de motivation concernant le logement, et ne négligez pas le contact avec votre employeur. La confiance s’acquiert en face à face !

Distinguez-vous pour que votre dossier de location soit en haut de la pile !

Outre une présentation soignée de votre dossier et l’apport de documents à valeur ajoutée face aux autres prétendants à la location, soyez avenant, courtois et souriant lors de vos rencontres avec le propriétaire ou l’agence immobilière.

Pensez également à prendre les devants pour offrir à votre futur propriétaire des éléments de réassurance en anticipant ses attentes. Et pour cela, la présence d’un garant est fortement recommandée, même si elle n’est pas exigée.

Vous pouvez donc demander à un proche de se porter caution pour vous (membre de la famille, ami). Il devra fournir les documents justifiant de ses revenus. Si vous n’avez pas de garant, pensez à la garantie VISALE (anciennement LOCA-PASS) si vous êtes salarié du secteur privé.

Enfin, si vous ne pouvez avoir ni garant personne physique, ni garant via Action Logement, sachez que de nombreuses sociétés proposent aujourd’hui un cautionnement payant. Vous pouvez tout à fait obtenir un accord de principe et le joindre au dossier de location, en précisant que vous pouvez souscrire à ce cautionnement payant si le propriétaire le désire.

Vous êtes la perle rare ? Rappelez-le au propriétaire pendant qu’il est en phase de réflexion, en lui passant un appel téléphonique de courtoisie ou en lui envoyant un e-mail, afin qu’il se souvienne de vous.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 3F3hfZ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires