Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Le rachat de crédit immobilier > Rachat de crédit immobilier en cas de chômage : comment faire ?

Rachat de crédit immobilier en cas de chômage : comment faire ?

Rachat de crédit immobilier en cas de chômage : comment faire ?

Faire une demande de rachat de crédit tout en étant au chômage n’est pas évident. Cette solution permet toutefois de rééquilibrer son budget.

Se retrouver sans emploi est une épreuve difficile. Mais lorsqu’en plus on ne peut plus payer ses crédits, la situation est réellement critique. Le rachat de crédit immobilier s’impose alors comme une alternative intéressante. Comment mettre en place cette opération en cas de chômage ? Explications.

L’intérêt du rachat de crédit dans le cas du chômage

Le chômage arrive souvent de manière inattendue et peut frapper des personnes possédant plusieurs crédits. Les mensualités qui étaient adaptées aux revenus de la personne concernée lors de la période antérieure au chômage ne le sont parfois plus. Il en résulte des difficultés à rembourser les crédits en cours, à limiter les découverts, à gérer les dépenses.

Le rachat de crédit immobilier consiste à rassembler un ou plusieurs prêts immobiliers ou consommation en un seul. La durée est allongée et le montant de la mensualité réduit. Ce financement peut concerner tout ou partie des emprunts du ménage. Il est possible d’inclure dans cette opération un montant dédié à un nouveau projet ou un éventuel découvert bancaire. Sur le long terme, cette solution n’est pas toujours avantageuse car le taux d’intérêt pourrait être moins attractif. Cependant, les crédits ayant été contractés sur plusieurs années, la baisse des taux d’intérêt pourrait compenser cet effet.

Rachat de crédit et chômage : le point de vue de la banque

En pratique, les banques se montrent réticentes lorsqu’il s’agit de procéder à un rachat de crédit immobilier en cas de chômage. Elles font généralement leur proposition sur la base du salaire existant dans le couple. Ainsi, les indemnités de chômage ne représentent pas un revenu pérenne et ne sont pas prises en compte.

La banque sera susceptible d’accorder un rachat de crédit immobilier si le co-emprunteur justifie d’un emploi stable et de revenus suffisants afin de ne pas dépasser le taux d’endettement de 33 %.

Obtenir un rachat de crédit pour chômeur : les astuces

Il est possible d’obtenir un rachat de crédit immobilier en cas de chômage à condition de ne pas être fiché à la Banque de France (FICP). Pour cela, il suffit de se tourner vers un établissement bancaire. Les emprunteurs qui sont au chômage et propriétaires de leur logement obtiendront plus facilement la confiance du banquier car ils pourront hypothéquer leur bien en cas d’impossibilité de remboursement du crédit.

Si le rachat de crédit est demandé par un couple dont un membre est au chômage, la personne qui travaille et sur laquelle portera la totalité du nouveau prêt souscrit aura tout intérêt à prendre une assurance dans le cas où elle-même se retrouverait sans emploi.

Une personne seule au chômage peut également recourir à cette opération si elle trouve un garant. Il s’agit souvent d’un proche (parent, ami, famille…). Le garant s’engage à rembourser les échéances dans le cas où l’emprunteur ne serait plus solvable. Cet engagement ne doit donc pas être pris à la légère.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur de rachat de crédit immobilier

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Site Internet

Texte

Code de sécurité à copier/coller : rdMC29

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires