Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Assurance Dommages Ouvrage : simulateur et comparateur gratuit ! > Comparer en ligne les assurances dommages ouvrage : quels avantages ?

Comparer en ligne les assurances dommages ouvrage : quels avantages ?

Comparer en ligne les assurances dommages ouvrage : quels avantages ?

En 1978, pour combler un vide réglementaire dans le domaine de la construction, la loi Spinetta reconnaît la responsabilité des constructeurs dans tout ouvrage entrepris.

Avec elle, deux obligations sont instaurées : celle de l’assurance décennale pour le constructeur, et celle de l’assurance dommages-ouvrage pour le maître d’ouvrage. Depuis 45 ans, cette loi inscrite dans le code des assurances, lui-même lié au code civil, apporte garantie et sérénité à toutes les parties prenantes concernées d’un même ouvrage. Aussi, vous l’imaginez bien, le nombre d’assureurs présents sur ce crédo est conséquent, et avec eux, tout autant d’offres imaginables. Bien que porteur et en devenir, la conjoncture n’est pas des plus favorables au secteur de la construction. C’est pourquoi il est d’autant plus important de comparer les contrats de plusieurs assureurs avant de signer, et Internet peut être un allié dans cette démarche.

Qu’est-ce qu’une assurance dommages ouvrage ?

Nous le disions en propos introductif, l’assurance dommages-ouvrage est imposée au maître d’ouvrage. Pour comprendre pourquoi, il est préférable de présenter l’ensemble de la réglementation apportée par la loi Spinetta.

Décennale versus Dommages-ouvrage : Qui est assuré comment ?

Pour pallier au vide juridique constaté lors de sinistres auxquels aucun dénouement satisfaisant ne pouvait aboutir, la responsabilité des constructeurs est désormais engagée durant les 10 années qui suivront la remise de l’ouvrage réalisé. Aussi, tous les intervenants au profil de constructeur, soit les artisans (plombiers, maçons, charpentiers, couvreurs, électriciens, etc.) comme les intellectuels (architectes, maîtres d’œuvre, économistes, etc.), sont responsables des vices cachés, anomalies, malfaçons, erreurs, fautes ou omissions rendant l’ouvrage lui-même ou ses éléments indissociables impropres à leur destination, voire remettant en cause la solidité de l’ouvrage.

Les assurances décennales et dommages-ouvrage revenant respectivement au constructeur et au maître d’ouvrage ont été instaurées pour protéger l’un comme l’autre des potentiels sinistres subis par le bien durant dix ans.

Qu’apporte l’assurance dommages-ouvrage ?

L’assurance dommages-ouvrage apporte au maître d’ouvrage une garantie en cas de dommages subis sur des travaux de construction, d’extension ou de rénovation du gros œuvre comme du second œuvre. Son avantage ? Elle préfinance les travaux de réparation des dommages subis relevant de la garantie décennale des constructeurs sans recherche de responsabilité.

La responsabilité d’un constructeur doit être reconnue par le Tribunal de Grande Instance dont dépend la commune où est situé le bien concerné. Cette procédure peut prendre des mois, voire des années. Si l’assurance attendait que soit reconnue la responsabilité du constructeur avant d’indemniser son assuré, le maître d’ouvrage serait contraint de financer lui-même les travaux, dans l’attente d’un remboursement incertain… Le préfinancement sans recherche de responsabilité permet à l’assuré d’être immédiatement indemnisé pour que les dommages subis puissent être réparés.

Vous vous en doutez bien, l’assureur dommages-ouvrage ne se contentera pas d’indemniser son assuré sans rechercher la responsabilité. Ce n’est qu’après décision judiciaire qu’il se rapprochera de l’assureur décennal du constructeur pour obtenir le remboursement de l’indemnisation versée à son assuré.

Pourquoi comparer les assurances en ligne ?

Comparer les prix n’est pas qu’un effet de mode. C’est un comportement d’achat ancré dans les habitudes de consommation pour dénicher la bonne affaire ou au moins s’assurer de ne pas être le « dindon » d’un vendeur un peu trop gourmand. L’explosion d’internet sur les 15 dernières années a fait naître les comparateurs en ligne, tout domaine confondu ou presque, et celui des assurances n’y coupe absolument pas. Il faut bien le reconnaître, il est plutôt rare désormais d’aller pousser la porte de 2 ou 3 assureurs pour se faire sa propre opinion des offres avant de souscrire, voire tenter une quelconque négociation en présentant un devis plus intéressant de la concurrence.

Quels avantages à faire appel aux comparateurs en ligne ?

Faire appel aux comparateurs en ligne permet de profiter de nombreux avantages.

  • Un service 100 % gratuit,
  • Sans aucun engagement contractuel ou financier,
  • Rapide avec un résultat fiable et complet en moins de 2 minutes,
  • Impartial, sans intérêt particulier s’il est indépendant (hors simulateurs d’assureurs),
  • Sur mesure avec des filtres applicables selon vos critères (fourchette de prix, options indispensables, produits, etc.),
  • Accessible de chez soi 24/7,
  • Un accès aux offres d’assureurs présents physiquement en agence, comme d’assureurs uniquement en ligne souvent moins onéreuses car sans suivi particulier.

De manière générale, le comparateur en ligne vous apporte un gain de temps, d’énergie, et d’argent, le tout en faisant sa recherche en autonomie, même sur un domaine méconnu.

Faire appel à un courtier en assurance

Le courtier en assurance est le professionnel du secteur. Ses contacts avec de nombreux assureurs lui permettent de vous présenter un comparatif fiable voire négocié, de répondre à toutes vos interrogations, de vous alerter sur certaines offres alléchantes de prime abord mais peut-être moins adaptées à votre besoin, etc. Le courtier n’a pas de parti pris dans le choix que vous ferez. Vous faites appel à ses services et il travaille pour vous, et non pour les assureurs. Toutefois, faire appel à ses services à un coût non négligeable. Si vous contractez une offre auprès d’un assureur suite au travail comparatif réalisé par le courtier, ce qui est l’objectif lorsque l’on frappe à sa porte, la prestation sera facturée.

C’est pourquoi le comparateur en ligne peut être préférable. Il est gratuit, avec un spectre de recherche large, lui permettant d’aller dénicher l’offre adaptée à votre demande sur une multitude de sites concurrents d’assureurs.

Quels sont les risques à ne pas comparer les offres ?

Les comparateurs en ligne offrent l’avantage de pointer pour vous les éléments notables du devis, qui doivent appeler votre vigilance puisque ce sont eux qui feront les différences entre les offres. Ne pas s’aider d’un comparateur fait prendre le risque d’opter pour une offre proposant des conditions d’indemnisation moins intéressantes.

  • Le tarif de la cotisation annuelle : Le budget alloué est évidemment un élément important du choix. Mais s’il est inscrit en tête de liste, il doit toutefois être mesuré et comparé aux autres conditions d’indemnisation qui l’impactent directement. N’oublions pas qu’il s’agit d’une assurance couvrant les dommages subis sur dix ans. Il est bon de ne pas lésiner sur la qualité pour ce type d’assurance ;
  • Le plafond d’indemnisation : Il peut être fixé sur la décennie ou de façon annuelle, sur un type de dommage ou sur tous. Tous les contrats n’en imposent pas, mais il est plutôt judicieux de s’en assurer. Un plafond trop bas peut rendre la réparation du sinistre insurmontable financièrement pour l’assuré ;
  • Les montants de franchises : Elles vont de pair avec le plafond d’indemnisation, ou doivent du moins être étudiées en parallèle. Certains assureurs peuvent communiquer sur l’absence de plafond d’indemnisation mais charger les montants de franchise, et inversement. Les franchises sont habituelles sur les contrats d’assurance, mais leur montant peut varier du simple au triple ;
  • Les garanties optionnelles : Certains assureurs proposent des garanties complémentaires comme la garantie des préjudices immatériels en cas de dommage subi à condition que le lien de cause à effet soit démontré, ou encore la garantie des équipements ménagers ou domestiques livrés à la construction, comme par exemple un plancher protecteur de piscine enterrée défectueux, un visiophone mal connecté, etc. Outre leur importance ou leur nécessité, certaines offres les intégreront d’office pour un coût moins important que si elles sont contractées en complément.
 
 

Comparateur Dommages Ouvrage
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 8WBvtE

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires