Que peut-on financer avec un crédit travaux ?

Que peut-on financer avec un crédit travaux ?

Avec les aides de l’État comme MaPrimeRénov ou l’Éco-prêt destinées à la rénovation énergétique des bâtiments, les propriétaires réalisent ou font réaliser plus volontiers des travaux dans leur logement.

Ils sont d’ailleurs 38 % à l’avoir fait en 2020. Pour compléter le financement, ils contractent le plus souvent un crédit travaux. Comme son nom l’indique, ce crédit à la consommation, dit affecté, finance de nombreux types de travaux pour la rénovation et l’aménagement de la maison, mais pas que. Quels sont les travaux éligibles à un crédit travaux ? À suivre une liste non exhaustive des travaux possibles et un rappel des caractéristiques du crédit travaux.

Qu’est-il possible de financer avec un crédit travaux ?

Le crédit travaux finance une liste de travaux non exhaustive tant les projets sont divers et variés. Seule l’imagination des particuliers dicte la limite des travaux éligibles. Les travaux financés avec un crédit travaux sont envisageables pour les résidences principales, secondaires et locatives et mis en œuvre aussi bien à l'intérieur qu’à l’extérieur de l’habitation. Mais ne sont pas concernés uniquement la réalisation des travaux par des professionnels et l’achat des matériaux. Le crédit travaux finance également les équipements divers, l’outillage, l’électroménager et même du mobilier.

Les travaux de réfection du gros œuvre

Parmi la liste des travaux éligibles au crédit travaux, on retrouve les travaux du gros œuvre. Ce sont ceux entrepris sur la charpente, les fondations, les murs, la toiture, les ouvertures, les façades et l’assainissement. Ce sont tous les travaux permettant la stabilité, la solidité et la pérennité des ouvrages.

Les travaux de réfection du second œuvre

Le crédit travaux finance également tous les travaux du second œuvre des ouvrages, c’est-à-dire tous les travaux mettant la maison ou l’appartement à l’abri du froid et de l’humidité. Ce sont entre autres :

  • l’isolation thermique et phonique ;
  • l’électricité et la plomberie ;
  • l’installation du chauffage et de la climatisation
  • la pose des menuiseries intérieures, etc.

Les travaux d’agrandissement

Avec un crédit travaux, les propriétaires peuvent également financer les travaux d’agrandissement du logement comme :

  • la construction d’une véranda ;
  • la mise en œuvre d’une extension indépendante en bois par exemple ;
  • l’aménagement des combles pour créer une ou plusieurs pièces supplémentaires, etc.

Les travaux d’aménagement extérieur

Sur cette liste non exhaustive des travaux éligibles au crédit travaux, on retrouve aussi tous les travaux d’aménagement extérieur des habitations. C’est par exemple :

  • la pose d’une clôture et d’un portail ;
  • la construction d’une piscine ;
  • les plantations de végétaux ;
  • la création d’une aire de stationnement ;
  • l’installation d’une terrasse, etc.

Les travaux de finition

Enfin, la liste des travaux financés avec un crédit travaux comprend tous les travaux d'embellissement et d’esthétique des maisons et des appartements. Il s’agit aussi bien de la peinture, du papier peint, des revêtements de sol, des éclairages. L’installation ou le remplacement d’une cuisine (meubles et électroménager), comme celle d’une salle de bains, est également finançable avec un crédit travaux.

Quelles sont les caractéristiques d’un crédit travaux ?

Le crédit travaux est un crédit amortissable à la consommation réglementé par le Code de la Consommation. De nombreux établissements prêteurs le délivrent comme les banques traditionnelles, les banques en ligne et les organismes spécialisés de crédit. Il est accessible aux propriétaires, aux copropriétaires et aux locataires (sous réserve d'acceptation des travaux par le bailleur). Ses caractéristiques principales sont :

  • Un montant d’emprunt envisageable de 500 à 75 000 € maximum.
  • Un amortissement à court ou à moyen terme de 6 mois à 7 ans.
  • Un taux fixe dont le coût varie de 1 à 10 % en fonction du crédit, du prêteur et de l’emprunteur.
  • Un délai de rétractation obligatoire de 14 jours dont le décompte commence à partir de la signature de l’offre.
  • Aucune indemnité de remboursement anticipé avec un emprunt restant inférieur à 10 000 € et de 0,5 à 1 % du capital restant dû au-delà de cette somme.

Les types de crédit travaux

Le crédit travaux est, en principe, un crédit dit affecté. Cela signifie que le capital prêté doit servir uniquement à l’achat des prestations ou des biens mentionnés dans le contrat. Pour débloquer les fonds destinés aux travaux, les propriétaires fournissent à la banque un justificatif à type de facture, voire de devis. Le crédit affecté se destine donc aux particuliers qui confient les travaux de rénovation à des professionnels. Ils doivent justifier leur mise en œuvre. D’autres crédits peuvent servir au financement des travaux de rénovation, d’agrandissement ou de finition des logements comme le prêt personnel ou le crédit immobilier.

Le prêt personnel

Le prêt personnel, un autre type de crédit à la consommation, peut également financer des travaux. Avec un taux plus élevé que celui du crédit affecté, ce prêt est cependant plus flexible pour les propriétaires. En effet, la somme prêtée est utilisable librement pour n’importe quel achat et sans justificatif d’emploi à fournir à la banque. Le prêt personnel non affecté est idéal pour les particuliers maîtres d'œuvre des travaux.

Le crédit immobilier

Il est également possible de souscrire un crédit immobilier pour financer des travaux. C’est même obligatoire quand la somme nécessaire aux travaux est supérieure à 75 000 €. Avec un crédit immobilier, les propriétaires ont accès à des taux d’intérêt plus attractifs. La durée de remboursement est plus longue de 10 à 20 ans en moyenne. Les conditions d’accès sont cependant plus strictes comme la souscription d’une garantie et d’une assurance emprunteur. À noter un changement de réglementation qui implique notamment :

  • Des indemnités de remboursement anticipé de 3 %.
  • Un délai de réflexion obligatoire passant de 14 à 10 jours et qui commence dès la réception de l'offre et non plus à son acception.

Les propriétaires incluent souvent le budget des travaux de rénovation dans le crédit immobilier au moment de l’acquisition du bien (sous réserve d'acceptation de la banque).

Les conditions d’octroi d’un crédit travaux

Pour obtenir un crédit travaux, les emprunteurs doivent bénéficier d’une capacité financière suffisante. Pour l’évaluer, les créanciers étudient leur solvabilité en prenant en compte :

  • Le taux d'endettement qui doit être inférieur à 35 %.
  • La situation professionnelle qui doit être stable avec de préférence un emploi en CDI ou dans la fonction publique.
  • Les revenus qui doivent être suffisants et réguliers.

D’autre part, les emprunteurs doivent justifier d’une gestion bancaire irréprochable sans incident de paiement ou fichage à la Banque de France.

Comment trouver un crédit travaux ?

Avant de trouver une offre de crédit travaux, le propriétaire ou le locataire doit établir un budget précis avec la liste des travaux à effectuer. Ce bilan lui permet d’avoir une idée de la somme à emprunter. Avec un simulateur en ligne gratuit et sans engagement, il vérifie la faisabilité de son projet. En quelques clics, il visualise les modalités principales du crédit auquel il est éligible avec notamment :

  • le taux nominal ou TAEG ;
  • la durée du crédit ;
  • le montant de la mensualité ;
  • le coût total du crédit.

Avec un premier accord de principe, des propositions commerciales de financement parviennent à l’emprunteur. Il fait le choix de la meilleure pour son projet travaux en les comparant attentivement. Le pourcentage du taux proposé et les frais annexes sont évidemment un critère déterminant. Mettre en concurrence les offres de crédit travaux via un comparateur en ligne reste la solution la plus rapide pour bénéficier d’un crédit travaux avantageux. Il va de soi que son banquier reste un interlocuteur privilégié pour un crédit travaux. Il peut d’ailleurs procéder lui aussi à une simulation gratuite du crédit travaux.

Pour conclure, le crédit travaux finance quasiment tous les types de projets de rénovation des logements : de l’aménagement, à la construction en passant par l’achat des équipements, des matériaux ou encore de l’outillage et des prestations des artisans. La liste est pratiquement infinie. Si le crédit travaux est en principe facile à mettre en place, il peut être refusé si la capacité financière est insuffisante. Le regroupement de crédits est alors une solution pour alléger sa mensualité et retrouver du pouvoir d’achat afin de financer un nouveau projet.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : dEk4cT

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires