Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Crédit Travaux : simulateur et comparateur gratuit ! > Crédit travaux pour la pose d’une pompe à chaleur : explications, simulation

Crédit travaux pour la pose d’une pompe à chaleur : explications, simulation

Crédit travaux pour la pose d’une pompe à chaleur : explications, simulation

Avec un système de chauffage énergivore, il peut être judicieux d'installer une pompe à chaleur. Lors de la rénovation d’une maison ou d’un appartement, améliorer l’existant et les performances énergétiques du bâtiment sont une priorité.

Une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau ou sol/eau valorise le bien et permet de faire jusqu’à 60 % d’économies sur sa facture d’électricité. C’est de plus un investissement écologique puisqu’elle utilise une énergie renouvelable et décarbonée. Mais le coût de cet équipement représente un budget important de 5 000 à 12 000 € selon les modèles. Pour financer l’installation, les particuliers optent le plus souvent pour un crédit travaux. À suivre nos explications sur le crédit travaux pour la pose d’une pompe à chaleur et une simulation en fin d’article.

Que finance un crédit travaux pour la pose d’une pompe à chaleur ?

Comme indiqué dans sa dénomination, un crédit travaux finance les travaux de rénovation des bâtiments. Il peut s’agir de travaux de construction, d’aménagement, d’agrandissement, d’amélioration, de confort ou de décoration. Ces travaux sont mis en œuvre dans les résidences principales, secondaires ou locatives et aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des logements. La liste des travaux éligibles comporte une infinité de projets susceptibles d’être financés avec un crédit travaux comme :

  • le remplacement des fenêtres ;
  • l’installation d’une chaudière ;
  • la création d’un jardin paysager ;
  • la mise aux normes de l’électricité ;
  • la réfection du réseau d’assainissement ;
  • la pose de papier peint ou de carrelage, etc.

Le crédit travaux finance la main-d'œuvre des professionnels, les matériaux, l’outillage, les équipements et même l’électroménager lors d’un changement de cuisine. En ce qui concerne la pose d’une pompe à chaleur, le crédit travaux finance le chantier de A à Z :

  • la visite technique ;
  • la dépose de l’ancien système de chauffage ;
  • l’installation de l’unité extérieure et de l’unité intérieure de la PAC air/eau ;
  • le raccordement des deux unités via le circuit frigorigène ;
  • la mise en service.

Quelles sont les spécificités d’un crédit travaux pour la pose d’une pompe à chaleur ?

Le crédit travaux pour la pose d’une pompe à chaleur est un crédit à la consommation amortissable à court ou à moyen terme. Banques traditionnelles, banques en ligne ou organismes de crédit, de nombreux établissements prêteurs le proposent pour les particuliers. Ils sont propriétaires et copropriétaires pour la plupart. Les locataires peuvent aussi souscrire un crédit travaux pour la pose d’une pompe à chaleur si le bailleur donne son accord pour les travaux. Réglementé par le Code de la consommation, il a comme principales spécificités :

  • Un capital de 500 à 75 000 € maximum.
  • Un taux fixe négociable de 1 à 10 % selon le profil du propriétaire, le crédit et la politique commerciale de la banque.
  • Un amortissement variable de 6 mois à 7 ans.
  • Des indemnités de remboursement anticipé (IRA) de 0 à 1 % selon le capital et la durée de remboursement restants.
  • Un délai de rétractation légal de 14 jours calendaires commençant dès la signature de l’offre de crédit travaux.

Les types de prêts pour financer les travaux

En principe, quand on parle crédit travaux, on doit comprendre crédit affecté. Cela signifie que la somme prêtée par la banque sert exclusivement à financer les biens ou les prestations mentionnées dans l’offre de crédit. On dit que le capital est affecté, en l'occurrence ici affecté à la pose d’une pompe à chaleur. Cette affectation oblige à fournir à la banque un justificatif comme une facture pour débloquer les fonds. Ce type de crédit est très courant dans les enseignes de bricolage ou d’électroménager pour vendre les produits. Il s’utilise aussi chez les concessionnaires et les démarcheurs à domicile.

Le prêt personnel

L’autre crédit à la consommation sollicité par les propriétaires pour financer des travaux est le prêt personnel. Facile à mettre en place, il est aussi moins contraignant qu’un crédit affecté. En effet, la somme prêtée est libre d’utilisation, pour n’importe quel projet et sans preuve d’achat à fournir à la banque. Le prêt personnel a la préférence des particuliers qui entreprennent eux-mêmes leurs travaux de rénovation. À noter qu’il a en général un taux d'intérêt plus élevé que celui du crédit affecté.

Le regroupement de crédits

Si le propriétaire ou le locataire ne dispose pas de la capacité financière suffisante pour l’octroi d’un crédit travaux, il peut demander un regroupement de crédits. Cette technique permet de réunir en un seul prêt tous les crédits et dettes en cours pour alléger sa mensualité. De facto, le taux d'endettement diminue. Il est alors possible de financer un nouveau projet soit en contractant un nouvel emprunt, soit en prévoyant une somme supplémentaire lors du regroupement de crédits. À noter que cette opération financière allonge la durée de remboursement et augmente in fine le coût total du crédit.

Les conditions pour obtenir un crédit travaux

Comme avec toute demande de crédit, le dossier du particulier doit être complet et solide. Il doit justifier d’une bonne solvabilité pour rembourser sans défaillance son créancier. Pour obtenir un crédit travaux en vue d’une pose de pompe à chaleur, il faut :

  • Avoir une situation professionnelle stable et pérenne.
  • Bénéficier de revenus suffisants et constants.
  • Justifier un taux d'endettement inférieur à 35 %.
  • Être exempt d’incident de paiement et de fichage au FICP ou FCC.

Pour un crédit travaux inférieur à 10 000 €, l’assurance emprunteur est, sauf mention contraire, facultative. Au-delà de cette somme, elle peut être exigée par le prêteur.

Peut-on contracter un crédit immobilier pour le financement de travaux ?

Le crédit travaux devient obligatoirement un crédit immobilier si la somme empruntée est supérieure à 75 000 €. Oui, il est donc possible de souscrire un crédit immobilier pour financer des travaux. C’est peu probable pour la pose d’une pompe à chaleur dont le budget varie de 5 000 € à 12 000 €. Le crédit immobilier a une durée de remboursement plus longue de 10 à 20 ans et un taux d’intérêt le plus bas du marché. Ses conditions d’octroi sont aussi plus strictes. Hormis celles citées ci-dessus, l’emprunteur doit souscrire une garantie hypothécaire ou une caution. Il doit aussi souscrire une assurance emprunteur. La réglementation change également avec entre autres :

  • Un délai de rétraction (de réflexion dans le cas d’un crédit immobilier) qui passe de 14 à 10 jours et commence à la réception de l’offre.
  • Des indemnités de remboursement anticipé de 3 % quels que soient le capital et la durée de remboursement restants.

Au moment de l’acquisition du bien, il est courant d’ajouter à son crédit immobilier la somme nécessaire aux travaux de rénovation. Cela permet aux propriétaires de lisser le remboursement sur une période plus longue et donc de minimiser l’impact sur le reste à vivre. À noter que les travaux doivent être réalisés par des professionnels. La banque débloque les fonds au fur et à mesure de l’avancement du chantier à réception des factures.

Est-il possible d’avoir des aides pour l'installation d’une pompe à chaleur ?

En plus du crédit travaux, il est tout à fait possible de bénéficier d’aides financières pour la pose d’une pompe à chaleur. Ces aides de l’État ou des collectivités locales sont pour certaines soumises à condition de ressources. Ces dispositifs ne sont attribués que pour des modèles de type air/eau, eau/eau ou sol/eau. Le propriétaire ou le locataire peut solliciter :

  • MaPrimeRénov : de 2 000 à 4 000 € pour l’équipement.
  • La prime CEE à la conversion des chaudières : de 2 500 à 4 200 € pour l’équipement.
  • L’Éco-prêt à taux zéro : de 7 000 à 30 000 €, voire 50 000 € en fonction des travaux financés.
  • La TVA réduite à 5,5 %.

La simulation d’un crédit travaux pour la pose d’une pompe à chaleur est-elle nécessaire ?

La simulation d’un crédit quel que soit son type, crédit affecté, prêt personnel ou crédit immobilier, est un excellent moyen de vérifier rapidement la faisabilité de son projet. Via un simulateur en ligne gratuit, le propriétaire obtient un aperçu des modalités de son crédit travaux pour la pose d’une pompe à chaleur avec notamment :

  • le montant emprunté ;
  • le TAEG et le TAEA si nécessaire ;
  • la durée de remboursement ;
  • le coût total du crédit.

Après avoir rempli le formulaire, il obtient un premier accord de principe et des propositions commerciales. Il les compare, renvoie son dossier complet et bénéficie des fonds rapidement après le délai de rétractation. L’autre solution est de demander à son banquier de réaliser la simulation de son crédit travaux. Elle est là aussi gratuite, tout comme avec un courtier mandaté pour la recherche et la négociation du crédit travaux. Voici, à titre indicatif, une simulation de crédit travaux pour la pose d’une pompe à chaleur air/eau.

Montant du capital emprunté

Durée du crédit travaux

TAEG fixe hors assurance

Montant de la mensualité

Coût total du crédit travaux affecté

11 000 €

4 ans

3,79 %

247,04 €

11 857,92 €

En résumé, pour financer la pose d’une pompe à chaleur, le propriétaire peut opter pour un crédit travaux affecté ou un prêt personnel. Il dispose également d’aides de l’État dans le cadre de la rénovation énergétique des bâtiments et de dispositifs de chauffage plus écologiques et économes. Pour trouver la meilleure offre de crédit travaux, la mise en concurrence via un comparateur en ligne reste la solution la plus efficace pour obtenir plusieurs devis personnalisés.

 
 

Comparateur Crédit Travaux
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : NBNWLs

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires