Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Crédit Travaux : simulateur et comparateur gratuit ! > Top 10 des meilleurs crédits travaux : le classement

Top 10 des meilleurs crédits travaux : le classement

Top 10 des meilleurs crédits travaux : le classement

Contracter un crédit à la consommation pour la réalisation de travaux ou l’achat de matériaux et d’outillages est courant chez les propriétaires et locataires. Quasiment tous les acteurs financiers proposent un crédit travaux.

Les emprunteurs doivent donc comparer les offres nombreuses pour dénicher la plus compétitive, notamment comparer les taux d’intérêt. Quel est notre TOP 10 des meilleurs crédits travaux ? Quels sont les types de prêts travaux ? Quels travaux sont éligibles avec un crédit travaux ? À suivre nos réponses.

Quel est le classement des dix meilleurs crédits travaux en 2022 ?

Que ce soit auprès des banques traditionnelles, des banques en ligne ou des organismes spécialisés de crédit, les emprunteurs recherchent un taux d’intérêt avantageux avec la souscription d’un crédit travaux. Le seul taux nominal ne suffit pas à connaître le coût total du crédit travaux. Il faut prendre en compte les frais annexes comme les frais de dossier et l’assurance emprunteur. Les emprunteurs comparent donc le TAEG des offres sélectionnées, autrement dit le taux annuel effectif global. Ce dernier représente le coût total du crédit, c’est-à-dire la somme supplémentaire versée avec l’amortissement du capital emprunté. Le TAEG figure obligatoirement sur les publicités des annonceurs, sur les offres de prêt et sur les contrats de crédit. À noter que le taux d’usure est le taux maximal ou seuil au-delà duquel un prêt ne peut être accordé.

Le baromètre des taux d’intérêt pour un crédit travaux

En ce début d’année 2022, les taux d’intérêt pour un crédit travaux varient en moyenne :

  • De 2,30 à 9,80 % pour un capital de 3 000 à 5 000 € avec une durée de remboursement de 12 à 36 mois.
  • De 0,50 à 5,60 % pour un capital de 5 000 à 10 000 € avec une durée de remboursement de 12 à 36 mois.
  • De 5,5 à 11,50 % pour un capital de 3 000 à 5 000 € avec une durée de remboursement de 48 à 72 mois.
  • De 2,50 à 5,70 % pour un capital de 5 000 à 10 000 € avec une durée de remboursement de 48 à 72 mois.

Le TOP 10 des meilleurs crédits travaux

Voici le tableau de notre Top 10 des meilleurs crédits travaux en 2022. Les pourcentages des taux d’intérêt sont donnés à titre indicatif. Ces chiffres ne remplacent pas des devis en bonne et due et adaptés au profil de l’emprunteur.

Organismes de crédit

Capital

TAEG

Durée du crédit travaux

CETELEM

De 500 à 75 000 €

De 0,8 % à 9,8 %

D’un an à 8 ans

SOFINCO

De 1 000 à 75 000 €

De 1 % à 9,8 %

D’un an à 10 ans

COFIDIS

De 500 à 35 000 €

De 1,7 % à 9,8 %

D’un an à 6 ans

COFINOGA

De 500 à 75 000 €

De 1 % à 9,8 %

D’un an à 8 ans

CRÉDIT AGRICOLE

De 1 500 à 50 000 €

De 3 % à 6 %

D’un an à 10 ans

HELLO BANK

De 1 000 à 75 000 €

De 0,5 % à 9,8 %

De 4 mois à 6 ans

FLOA BANK

De 3 000 à 40 000 €

De 0,5 % à 9,8 %

De 6 mois à 7 ans

FRANFINANCE

De 1 500 à 75 000 €

De 0,9 % à 9,8 %

D’un an à 7 ans

YOUNITED CRÉDIT

De 1 000 à 50 000 €

De 2,1 % à 9,8 %

De 6 mois à 7 ans

BNP PARIBAS

De 1 000 à 75 000 €

De 3,96 % à 9,8 %

De 4 mois à 9 ans

Le crédit travaux, c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, un crédit travaux est un prêt destiné à financer les travaux du logement pour son aménagement, sa rénovation ou son confort. Il s’adresse aux propriétaires d’une résidence principale, secondaire ou locative. Les locataires y ont également accès sous réserve d’acceptation des travaux par le bailleur. Le crédit travaux est un crédit à la consommation régi donc par le Code de la consommation. Ses caractéristiques principales sont :

  • Un capital de 500 à 75 000 € maximum.
  • Une durée de remboursement à court ou à moyen terme de 3 mois à dix ans.
  • Un TAEG fixe dont le montant dépend de chaque établissement prêteur et du profil de l’emprunteur.
  • un droit de rétractation de 14 jours à partir de la signature de l’offre.

Si le capital nécessaire aux travaux dépasse les 75 000 €, le crédit travaux devient un crédit immobilier.

Les prêts bancaires pour financer des travaux

Il existe essentiellement trois types de crédit travaux :

Le prêt personnel

Il finance n’importe quel projet y compris des travaux. La somme prêtée peut être utilisée librement sans justificatif à fournir à l’établissement prêteur. Ce prêt est particulièrement adapté aux emprunteurs qui réalisent eux-mêmes leurs travaux.

Le prêt affecté

Il est attribué pour un type de projet précis en l’occurrence ici des travaux. Les fonds prêtés ne peuvent financer que ce qui est stipulé dans le contrat. Des devis et factures justificatives sont en principe exigés par l’organisme de crédit.

Le crédit renouvelable

Il s’agit d’une réserve d’argent utilisable librement par l’emprunteur. Son taux élevé maximum de 21,6 % (taux d’usure) en fait un crédit de dernier recours.

Pour obtenir un crédit travaux, l’emprunteur doit répondre à un certain nombre de conditions dont un taux d’endettement inférieur à 35 %, un emploi stable et des revenus réguliers. Avec une somme empruntée inférieure à 10 000 €, l’assurance emprunteur reste facultative.

Les prêts aidés de l’État pour financer des travaux

Les emprunteurs disposent aussi de prêts aidés de l’État pour financer leurs travaux. Ces prêts dépendent en principe des ressources pour permettre aux foyers modestes d’accéder au crédit pour la rénovation de leur habitat. Ils sont entre autres :

  • Le prêt à taux zéro, plafonné à 30 000 €, pour financer les travaux des logements individuels construits avant 1990 et destinés à la résidence principale.
  • Le prêt d’accession sociale pour des travaux destinés aux économies d’énergie.
  • Les prêts pour la transition énergétique et les crédits d’impôt CITE.

Les entreprises proposent également un crédit travaux à leurs salariés : le prêt pass travaux à 1 % d’intérêt. Quant à l’ANAH, l’agence nationale pour l’habitat, elle dispense des aides pour la rénovation énergétique.

Quels types de travaux sont autorisés avec un crédit travaux ?

Pratiquement tous les types de travaux réalisés par un artisan ou une entreprise du bâtiment sont éligibles à un crédit travaux. Ils peuvent être mis en œuvre aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des résidences principales, secondaires ou locatives. Destinés à la rénovation, l’aménagement, la construction, l’agrandissement, l’amélioration de l’habitat, ils sont par exemple :

  • la réalisation d’une véranda ;
  • le remplacement des fenêtres ;
  • la pose d’une chaudière ou d’un poêle à bois ;
  • l’isolation des combles ou des façades ;
  • le changement d’une cuisine ;
  • l’installation de panneaux photovoltaïques ;
  • la construction d’un garage, etc.

Pour trouver un crédit travaux adapté, il faut commencer par déterminer sa capacité financière, son projet et le capital nécessaire. Avec un outil en ligne dédié gratuit et sans engagement, le propriétaire ou le locataire réalise une simulation de l’emprunt. En moins de dix minutes, il obtient un premier accord de principe avec des offres personnalisées. Divers éléments sont à comparer pour choisir le crédit travaux le plus avantageux notamment :

  • le type de crédit ;
  • le TAEG ;
  • la durée du crédit ;
  • le montant de la mensualité ;
  • le coût total du crédit.
 
 

Comparateur Crédit Travaux
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : DLJpiw

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires