Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Déménagement > Préparer son déménagement : 9 erreurs à ne pas faire !

Préparer son déménagement : 9 erreurs à ne pas faire !

Préparer son déménagement : 9 erreurs à ne pas faire !

Préparer un déménagement est source de stress et d'excitation. Souvent, l'éparpillement peut faire oublier certaines tâches importantes, ou estimer faussement un temps plutôt large de préparation. Aussi, mieux vaudra s'aider d'une to-do-list pour ne rien oublier, et miser sur l'anticipation. Voici quelques-unes des erreurs classiques à éviter lorsque l'on prépare son déménagement.

Erreur n°1 : Minimiser le temps de mise en cartons

La mise en cartons est longue et fastidieuse. Au-delà du temps à y passer, il ne faut pas ignorer qu'il sera difficile d'y trouver un fort leitmotiv. Aussi, il sera bon de largement l'anticiper, pour pouvoir s'accorder un temps d'une heure de mise en cartons chaque soir par exemple. Dit autrement, il ne sera pas judicieux de raisonner ainsi "J'ai posé deux jours de congés pour réaliser toute la mise en cartons de la maison". Hum… ambitieux, mais probablement quelque peu trop optimiste. Après une dizaine de cartons, soyez assurés de trouver cela ingrat et barbant. L'anticipation sera le meilleur moyen de tenter de rendre agréable ce moment des moins motivants. Idéalement, il faudra avoirdébuté la mise en cartons au moins deux semaines avant de déménager, voire davantage pour les affaires inutilisées au quotidien, type garage.

Erreur n°2 : Ne pas s'inquiéter des démarches administratives

Les démarches administratives sont la plaie du déménagement. Certains organismes les rendront facilement accessibles en ligne, quand d'autres exigeront un envoi postal, un appel, ou autre démarche chronophage. Quoi qu'il en soit, il est important de ne pas négliger les démarches administratives et le temps à y consacrer. Dans une période où il faut avoir la tête partout, et où il est difficile de ne pas s'éparpiller, mieux vaudra d'ailleurs les lister : changement d’adresse auprès des fournisseurs et organismes (DGFIP, CAF, CPAM, Mutuelle, banque, etc.), changement d’adresse sur la carte grise des véhicules, transfert du courrier postal, résiliation d’abonnement, souscription de nouveaux abonnements (activité sportive, artistique, culturelle, etc.), inscription aux nouveaux établissements scolaires et aux transports scolaires, souscription aux transports en commun (carte de transport), clôture des contrats de consommation et ouverture des nouveaux (eau, électricité, gaz, internet), etc.

Erreur n°3 : Déménager les week-ends ou durant les vacances

Parfois, il sera difficile de faire autrement. Mais si déménager en semaine n'est pas un problème, soyez assurés que vous y trouverez davantage de confort. D'abord, les voisins sont a priori partis pour la journée s'ils sont actifs, et leurs enfants sont à la crèche ou à l'école, donc vous pourrez déménager sans crainte de les déranger. Il y aura moins de passage dans les couloirs pour faciliter les allers-retours des déménageurs. De plus, les tarifs pratiqués seront bien en dessous des tarifs fixés sur les week-ends ou les périodes de vacances scolaires. La demande y étant plus forte, elle fait évidemment grimper les prix. En revanche, si votre réseau proche a répondu présent, ce qui vous évite de faire appel à une société de déménagement, il sera souvent préférable de fixer le déménagement au samedi, pour ne pas demander aux bonnes âmes de poser une journée de congé.

Erreur n°4 : Ne pas prévoir de quoi se restaurer

Il est primordial de prévoir des encas pour tous les intervenants du déménagement, et ce qu'il s'agisse de proches dévoués, ou de déménageurs. Pourquoi ? D'abord parce qu'effectuer de nombreux allers-retours, porter des charges lourdes, et enchaîner pour en voir le bout le plus tôt possible, sollicite grandement l'organisme. Il se peut donc que certains ressentent une faiblesse après une heure ou deux à s'activer. En portant des charges lourdes, parfois dans des escaliers où l'accès n'est pas facilité, une faiblesse peut être dangereuse et risquer de très mauvaises chutes.

Sans penser à la catastrophe, prévoir un café, du jus de fruits et des viennoiseries pour le milieu de matinée, puis un repas sur le pouce, type pizzas, burgers, sandwiches, bières, eau, sodas, pour finir par un apéritif agréable en fin de journée, est une façon de remercier de l'investissement de chacun, et d'instaurer un climat chaleureux et réconfortant qui apporte de la bonne humeur indispensable à tout bon déménagement ! Petite astuce : prévoyez des sucettes. Si des enfants sont présents, ils seront ravis, mais c'est également un très bon moyen de se requinquer par une dose de sucre si une faiblesse se fait ressentir.

Erreur n°5 : Ne pas trier avant la mise en carton

Pour un déménagement réussi, le tri en amont est un impondérable sur lequel on ne peut faire l'impasse. Trier avant même de commencer la mise en carton permet à la fois de mémoriser ce qui sera déménagé, mais aussi de réduire le volume du déménagement en se séparant d'objets dont on suppose l'utilité, un jour peut-être… Les accessoires en double ou triple pourront être vendus ou donnés pour ne conserver que le plus performant ou le plus esthétique. Les objets cassés, en attente d'une réparation depuis plusieurs mois ou années trouveront probablement leur place en déchèterie ou auprès de brocanteurs qui se plairont à leur donner une nouvelle vie.

En bref, il faut trier, et se questionner sur chaque objet ou matériel : En a-t-on l'utilité ? Plus ce tri sera anticipé, plus ce qui ne sera pas retenu pour le déménagement pourra être mis en vente sur des plateformes collaboratives, sans grande précipitation, ou donné à des œuvres caritatives.

Erreur n°6 : Ne pas marquer ses cartons

Vous pensez que, puisque les cartons qui sont destinés à la chambre des enfants sont rangés dans l'angle à côté de la cheminée, il n'est pas nécessaire de les marquer ? Erreur de débutant ! Toute personne ayant déjà déménagé au moins une fois, ou prêté main forte lors d'un déménagement, sait assurément et sans conteste qu'imaginer que tout soit transporté dans le respect des consignes de départ est impossible. Les cartons seront empilés les uns sur les autres, et tassés pour que le camion puisse ne faire qu'un trajet.

Aussi, et dans votre propre intérêt au déballage, mieux vaut marquer chaque carton, sur le dessus, ainsi que sur chacune des deux faces opposées. Idéalement, on écrit en majuscules et gros caractères large "PIECE DE DESTINATION" et "CONTENU". Le contenu pourra être succin, type "Accessoires de toilette" ou encore "Jouets". Cela aidera simplement à privilégier l'ouverture de certains cartons avant d'autres. De plus, au déchargement, les amis ou les déménageurs connaîtront la pièce de destination, mais en connaissant le contenu, ils pourront regrouper les cartons similaires ensemble, voire les empiler de façon logique. N'oubliez pas d'inscrire "FRAGILE" sur les cartons nécessitant un soin particulier, type vaisselle, hi-Tech, bibelots, etc.

Enfin, notons que lors de la mise en carton, il sera judicieux d'opter pour des boîtes plastiques transparentes ou cartonnées de rangement. Ce qui sera mis sous carton sera destiné à être déchargé et rangé dans du placard ou sur des étagères. Les boîtes pourront en revanche être rangées comme telles. Par exemple, une boîte "Chaussures d'été" si l'on déménage en hiver. C'est une forme d'organisation qui simplifiera l'installation.

Erreur n°7 : Garder les travaux de remise en état pour l'après-déménagement

Les trous à reboucher, le pan de mur à repeindre, la nouvelle tringle à fixer, l'ampoule à changer, la porte griffée par votre animal à poncer et repeindre, etc. Il serait tord de minimiser le temps à passer à la remise en état générale du logement, avec l'accumulation de petits détails. La vie dans un logement est évidemment faite de mains qui frottent les murs, de chocs sur le carrelage, de jaunissement du mur par le soleil, voire d'œuvres d'art murales d'artistes en herbe…

Idéalement, mieux vaudra ne conserver que la remise au propre du logement par un nettoyage complet après la journée du déménagement. D'abord parce qu'en général, on minimise la durée du double loyer, donc la période de transition est très courte. Mais aussi parce qu'après avoir transposé tout le mobilier et les cartons dans le nouveau logement, l'envie pressante de ranger pour y voir plus clair se fait ressentir. D'autant qu'il ne faut pas oublier qu'il faudra également faire faire la rentrée dans la nouvelle école aux enfants, aller faire des courses, reprendre le travail et le rythme en général. Mieux vaudra donc ne pas avoir à consacrer encore beaucoup de temps et d'énergie à l'ancien logement.

Erreur n°8 : Ne pas informer le voisinage du déménagement

Certes, le voisinage ne sera plus qu'un lointain souvenir d'ici à quelques jours. Cependant, mieux vaut toujours agir dans le respect d'autrui. Sachez d'ailleurs que le tapage diurne existe, même si, a priori, le voisinage devrait être plutôt tolérant sur l'organisation d'un déménagement que l'on sait souvent dans la hâte, avec de multiples allers-retours. Toutefois, principalement en immeuble, il sera préférable d'informer par un mot dans les boîtes aux lettres, ou un mot affiché sur la porte d'entrée, la date de votre déménagement, et des excuses pour la gêne occasionnée (mobilisation de l'ascenseur et de la cage d'escalier, portes bloquées ouvertes pour faciliter les va-et-vient, stationnement du camion possiblement gênant ou envahissant, nuisances sonores, surtout pour les voisins de l'appartement du dessous, saletés dans les couloirs, etc.).

Erreur n°9 : Solliciter une société de déménagement sans comparer

Il n'existe pas de Code du déménagement. Aussi, les sociétés de déménagement sont libres de pratiquer les tarifs de prestation qu'elles souhaitent, uniquement soumises à la concurrence entre elles. Aussi, comparer les prestations, les services inclus, les options complémentaires facturées, et le tarif moyen du m3 est indispensable. Déménager représente un budget conséquent, avec de nombreuses dépenses annexes, comme les frais de résiliation des abonnements, l'ouverture des nouveaux compteurs et la double facturation sur une période, l'achat des cartons et nécessaires de déménagement, les frais de route des allers-retours de l'ancien ou nouveau logement, la mise en place du transfert de courrier postal, etc.

Plusieurs formules sont systématiquement proposées par les déménageurs. Il convient d'être au clair sur son besoin, non pas son idéal, mais son besoin réel en lien avec le budget maximal à dédier. Les comparateurs en ligne seront de précieux alliés, au moins pour simuler la prestation et se faire une idée des tarifs pratiqués. Les devis obtenus pourront être mis en concurrence pour profiter de l'offre la plus compétitive. Les comparateurs en ligne offrent un service 100 % gratuit, sans aucun engagement obligatoire, sur-mesure et accessible de chez soi, 24h/24 et 7j/7.

 
 

Devis Déménagement
En moins de 3 minutes, comparez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : f6erC8

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires