Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Crédit Travaux : simulateur et comparateur gratuit ! > Crédit travaux au meilleur taux : comparateur et simulation !

Crédit travaux au meilleur taux : comparateur et simulation !

Crédit travaux au meilleur taux : comparateur et simulation !

Rénover une cuisine, construire une piscine, aménager une pièce supplémentaire, entreprendre des travaux dans une résidence principale, secondaire ou locative est parfois coûteux.

Les Français consacrent en moyenne un budget de 6 000 €/an pour les travaux de réhabilitation ou de décoration de leur logement. Pour financer ces travaux, les propriétaires, mais aussi les locataires souscrivent un prêt. Se pose alors la question du taux pour réduire le plus possible le coût global du crédit. La mise en concurrence des offres et la simulation du projet ont toute leur importance pour négocier un meilleur taux. Voyons aujourd’hui ce qu’il en est pour un crédit travaux au meilleur taux avec au préalable un rappel de ses caractéristiques.

Rappel sur les caractéristiques d’un crédit travaux au meilleur taux

Un crédit travaux au meilleur taux est comme son nom l’indique un prêt avec un taux d’intérêt bas pour financer des travaux. Il s’agit d’un crédit à la consommation amortissable souscrit à court, moyen, et même long terme chez certains prêteurs. Les principales caractéristiques d’un crédit travaux au meilleur taux sont :

  • Un emprunt minimum de 200 € et un emprunt maximum de 75 000 € (Au-delà de cette somme, il s’agit d’un crédit immobilier.).
  • Une durée de remboursement s’échelonnant de 3 mois à 7 ans en moyenne et 10 ans au maximum.
  • Un taux d’intérêt nominal fixe qui garantit une mensualité constante tout au long du crédit.

Le crédit travaux au meilleur taux s’adresse aux propriétaires, aux locataires (sous réserve d'acceptation du bailleur) et aux copropriétaires. Les emprunteurs doivent être majeurs, résider en France et justifier d’une capacité financière suffisante.

Quels sont les types de crédit travaux au meilleur taux ?

Le crédit travaux peut être de deux types :

1 - Un crédit travaux affecté

Avec un crédit affecté, la somme prêtée par la banque est exclusivement affectée au financement du bien ou de la prestation mentionnée dans le contrat. Pour débloquer les fonds, le prêteur demande un justificatif d’achat comme un bon de commande, un devis ou une facture. Si la vente n’a pas lieu, le crédit est automatiquement annulé.

2 - Un crédit travaux personnel

Avec un crédit personnel, le capital prêté est libre d’utilisation sans preuve d’achat à fournir à la banque. C’est pratique pour les propriétaires qui réalisent eux-mêmes leurs travaux. Les fonds sont débloqués rapidement après les délais légaux de rétractation.

Quels travaux sont éligibles à un crédit travaux au meilleur taux ?

Un crédit travaux au meilleur taux s'adapte à tous les types de travaux que ce soit la rénovation, la construction, l’aménagement, l’extension, l’amélioration énergétique ou la décoration d’une pièce ou d’un logement dans son ensemble. La liste de travaux envisageables est quasi illimitée. Le crédit travaux au meilleur taux finance en plus de la main-d'œuvre des professionnels du BTP, de l’outillage, des biens d’équipement, des matériaux.

Quelle réglementation s’applique à un crédit travaux au meilleur taux ?

La réglementation d’un crédit travaux au meilleur taux est celle du crédit à la consommation. Elle dépend donc des dispositions légales du Code de la consommation. La législation impose au prêteur l’obligation de vérifier la solvabilité de l’emprunteur au moyen des documents requis. Elle lui impose également un devoir d’informations avec l’obligation de transmettre une offre préalable. Cette offre indique clairement le TAEG, la durée de remboursement, le montant de la mensualité, etc. L’emprunteur dispose d’un délai de rétraction obligatoire de 14 jours calendaires à partir de la signature du contrat. Durant ce laps de temps, il peut donc rompre son engagement sans motif et sans pénalité. En cas de remboursement anticipé du crédit travaux, aucune indemnité n’est due si la somme restante est inférieure à 10 000 €. Au-delà, les indemnités ne peuvent excéder 1 % du capital restant dû.

Quel meilleur taux obtenir pour un crédit travaux ?

Aujourd’hui, l’emprunteur qui remplit toutes les conditions d’octroi pour un crédit travaux peut espérer obtenir un meilleur taux à 0,2 % avec une durée de remboursement d’un an. La somme empruntée est de 10 000 € et plus. Nous avons ci-dessous relevé les meilleurs taux et les taux moyens d’un crédit travaux selon différentes durées d’amortissement. On constate que plus la durée est longue et plus le taux d'intérêt du crédit travaux augmente. La banque prend davantage de risques d’un défaut de paiement de l’emprunteur quand elle prête à long terme. Elle répercute ce risque sur la valeur du taux nominal.

Durée du crédit travaux

Meilleur taux

Taux moyen

1 an

0,2 %

0,9 %

3 ans

3,40 %

4,70 %

5 ans

3,40 %

4,78 %

7 ans

3,50 %

4,97 %

10 ans

4,10 %

5,20 %

Les pourcentages des taux ci-dessus sont donnés à titre indicatif. Ils correspondent à des valeurs à un instant T. Seule une étude personnalisée du dossier de chaque emprunteur permet d’obtenir un taux d’intérêt fiable pour un crédit travaux. Au préalable, l’emprunteur réalise une simulation de son projet. Il obtient, après avoir complété un formulaire, les modalités possibles de son crédit travaux au meilleur taux, à savoir :

  • La durée du crédit travaux.
  • Le montant de la mensualité.
  • Le TAEG fixe.
  • Le taux nominal fixe.
  • Le montant total du crédit travaux.
  • Le coût des intérêts.

Comment est calculé le meilleur taux d’un crédit travaux ?

Un crédit travaux au meilleur taux suppose de différencier trois types de taux :

  1. Le taux nominal ou débiteur qui correspond aux intérêts versés chaque mois en plus d’une partie du capital. Il s’agit de la rémunération du prêteur.
  2. Le TAEG ou taux annuel effectif global qui se compose du taux nominal et de tous les frais annexes du crédit comme les frais de dossier, les frais d’assurance, les frais de garantie.
  3. Le taux d’usure qui correspond au taux maximal au-delà duquel la banque ou l’organisme de crédit ne peut plus prêter.

Avec un crédit travaux au meilleur taux, c’est le TAEG qu’il faut regarder au moment de comparer les offres. Il donne une idée du coût global du crédit. Le calcul du taux d’un crédit travaux dépend de plusieurs paramètres :

  • Le profil de l’emprunteur.
  • La durée du crédit.
  • Le montant emprunté.
  • L’évolution des taux directeurs de la BCE.

En principe, le taux d’un crédit travaux est peu négociable, mais il fluctue beaucoup d’un prêteur à un autre en raison de politiques commerciales différentes. C’est pourquoi comparer les offres est essentiel pour obtenir un crédit travaux au meilleur taux.

Quelles sont les conditions d’octroi d’un crédit travaux au meilleur taux ?

Pour obtenir un crédit travaux au meilleur taux, le prêteur va exiger de l’emprunteur un certain nombre de conditions à commencer par une bonne solvabilité. Sa capacité financière doit être suffisante avec un taux d'endettement inférieur aux 35 % autorisés par le HCSF. La situation professionnelle doit être stable avec des revenus réguliers et de préférence un emploi en CDI ou dans la fonction publique. Un TNS peut aussi obtenir un crédit travaux au meilleur taux, mais il va devoir justifier de revenus suffisants sur a minima les trois dernières années d’activité. Une autre condition est de justifier d’une gestion bancaire irréprochable. Les relevés de compte sont scrutés à la loupe pour vérifier qu’aucun incident de paiement n’existe. Il va de soi qu'un fichage au FICP ou au FCC à la Banque de France exclut d’office l’octroi d’un crédit travaux. En principe, aucune garantie n’est exigée sauf si en cas de capacité financière insuffisante. Une caution solidaire ou mutuelle peut alors être mise en place. Enfin, sauf demande du prêteur, l’assurance de prêt n’est pas obligatoire avec un crédit travaux au meilleur taux. Elle constitue cependant un gage de sécurité pour le prêteur et l’emprunteur en cas de maladie, de décès ou d’accident. Souscrire une assurance peut permettre d’obtenir un meilleur taux pour son crédit travaux. À noter que la domiciliation bancaire ne peut pas être exigée avec la signature d’un contrat de crédit travaux. Tout au plus, une ouverture de compte est nécessaire. La domiciliation et la souscription de produits financiers ou assurantiels annexes constituent également des leviers intéressants de négociation d’un meilleur taux pour un crédit travaux.

Où trouver un crédit travaux au meilleur taux ?

Pour trouver un crédit travaux au meilleur taux, l’emprunteur peut solliciter :

  • une banque généraliste nationale ou régionale ;
  • une banque en ligne ;
  • une néobanque ;
  • un organisme spécialisé de crédit.

Il contacte ses établissements prêteurs en direct par téléphone après avoir interrogé au préalable son banquier. Celui-ci doit être son premier interlocuteur. Mais la solution la plus rapide pour mettre en concurrence les divers prêteurs est d’utiliser un comparateur en ligne gratuit et sans engagement. L’emprunteur complète un formulaire de renseignements. Le comparateur analyse en simultanée des dizaines de propositions de crédit travaux au meilleur taux. Au bout de quelques minutes, l’emprunteur obtient les offres correspondant à sa requête avec notamment le meilleur taux, autrement dit le TAEG qu’il compare attentivement. Le comparateur en ligne comme le simulateur en ligne sont accessibles 24h/24 et 7j/7. Le deuxième outil est une calculette qui permet d’obtenir une simulation de sa capacité d’emprunt, sa capacité de remboursement ou encore son taux d’endettement. C’est un prérequis à toute recherche de crédit travaux au meilleur taux.

Enfin, selon le type de travaux réalisés et la situation personnelle et professionnelle de l’emprunteur, il existe plusieurs dispositifs d’aide pour remplacer ou compléter un crédit travaux au meilleur taux. Ces aides de l’État, soumises pour certaines à condition de ressources, sont accessibles aux travaux d’amélioration et de rénovation énergétique des bâtiments. Elles sont entre autres MaPrimeRénov, l’éco-prêt à taux zéro, les aides de l’ANAH ou encore les Primes Coup de Pouce. La CAF et la caisse de retraite proposent également des aides pour le financement de tout ou partie des travaux.

 
 

Comparateur Crédit Travaux
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : Dtatgz

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires