Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Investissement Immobilier > Acheter un bien immobilier > Immobilier : quelle est la meilleure saison pour acheter ?

Immobilier : quelle est la meilleure saison pour acheter ?

Immobilier : quelle est la meilleure saison pour acheter ?

Comme tous les secteurs économiques, celui de l’immobilier connaît des fluctuations d’activité selon les périodes de l’année. Les particuliers à la recherche d’un bien ou qui souhaitent vendre le leur sont évidemment attentifs aux moments où ils pourront davantage faire des affaires en vendant ou achetant leur logement au meilleur prix. Existe-t-il vraiment des saisons pendant lesquelles les conditions sont plus favorables en matière d’immobilier ? Passons en revue les avantages et inconvénients de chaque saison de l’année pour décider quand se lancer dans un projet immobilier, et en mettant le plus de chances de son côté.

L’automne, une bonne période pour un projet immobilier

L’automne semble une période très favorable pour ceux qui ont comme projet un achat immobilier ou, au contraire, de vendre leur bien. Cette saison est en effet synonyme de rentrée, donc de dépenses contraintes pour la rentrée scolaire notamment, de période où il faut payer certains impôts, etc.

La plupart des personnes sont donc accaparées par d’autres sujets que celui d’un projet immobilier et la concurrence est moins rude. L’automne est une saison où le marché de l’immobilier redémarre doucement après la période estivale, et pendant laquelle vous avez plus de chances, si vous recherchez à acheter un bien notamment, de trouver le logement de vos rêves à des prix qui correspondent à ceux du marché et non pas trop élevés comme lorsque les demandeurs sont très nombreux. Une saison où il est même possible de faire des affaires très intéressantes.

L’hiver, la saison idéale pour concrétiser un projet immobilier

D’une manière générale, la fin de l’année, et jusqu’à peu près le mois de février, est synonyme de moindre activité pour le marché immobilier. La concurrence est moins forte et il n’est pas nécessaire de concrétiser un projet immobilier dans la précipitation. C’est donc l’assurance de pouvoir négocier les prix notamment car, en hiver, de nombreux biens ne trouvent pas preneurs. C’est pourquoi l’hiver est certainement la meilleure saison pour faire des affaires en matière d’immobilier.

D’autre part, l’hiver a un autre avantage. C’est à cette période de l’année que vous pouvez vous rendre le mieux compte de l’état du bien que vous souhaitez acheter. En effet, en le visitant à cette saison, vous aurez tout de suite un aperçu de ses performances en matière de chauffage, d’humidité, etc., de ses éventuels défauts en matière d’isolation. Des problèmes plus difficiles à détecter en été par exemple.

Le printemps, un marché immobilier sous tension

C’est entre les mois de mars et juin que le marché immobilier est le plus tendu. Une période qui voit chaque année le plus grand nombre de biens sur le marché immobilier, ou la concurrence entre acquéreurs fait le plus rage, et donc les négociations avec les vendeurs. Une période en effet où surtout les familles cherchent à acheter pour pouvoir déménager dans leur nouveau logement avant la rentrée de septembre.

En revanche, cette situation du marché immobilier au printemps donne l’avantage de proposer un choix plus vaste de biens qu’à d’autres saisons et donc de trouver plus facilement le logement de ses rêves. Une saison qui permet aussi d’apprécier si le bien immobilier convoité est lumineux ou non.

Le printemps est aussi la période de l’année où les prix affichés sont les plus élevés. Une saison en conséquence plus favorable si vous cherchez à vendre votre bien immobilier plutôt que d’en acheter un.

Le printemps est donc généralement la saison où vous risquez le plus, si vous recherchez à acheter un bien, de le payer plus cher que si vous l’aviez acheté à un autre moment de l’année. Méfiance donc !

L’été, un marché immobilier plus calme et propice aux bonnes affaires

Comme beaucoup de secteurs économiques, l’été est aussi une période plus calme en matière de négociations immobilières en raison des congés estivaux en particulier.

Il y a donc moins d’acquéreurs sur le marché, avec pour conséquence une concurrence moindre. Pour ceux qui recherchent un bien à acheter, l’été peut aussi être l’occasion de trouver des biens qui n’ont pas pu se vendre pendant le rush du printemps, avec donc en principe la possibilité de négocier les prix et d’obtenir une remise.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 9ZxWqR

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires