Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Défiscalisation Immobilière > Investissement locatif loin de chez soi : quels risques ?

Investissement locatif loin de chez soi : quels risques ?

Investissement locatif loin de chez soi : quels risques ?

L’investissement locatif est avant tout un placement financier. Et s’il a le vent en poupe et qu’il s’agit de l’investissement préféré des Français, c’est parce qu’il offre une rentabilité plus importante que l’épargne et un risque acceptable par rapport à la bourse.

Bien que le risque zéro n’existe pas, il est possible de le limiter très fortement en matière d’immobilier. Pour cela, l’investissement locatif loin de chez soi semble être une solution pertinente, on vous explique tout !

L’investissement immobilier près de chez soi, une fausse bonne idée ?

Investir dans l’immobilier près de chez soi présente, a priori, de nombreux avantages. En effet, l’investisseur connaît bien le tissu économique local, les prix de l’immobilier, les points d’intérêt. De plus, il peut facilement se rendre sur place en cas de besoin, ou envoyer un artisan de sa connaissance, en cas de réparations locatives par exemple.

Pour autant, il ne faut pas perdre de vue que l’investisseur est humain. En cette qualité, il est rassuré d’avoir un bien immobilier qui lui appartient à proximité. Mais il y a forcément une bonne dose d’affect dans cette prise de décision car l’investisseur se retrouve de fait attaché à sa commune, son département, sa région.

Or, un investissement locatif doit être un acte froid, calculé et réfléchi. Le bien immobilier doit être choisi car il relève d’une l’analyse chiffrée et repose sur des critères purement objectifs. En ce sens, un investissement locatif loin de chez soi est à privilégier, sauf à trouver la bonne affaire à deux pas de son logement, ce qui est plutôt rare.

Avant de choisir un investissement à quelques kilomètres de chez vous, prenez du recul et allez voir ailleurs si l’on vous propose plus intéressant. Ainsi, vous prendrez la meilleure décision qu’il soit d’un plan de vue financier.

L’investissement immobilier loin de chez soi, une vraie bonne idée !

Investir loin de chez soi dans l’immobilier, c’est sortir de sa zone de confort. Mais c’est aussi faire le choix d’un bien locatif répondant parfaitement à l’offre et la demande. En conséquence, ce sont des loyers réguliers et des obligations gérées à distance. Finalement, il y a fort à parier que ce type d’investissement, soit, à terme, beaucoup moins stressant et plus rentable.

L’immobilier à distance est ouvert sur un marché plein d’opportunités

Vous voici donc confronté au marché de l’immobilier à l’échelle nationale, vous n’avez plus qu’à choisir, et l’offre est grande ! Vous prendrez le temps de faire des recherches dénuées d’affect, d’éplucher les petites annonces, de vous lancer dans l’étude des statistiques démographiques, etc. Dans quel but ? Obtenir un meilleur rendement !

L’investissement locatif idéal pourrait également bouleverser vos certitudes pour la bonne cause. Vous vouliez acheter une maison ? Mais finalement, un studio serait plus adapté. Ou encore, vous souhaitiez acheter plusieurs garages, mais finalement c’est l’appartement T3 qui est plus rentable. Bref, vous irez sans doute là où l’opportunité vous porte.

L’immobilier à distance s’adapte plus facilement à votre vie personnelle

L’investisseur débutant n’y pense pas toujours, mais investir près de chez soi pour « limiter » les frais peut rapidement devenir problématique en cas de départ et impacter le rendement de votre location.

En effet, vous n’êtes pas à l’abri des événements suivants qui jalonnent votre vie personnelle :

  • Une mutation professionnelle et vous voilà parti à l’autre bout de la France, voire du monde
  • Une expatriation ne doit pas signifier l’arrêt de vos investissements dans la pierre
  • Un divorce, une séparation, un décès ou encore une belle rencontre peuvent vous amener à déménager

Or, un investissement dans l’immobilier doit être envisagé à long terme. En acceptant de contrôler uniquement ce qui peut l’être, vous serez sans aucun doute plus serein en investissant loin de chez vous.

Attention cependant, pour réaliser un investissement locatif à distance sans se tromper, quelques sacrifices sont à prévoir…

L’investissement locatif loin de chez soi : un risque négligeable

Si vous deviez retenir un inconvénient majeur à l’investissement locatif à distance, c’est le temps et le surcoût lié à sa mise en place. Pourtant, avec les nouvelles technologies, cet inconvénient devient de moins en mois pesant.

Ainsi, inutile aujourd’hui de vous déplacer, vous pouvez découvrir le quartier grâce à Google Maps et Google Earth. Vous pouvez envoyer un ami ou un agent immobilier sur place qui se chargera de vous faire visiter le bien en vidéo et de préférence en direct.

Enfin, vous devrez déléguer. Si cela a un coût, c’est également une protection pour vous. Signer un acte de vente à distance, faire rédiger le bail locatif par une agence, missionner un intervenant fiable pour les réparations locatives devient un jeu d’enfant avec Internet.

Les résidences de services, telles que l’investissement immobilier en logement étudiant ou en logement senior, peuvent vous offrir une excellente rentabilité sans que vous n’ayez quoi que ce soit à faire, ou presque.

L’investissement locatif loin de chez soi, ou immobilier 2.0, a de beaux jours devant lui !

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : fhbVLH

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires