Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > La défiscalisation immobilière > Comment savoir si mes revenus sont suffisants pour défiscaliser dans l'immobilier ?

Comment savoir si mes revenus sont suffisants pour défiscaliser dans l'immobilier ?

Comment savoir si mes revenus sont suffisants pour défiscaliser dans l'immobilier ?

Plusieurs dispositifs de défiscalisation ont été mis en place par le gouvernement pour favoriser l’investissement locatif dans le neuf et dans l’ancien. A partir de quel niveau de revenus est-il intéressant de défiscaliser dans l’immobilier ?

La défiscalisation immobilière consiste à réduire son impôt sur le revenu via un investissement dans l’immobilier. Grâce aux nombreux dispositifs proposés, chacun peut choisir celui adapté à sa situation personnelle et ses revenus. Quand faut-il se lancer dans la défiscalisation immobilière ?

Défiscalisation immobilière : les paramètres à prendre en compte

Il n’existe pas de niveau de revenus minimal imposé pour défiscaliser dans l’immobilier. Le contribuable doit avant tout se questionner sur ses projets à court, moyen et long terme. Il doit notamment se demander s’il souhaite acquérir un bien immobilier en vue de le louer ou d’en faire profiter sa famille. Son objectif peut également être de se constituer un patrimoine financier pour préparer sa retraite ou d’obtenir un complément de revenus. Une fois ces questions posées, il sera plus simple de déterminer le niveau de revenus à partir duquel il est intéressant de défiscaliser.

Investir dans l’immobilier neuf ou dans l’ancien

Le dispositif Pinel concerne l’investissement immobilier locatif neuf ou en vente sur plan (VEFA). Son avantage fiscal est soumis à des conditions géographiques, le bien devant être situé dans une commune où la demande locative est particulièrement forte. Le logement concerné doit être loué à titre de résidence principale pendant au moins 6 ans. Enfin, les loyers doivent respecter les plafonds fixés tout comme les ressources des locataires. En contrepartie, le contribuable peut profiter d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 21 % s’il s’engage à louer son bien pendant 12 ans.

Les biens immobiliers anciens peuvent bénéficier d’un dispositif de défiscalisation. En effet, grâce à la loi Malraux, les propriétaires qui réalisent des travaux dans leur logement ancien bénéficient d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 30 % de leur montant. Le bien doit être loué pendant au moins 9 ans et situé dans une zone géographique déterminée.

Connaître le plafonnement global des niches fiscales

Quel que soit votre niveau de revenus pour défiscaliser, il est important de connaître le plafonnement global des niches fiscales. Celui-ci s’applique aux avantages fiscaux accordés en contrepartie d’un investissement et notamment l’investissement locatif, ou d’une prestation. Pour l’imposition 2019 de vos revenus 2018, le total des avantages fiscaux ne peut procurer une diminution de l’impôt dû supérieure à 10.000 euros ou 18.000 euros en présence d’investissements outre-mer et de SOFICA. Le contribuable qui souhaite défiscaliser pour payer moins d’impôt doit impérativement connaître cette notion.

Ainsi, la défiscalisation immobilière est ouverte à tous les contribuables, quel que soit leur niveau de revenus. En effet, il existe un dispositif adapté à chaque profil d’investisseur. Pour bénéficier de conseils personnalisés en matière de défiscalisation, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Un investissement immobilier vous engage sur de nombreuses années et nécessite donc d’être mûrement réfléchi.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de défiscalisation immobilière
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : W7RLde

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires