Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Assurance Habitation : simulateur et comparateur gratuit ! > Assurance habitation pour colocation : comment choisir ?

Assurance habitation pour colocation : comment choisir ?

Assurance habitation pour colocation : comment choisir ?

La colocation a le vent en poupe depuis ces dernières années auprès des étudiants notamment.

Souvent motivée par des loyers chers et un budget limité, elle offre la possibilité de louer un logement à plusieurs afin de diviser les charges. Non réglementée par aucune loi, la colocation suppose néanmoins quelques conditions comme un dépôt de garantie et un garant. Elle suppose également la souscription d’une assurance habitation pour protéger le logement et ses occupants en cas de sinistre. Comment choisir une assurance habitation pour colocation ? Notre réponse à suivre avec au préalable un rappel sur les spécificités de l’assurance : obligation, souscripteur et garanties.

L’assurance habitation pour colocation est-elle obligatoire ?

En France, tout locataire d’un logement vide, qu’il soit un appartement ou une maison, doit souscrire une assurance habitation. La loi ALUR de 2014 a d’ailleurs renforcé cette obligation en l’étendant aux locataires de logements meublés. La location à plusieurs n’échappe pas à la règle. Lors d’une colocation, le propriétaire bailleur exige une attestation d’assurance habitation avant de remettre les clefs. L’assurance habitation doit couvrir a minima la garantie des risques locatifs (incendie, explosion, dégât des eaux) et la garantie de responsabilité civile.

Qui souscrit l’assurance habitation avec une colocation ?

En colocation, le bail peut être souscrit individuellement par chaque locataire ou en commun avec la signature de tous. En principe, chaque locataire est responsable des sinistres occasionnés à hauteur de sa participation au loyer. Pour assurer le logement, les colocataires disposent donc de deux possibilités :

  1. Soit une assurance habitation souscrite par un seul locataire où sont renseignées sur le contrat les identités de chacun des colocataires (bail commun).
  2. Soit une assurance habitation souscrite par chacun des locataires et le plus souvent auprès de la même compagnie (bail individuel).

À noter, le départ d’un colocataire ou l’arrivée d’un nouveau doit impérativement être signalé à l’assureur.

Le propriétaire bailleur peut aussi souscrire l’assurance habitation pour le compte des colocataires. Dans ce cas, il répercute la cotisation sur le montant du loyer. En cas de défaut d’attestation d’assurance, le bailleur est en droit de résilier le bail de colocation avec effet immédiat.

Quelles garanties souscrire avec l’assurance habitation pour colocation ?

L’assurance habitation pour une colocation doit comprendre a minima la GRL ou garantie des risques locatifs et la responsabilité civile. Pour bénéficier d’une couverture étendue, les assurés souscrivent un contrat multirisque habitation. Ce pack regroupe au sein d’un seul contrat :

  • la garantie du logement (murs) et des biens ;
  • la garantie des occupants ;
  • la garantie responsabilité civile avec la prise en charge des dommages corporels, matériels et immatériels causés à autrui en cas de sinistres.

Les risques couverts avec une MRH pour une colocation

Divers risques peuvent ainsi être pris en charge avec une assurance habitation multirisque comme :

  • l’incendie ;
  • le bris de glace ;
  • le dégât des eaux ;
  • les catastrophes naturelles, technologiques et industrielles ;
  • les évènements climatiques comme les tempêtes ;
  • les explosions ;
  • les attentats et actes terroristes ;
  • le vol, cambriolage et vandalisme (en option avec une formule de base).

D’autres protections sur-mesure avec une MRH pour colocation

Les colocataires souscrivent si besoin des options et services complémentaires d’assistance comme :

  • les dommages électriques ;
  • le rééquipement à neuf ;
  • la garantie dépendance et piscine ;
  • la protection juridique ;
  • le dépannage d’urgence, etc.

Comment choisir une assurance habitation pour colocation ?

Que les colocataires souscrivent seuls ou tous ensemble leur assurance habitation, ils vont devoir choisir leur contrat parmi une multitude d’offres. Auparavant, ils évaluent leurs besoins assurantiels en fonction des risques pour eux-mêmes et leur logement. Ce bilan leur permet de souscrire aux garanties et options essentielles avec un niveau de couverture suffisant. Ils calculent la valeur de leurs biens mobiliers et objets de valeur pour allouer la somme nécessaire à leur remplacement (en valeur à neuf ou en valeur ajustée moins la vétusté). Les colocataires déterminent un tarif maximal. Les étudiants disposent d’ailleurs de formules spécifiques adaptées à leur statut et budget souvent très serré.

Mettre en concurrence les offres d’assurance habitation pour colocation

Les locataires mettent en concurrence les offres pour trouver une assurance habitation pour colocation adaptée au logement, au profil et au budget. Via un comparateur en ligne, la recherche est rapide et gratuite. Après avoir rempli un formulaire, ils obtiennent des devis 100 % personnalisés. Un courtier indépendant peut aussi être de bon conseil. Mandaté par ses clients, il négocie les meilleurs contrats de MRH pour colocation tant sur le plan des garanties que du tarif.

Vérifier quelques points avant de souscrire une offre d'assurance habitation pour colocation

Le comparatif des devis doit être rigoureux avant la signature d’une offre d’assurance habitation pour colocataire. Il faut être particulièrement vigilant sur quelques points :

  • les plafonds d’indemnisation ;
  • le type et le montant des franchises ;
  • les délais de carence ;
  • les exclusions de garantie.

Pour conclure, l’assurance habitation pour colocation est obligatoire. Les garanties sont en principe identiques à celles d’un contrat classique avec a minima les risques locatifs et la responsabilité civile. Pour choisir un contrat d’assurance habitation ou une multirisque adapté, les colocataires suivent quelques étapes :

  1. Identifier les garanties et options indispensables.
  2. Évaluer la valeur des biens de chacun des colocataires.
  3. Déterminer le souscripteur du contrat (bail individuel ou bail commun).
  4. Fixer un budget.
  5. Mettre les offres en concurrence.
  6. Comparer les devis minutieusement.
 
 

Comparateur Assurance Habitation
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : RqDUSc

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires