Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > L’assurance de prêt immobilier > Comment faire baisser le coût d'une assurance de prêt immobilier ?

Comment faire baisser le coût d'une assurance de prêt immobilier ?

Comment faire baisser le coût d'une assurance de prêt immobilier ?

Un emprunt immobilier doit être lié à une assurance crédit spécifique qui permet à l’emprunteur d’être couvert en cas d’aléa. C’est également une garantie pour la banque prêteuse. Or, selon l’assurance de prêt immobilier choisie, son impact financier sur le montant global de l’opération peut être considérable. Heureusement, il existe des solutions pour faire baisser le coût de l’assurance crédit immo, ce qui permet de réduire les mensualités de remboursement.

L’assurance groupe proposée par la banque : une solution onéreuse

Au moment de la souscription d’un crédit immobilier, la banque propose généralement à son client une assurance groupe. C’est la formule la plus chère qui peut in fine représenter entre 25 et 33 % du coût d’un emprunt immobilier.

Il faut cependant savoir que rien n’oblige l’emprunteur à accepter l’offre de la banque. Il peut tout à fait opter pour une assurance de crédit proposée par la compagnie de son choix : c’est ce que l’on appelle la délégation d’assurance. Le banquier est tenu d’accepter cette solution dès lors que son client justifie que le contrat choisi offre a minima le même niveau de garantie que l’assurance groupe. Si ce n’est pas le cas, le banquier n’hésitera pas à refuser la solution de son client ou la demande de résiliation si l’emprunteur avait déjà opté pour l’assurance groupe.

Négocier avec sa banque

L’emprunteur qui souhaite faire baisser ses mensualités peut tenter de négocier avec son banquier avant de changer d’assurance crédit. La négociation peut porter sur le taux global de l’emprunt. Certains banquiers acceptent de faire un geste commercial en revoyant ce taux à la baisse.

Il est important pour le consommateur de savoir exactement ce qu’il finance et à quelle hauteur il le fait. C’est pourquoi lorsqu’il souhaite faire baisser ses mensualités notamment en optant pour une assurance de crédit immobilier moins chère, il doit vérifier le Taux Annuel Effectif d’Assurance ou TAEA.

Au même titre que le TAEG (Taux Annuel Effectif Global), le TAEA doit obligatoirement être indiqué dans tout contrat dès lors que le prêt est couvert par une assurance de crédit. Pour le calculer, il suffit de soustraire le Taux Effectif Global hors assurance au Taux Effectif Global (TEG). Par exemple pour un TEG de 2,40 % et un TEG hors assurance de 1,72 % on obtient un TAEA de 0,68 % (c’est-à-dire 2,40 - 1,72). C’est assez considérable sur un crédit que l’on rembourse pendant 20 voire 25 ans, sachant que les banques ne tiennent pas compte du capital restant dû !

Si l’emprunteur ne parvient pas à négocier une baisse des mensualités avec son banquier, il a tout intérêt à changer d’assurance de prêt, c’est-à-dire à opter pour la délégation d’assurance.

Changer d’assurance de prêt pour payer moins cher

C’est une possibilité qui profite à l’emprunteur ayant opté pour l’assurance de crédit proposée par la banque prêteuse, ou assurance groupe. Grâce à la loi Hamon puis à l’amendement Bourquin, le consommateur peut s’il le souhaite résilier son assurance emprunteur pour souscrire un nouveau contrat auprès d’un assureur de son choix sans lien avec la banque. Il choisit donc la solution qui lui convient le mieux, que ce soit en termes de tarif ou de couverture, cette dernière devant être au moins similaire à celle du contrat de groupe.

La délégation d’assurance est la meilleure des solutions pour réaliser des économies à long terme. En effet, la banque calcule le coût de l’assurance crédit sur le montant initial emprunté alors qu’une compagnie d’assurance externe à l’établissement financier se base uniquement sur le capital restant dû. La différence est énorme puisque chaque mois, pendant des années, l’emprunteur rembourse son prêt immobilier au fur et à mesure de ses mensualités. Le capital baisse donc mois après mois. C’est la raison pour laquelle l’assurance individuelle est bien moins onéreuse que l’assurance groupe.

Très compétitif, le tarif de l’assurance crédit individuelle tient également compte du profil de risque de l’assuré. Il peut donc être encore plus avantageux si ce dernier exerce une profession et/ou des activités de loisirs non risquées, ou encore par exemple s’il est non-fumeur.

Changer d’assurance en cours de crédit au profit d’une assurance individuelle fait systématiquement baisser les mensualités de remboursement, et de façon immédiate, sans pour autant allonger la durée d’emprunt et sans qu’il soit nécessaire de revoir le taux du crédit.

Comment trouver une assurance de prêt immobilier à prix attractif ?

Trouver une assurance plus économique et qui offre les mêmes garanties – voire une couverture supérieure - est un enjeu majeur pour l’emprunteur. Il peut ainsi réduire son taux d’endettement et par voie de conséquence profiter d’un pouvoir d’achat plus important. C’est indispensable pour se protéger contre le risque de surendettement. Quand on sait qu’une assurance moins chère que celle proposée par l’établissement bancaire peut faire gagner plusieurs milliers d’euros sur toute la durée d’emprunt, on n’hésite pas une seconde à tout mettre en œuvre pour changer d’assureur.

La procédure est simple. Afin d’étudier les différentes offres, il suffit d’utiliser un comparateur d’assurances crédit immobilier en ligne. C’est rapide, fiable et la démarche est gratuite. De plus, c’est sans engagement. Pour le consommateur, cet outil comparatif est une aubaine car il laisse à chacun la possibilité de rechercher une assurance crédit moins chère sans sortir de chez soi. C’est donc une solution pour gagner de l’argent et du temps.

En quelques minutes seulement, le demandeur reçoit les meilleures offres d’assurance crédit immobilier du moment. Il peut choisir tranquillement celle qui lui convient le mieux financièrement et qui propose un niveau de couverture au moins égal à celui que garantit l’assurance emprunt acceptée auprès de la banque.

Il ne reste plus ensuite qu’à souscrire un contrat et à fournir une attestation d’assurance crédit immobilier à son banquier en même temps que sa demande de résiliation.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Site Internet

Texte

Code de sécurité à copier/coller : Nz36mM

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires