Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Assurance Prêt Immobilier : simulateur et comparateur gratuit ! > Comment faire jouer la concurrence pour son assurance emprunteur ?

Comment faire jouer la concurrence pour son assurance emprunteur ?

Comment faire jouer la concurrence pour son assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur, ou assurance de prêt immobilier, peut représenter jusqu’à un tiers du coût généré par la souscription d’un emprunt immobilier. Elle est donc loin d’être neutre et pèse dans le budget des ménages.

Alors, pour économiser tout en restant bien protéger, il ne faut pas hésiter à faire jouer la concurrence en utilisant la délégation d’assurance. Cette faculté est ouverte à tous les emprunteurs, quelle que soit le stade du projet immobilier.

Les règles à connaître pour faire jouer la délégation d’assurance

Au fil des ans, la législation s’est assouplie pour ouvrir à la concurrence l’assurance de prêt immobilier, qui était en quelque sorte la chasse gardée des banques. Bien que les établissements bancaires dominent encore le marché, notamment grâce au produit d’appel qu’est le crédit immobilier, des écarts significatifs de tarifs sont encore constatés.

En effet, les banques proposent des contrats groupe, rarement avantageux pour les emprunteurs, alors que la concurrence propose des contrats dits individuels. L’équation est simple, l’assuré peut faire une économie variant de 25 à 75 %. Cela se traduit par plusieurs milliers d’euros, vu le montant conséquent d’un emprunt immobilier.

Vous pouvez changer de contrat à 3 moments différents :

  • Avant la mise en place du prêt, avec la loi Lagarde,
  • Pendant la première année suivant la signature de l’offre de prêt, avec la loi Hamon,
  • Puis à chaque échéance annuelle de prêt, avec l’amendement Bourquin.

Le législateur a donc été très souple en la matière afin de favoriser la protection et le pouvoir d’achat du consommateur. Vous devez en outre respecter le principe d’équivalence des garanties pour que la délégation d’assurance soit acceptée.

Pas de panique, les garanties minimum requises par la banque pour l’assurance emprunteur sont mentionnées dans votre FSI Fiche Standardisée d’Information, remise aussi bien lors d’une simulation de prêt bancaire que lors de l’émission d’une offre de prêt.

Les points à analyser pour choisir son assurance emprunteur

Pour choisir la meilleure assurance emprunteur du marché, il est nécessaire qu’elle soit en adéquation avec vos besoins. Ainsi, vous ne devez comparer que des garanties similaires. Il faut au minimum être couvert pour le décès et l’invalidité, et se poser la question de l’utilité, ou non, des garanties suivantes : PTIA Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, ITT Incapacité Temporaire de Travail, perte d’emploi, etc.

Les conditions financières

Le coût de votre assurance est bien entendu primordial. Il constitue un facteur de décision important quand l’on doit trancher entre deux contrats d’assurance emprunteur différents.

Deux indicateurs clés vous permettent de comparer les tarifs efficacement :

  • Le TAEA Taux Annuel Effectif d’Assurance,
  • Le coût total de l’assurance de prêt immobilier.

Par ailleurs, soyez attentif au type de contrat que vous souscrivez, chacun ayant ses avantages et inconvénients :

  • Cotisations dues sur le capital initial : les primes d’assurance versées sont fixes, le contrat est souvent plus coûteux, mais favorable en cas de remboursement anticipé de votre prêt,
  • Cotisations dues sur le capital initial : les primes d’assurance versées décroissent dans le temps, le contrat est souvent moins coûteux, mais le calcul moins favorable en cas de remboursement anticipé de votre prêt.

Les conditions relatives aux garanties

Vous savez déjà quelles garanties vous souhaitez souscrire, par exemple le décès, l’invalidité, mais également la PTIA et l’ITT. Vous devez donc vérifier pour chacune des garanties les éléments suivants :

  • Les délais de franchise et de carence de l’assureur,
  • Les exclusions du contrat,
  • Les conditions de mise en jeu des garanties,
  • Les éventuelles surprimes liées à votre situation.

Vous avez analysé vos besoins, il est désormais nécessaire de mettre en concurrence les différentes offres d’assurance qui vous sont faites.

Se faire accompagner pour réaliser des économies sur son assurance de prêt immobilier

Tout faire soi-même, c’est une tâche complexe, longue et fastidieuse. Bref, si vous prenez rendez-vous auprès de 10 compagnies d’assurance différente, vous allez y passer un temps fou entre les disponibilités physique et l’envoi de nombreux documents.

C’est pourquoi il est toujours recommandé de bénéficier d’un minimum d’accompagnement pour trouver rapidement le meilleur contrat sans fournir des efforts inconsidérés. Deux solutions s’offrent à vous :

  • Faire appel à un courtier en assurance de prêt, ces services sont gratuits et sa rémunération n’est due que si vous souscrivez au contrat qu’il vous propose,
  • Utiliser un comparateur d’assurance emprunteur en ligne, gratuit, personnalisé et son engagement, comme celui que nous mettons à votre disposition,
  • Mixer les deux techniques précédemment citées et choisir la meilleure des offres trouvées.

En bref, n’hésitez pas à changer d’assureur, même en cours de prêt. Les économies réalisées peuvent être conséquentes et alléger votre budget de manière significative !

 
 

Comparateur Assurance Prêt Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : xa7isG

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires