Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Les dossiers pratiques immobilier > Vente immobilière : qu'est-ce qui impacte le prix d'une maison ?

Vente immobilière : qu'est-ce qui impacte le prix d'une maison ?

Vente immobilière : qu'est-ce qui impacte le prix d'une maison ?

Le prix de vente d’une maison dépend en grande partie du lieu où elle se situe, et plus exactement de la moyenne des prix pratiqués sur un secteur géographique. Mais, d’autres critères entrent en compte. Certains peuvent donner de la valeur à une maison, et donc augmenter son prix de vente, quand d’autres, au contraire, participent à sa dévalorisation et donc à ne pas pouvoir la vendre selon les prix moyens en vigueur.

Les éléments qui donnent de la valeur à une maison, et donc à son prix de vente

L’emplacement de la maison

Si votre maison est située dans un quartier, une ville, ou encore un lieu réputé et très prisé, vous avez beaucoup plus de chance de pouvoir la vendre cher. La proximité des services, du centre-ville, des transports en commun, la tranquillité, sont autant d’éléments qui font qu’un secteur est très recherché par ceux qui souhaitent acquérir une maison. Et, plus la demande est forte dans un secteur particulier, plus le prix auquel vous pourrez vendre votre maison sera élevé.

De plus, une maison située dans ce type de zones géographiques recherchées, c’est l’assurance que votre bien prendra de la valeur avec le temps, un critère qui participe aussi à pouvoir vendre sa maison au prix fort.

L’avantage d’une maison avec une belle vue

Si votre maison à vendre présente une vue exceptionnelle, voire unique, comme par exemple une vue sur un monument connu, un paysage fabuleux au bord de la mer ou de la montagne, votre bien est forcément valorisé, jusqu’à 20 % supplémentaire de son prix au mètre carré.

Vendre une maison avec une belle vue permet de proposer un prix de vente bien plus élevé que la moyenne de la zone géographique où elle se situe.

Des équipements qui valorisent une maison

Une maison équipée, par exemple, d’une terrasse, d’un jardin, d’un garage ou d’une place de stationnement privée se vend forcément plus cher.

La présence d’une piscine, aussi, valorise fortement une maison et permet d’augmenter son prix de vente.

Les critères qui participent à dévaloriser une maison, et donc son prix de vente

Même si votre maison se situe dans un secteur géographique où les prix de vente des biens immobiliers sont élevés notamment parce que le quartier est apprécié, près du centre-ville, des moyens de transport en commun, ou que la demande est très forte, vous ne pourrez pas la vendre aux prix du marché si elle présente certains défauts qui, forcément, la déprécient.

L’âge d’une maison

Plus la date de construction d’une maison est ancienne, plus les chances de la vendre cher, ou au prix moyen du marché, est compliqué surtout si des travaux de rénovation n’ont pas été entrepris.

En effet, une maison ancienne qui a été mal entretenue peut présenter aux yeux des acheteurs des inconvénients majeurs en termes d’état global de sa structure, de son isolation, de son système électrique, de sa toiture, ou encore de son système de chauffage. Autant d’éléments qui imposent à son futur propriétaire d’envisager des travaux importants et coûteux qui ne le pousseront pas à acheter ce type de bien aux prix du marché.

Des raisons qui font que le prix de vente d’une maison peut être déprécié, jusqu’à moins 25 % par rapport aux prix moyens pratiqués dans la même zone géographique.

Une maison humide

Vendre une maison qui présente des problèmes d’humidité ne facilite pas les démarches. La présence de moisissures, plus ou moins apparentes, n’engage pas les acheteurs. Outre le fait que cette humidité peut cacher de gros problèmes de ventilation notamment dans la maison, ils savent qu’une partie de l’argent prévu pour acquérir un bien immobilier devra être consacré à des travaux, qui peuvent être conséquents dans certains cas.

Si la présence avérée d’humidité dans une maison n’empêche pas forcément sa vente, elle contribue en revanche à faire baisser sa valeur et donc son prix de vente.

Un mauvais agencement de la maison

Plus une maison est bien agencée, plus elle peut se vendre chère. En effet, un bien immobilier qui présente des espaces peu utiles (de grands couloirs par exemple), même avec une grande surface, peut rebuter les acheteurs ou, en tous les cas, ils ne seront pas prêts à l’acheter à un prix élevé.

De la même manière, même si une maison propose une grande surface, mais, par exemple, pas assez de chambres, le prix de vente s’en ressentira.

Le manque d’ensoleillement d’une maison est aussi un critère qui peut faire beaucoup varier son prix de vente. Ainsi, une maison exposée au Nord, se vendra à un prix bien moins élevé qu’une dont l’exposition permet un bon ensoleillement, et donc un maximum de clarté.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : ZC98py

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires