Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Crédit Immobilier : simulateur et comparateur gratuit ! > Crédit immobilier sur 30 ans : quels avantages ? Quelles précautions ?

Crédit immobilier sur 30 ans : quels avantages ? Quelles précautions ?

Crédit immobilier sur 30 ans : quels avantages ? Quelles précautions ?

Le crédit immobilier sur 30 ans devient extrêmement rare et la limitation de sa distribution par les organismes financiers est un véritable cheval de bataille. Autrement dit, il n’est adapté que dans certaines situations et doit être mûrement réfléchi. On vous détaille dans cet article ce que vous devez savoir avant de financer un achat immobilier avec un crédit vous engageant sur 30 années.

Les avantages d’un crédit immobilier sur 30 ans

Un crédit immobilier sur 30 ans offre deux avantages qui viennent immédiatement à l’esprit :

  • Un crédit longue durée permet d’emprunter une somme plus importante
  • Un crédit plus long permet une diminution des mensualités

Ces deux avantages sont indéniables, mais ils sont à prendre avec des pincettes. Si c’est exact mathématiquement parlant, il ne faut pas oublier un paramètre essentiel du crédit immobilier, à savoir le taux d’intérêt.

En effet, un crédit sur 30 ans fait peser sur la banque un risque de perte plus important. En conséquence, les établissements bancaires augmentent les taux d’intérêt au fur et à mesure que la durée du prêt s’allonge.

Conséquence pour l’emprunteur, son crédit immobilier lui coûte beaucoup plus cher, pour un pouvoir d’achat finalement relativement limité. C’est pourquoi le prêt sur 30 ans n’est recommandé que pour deux profils types :

  • Les ménages aux revenus modestes, pour l’acquisition de leur résidence principale, avec un PTZ prêt à taux zéro accordé sur 30 ans pour limiter le coût du crédit
  • Les investisseurs immobiliers, qui continuent plus longtemps de déduire les charges inhérentes à leurs crédits de leurs revenus imposables

Une question demeure tout de même pour ces deux profils, celle du temps qui passe et de l’incertitude de la vie. Se projeter sur 30 ans est en effet quasiment impossible, il s’agit d’une durée très longue qui peut amener l’emprunteur à déménager et / ou à revendre son bien immobilier pour récupérer des fonds ou plus simplement entamer un nouveau projet.

Les précautions pour un crédit immobilier sur 30 ans

Vous l’aurez compris, un prêt immobilier sur 30 ans peut vous coûter cher. De plus, il faut savoir que très peu d’établissements concèdent ce type de prêt actuellement en dehors de l’attribution d’un prêt à taux zéro longue durée.

En effet, de nombreuses banques refusent les dossiers sur plus de 25 ans, et d’autres mettent même la barre à 20 ans maximum. L’explication de ce phénomène est double : une directive de l’État visant à renforcer la vigilance des banques en raison du contexte de crise sanitaire, et la baisse des taux d’autre part qui augmente la capacité d’emprunt des ménages.

Il convient donc d’être prudent et de comparer attentivement les offres de crédit immobilier entre 25 et 30 ans actuellement. Si en 2010, l’emprunt sur 30 ans pouvait permettre d’emprunter davantage, ce n’est plus forcément le cas en 2021…

Crédit immobilier sur 30 ans : une mauvaise idée en 2021

La nouvelle a de quoi surprendre, et pourtant, elle reflète une réalité : le crédit immobilier sur 30 ans ne présente aucun intérêt pour l’emprunteur en 2021 et lui fait perdre de l’argent pour un bénéfice inexistant, voire même une perte sèche.

Pour vous prouver ce que nous avançons, voici les mensualités dues et le coût total du crédit pour emprunter 100 000 euros sur 25 ou 30 ans :

  • Une échéance de 420 euros par mois en moyenne sur 25 ans, pour un coût total de crédit de 25 680 euros, un taux d’intérêt de 1,30 % en moyenne
  • Une échéance de 423 euros par mois en moyenne sur 30 ans, pour un coût total de crédit de 52 450 euros et un taux d’intérêt 2,5 % en moyenne

Vous avez bien lu, vous payez des mensualités supérieures et n’empruntez pas un centime de plus. Pour en avoir le cœur net, voici les mensualités dues et le coût total du crédit pour emprunter 200 000 euros sur 25 ou 30 ans :

  • Une échéance de 840 euros par mois en moyenne sur 25 ans, pour un coût total de crédit de 51 370 euros, un taux d’intérêt de 1,30 % en moyenne
  • Une échéance de 847 euros par mois en moyenne sur 30 ans, pour un coût total de crédit de 104 900 euros et un taux d’intérêt 2,5 % en moyenne

Le constat est sans appel, si un crédit immobilier sur 30 ans présentait encore un intérêt il y a plusieurs années, il s’apparent aujourd’hui à un véritable gouffre financier vous faisant perdre de l’argent.

Les taux d’intérêt sur 20 et 25 ans sont si bas que le crédit sur 30 ans ne doit plus être une option. Pour réaliser le meilleur crédit immobilier en 2021, comparez les enveloppes que vous pouvez obtenir sur 15, 20 ou 25 ans, mais proscrivez la durée de 30 années.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : XPnFzx

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires