Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Crédit Immobilier : simulateur et comparateur gratuit ! > Le TAEG : qu'est-ce que c'est ? A quoi sert-il ? Comment le calculer ?

Le TAEG : qu'est-ce que c'est ? A quoi sert-il ? Comment le calculer ?

Le TAEG : qu'est-ce que c'est ? A quoi sert-il ? Comment le calculer ?

Le TAEG, Taux Annuel Effectif Global ou Taux Annualisé Effectif Global, anciennement appelé TEG Taux Effectif Global, est sans conteste l’un des indicateurs les plus importants pour toute personne désireuse de souscrire à un crédit immobilier ou à la consommation. Tout, vous saurez tout sur le TAEG !

Définition du TAEG

Le TAEG est le taux, exprimé en pourcentage annuel du montant total d’un crédit, reflétant le coût total global dudit crédit pour le consommateur personne physique ou personne morale.

Il comprend tous les frais du crédit, à l’exception des intérêts intercalaires dus dans le cadre d’un achat en VEFA Vente en l’État Futur d’Achèvement. Selon le type de crédit souscrit et les conditions imposées par la banque, le TAEG peut comprendre les frais suivants :

  • Intérêts bancaires
  • Frais de dossier bancaires
  • Frais d’intermédiation (courtier, agent immobilier, etc.)
  • Frais de garantie (cautionnement, hypothèque, privilège de prêteur de deniers)
  • Coût de l’assurance emprunteur
  • Coût d’assurance imposé par la banque
  • Coût des frais annexes autres

L’utilité de TAEG

Si le TAEG est si important, c’est parce qu’il répond à une obligation légale. En effet, il doit être communiqué lors de toute offre de prêt et diffusé pour toute publicité ou action promotionnelle. En outre, il doit figurer dans le contrat définitif de prêt.

Cet indicateur permet donc de comparer aisément les offres des divers établissements bancaires entre elles, à condition de comparer des enveloppes de crédit identiques. Il est déterminant dans la prise de décision du consommateur.

Le TAEG est donc supérieur au taux nominal du crédit, mais ne peut en aucun cas excéder le taux d’usure applicable en France, en fonction de la situation de l’emprunteur (montant emprunté, durée d’emprunt, nature du prêt).

En cas d’absence de TAEG ou d’erreur de calcul entraînant la communication d’un taux erroné au consommateur, le juge peut annuler en tout ou partie les intérêts dus à la banque, à la faveur de l’emprunteur.

Le calcul du TAEG

Le calcul du TAEG répond à une formule complexe, puisqu’il dépend de nombreux frais annexes, mais également du montant de l’emprunt et de sa durée. Un exemple simplifié vous permettra d’en comprendre le mécanisme.

Madame Dupond emprunte la somme de 1 000 euros dans la banque X sur une année au taux d’intérêt bancaire de 2 %. Elle va donc devoir rembourser 1 020 euros, somme composée de 1 000 euros de capital et 20 euros d’intérêts bancaires.

Cependant, le crédit aura nécessité des frais de dossier de 50 euros, soit 5 % de la somme empruntée. Madame Dupond devra donc rembourser en réalité la somme de 1 070 euros, portant le TAEG de son crédit à la consommation à 7 %.

La banque Y proposait au même moment un crédit à la consommation au taux nominal de 3 %, sans frais de dossier, portant le TAEG du prêt à 3 %. Il aurait été plus judicieux d’emprunter auprès de l’établissement Y, Madame Dupond aurait ainsi réalisé l’économie de 40 euros sur une année.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 7PHjAz

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires