Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Fiscalité et investissement > Quel type de prêt immobilier faut-il contracter ?

Quel type de prêt immobilier faut-il contracter ?

Achat d’une maison, d’un entrepôt ou d’un terrain ? Il existe différents types de crédits immobiliers chez les organismes de prêts et les établissements bancaires. Il vous reste juste à trouver la formule qui siéra le plus à votre cas.

Quel type de prêt immobilier faut-il contracter ?

Le prêt à taux fixe

De par sa grande simplicité et la sécurité que cette formule offre, mon choix s’est immédiatement porté sur le crédit immobilier à taux fixe. C’est d’ailleurs la forme de prêt la plus sollicitée par les emprunteurs français auprès des organismes bancaires.

Pour cause, l’un de ses grands atouts est dès la signature de votre de prêt avec la banque, vous avez tout simplement une idée précise et exacte du montant global de ce dernier. Pour ce faire, votre gestionnaire de compte vous remettra un échéancier avec les cotisations que vous aurez à rembourser mensuellement.

En ce qui me concerne, j’ai surtout opté pour le prêt à taux fixe, pour ne pas avoir à subir à l’avenir une hausse du taux d’intérêt, surtout que j’ai déposé ma demande au moment où le taux de crédit était à son plus bas niveau.

Le prêt à taux variable

Comme son nom l’indique, le taux d’intérêt de ce type de crédit immobilier subit une révision périodique qui intervient généralement à la date d’anniversaire de la souscription du prêt. Plus précisément, chaque année, la banque ajustera votre taux de crédit en fonction de l’indice de référence d’Euribor. De ce fait, le montant des mensualités est également modifié à chaque changement du taux.

Le risque est que pendant la durée de l’emprunt, l’on n’est pas à l’abri d’une envolée brusque et soudaine de ses cotisations mensuelles. D’où mon désintéressement pour ce type de prêt, même si en cas de remboursement anticipé, je suis dispensé de pénalités.

Le prêt in fine

Enfin, surtout recommandé à l’investissement dans l’immobilier locatif, le prêt in fine m’a été particulièrement recommandé dans le cas de l’achat d’une maison de vacances, ou encore d’un logement destiné à la location. Seulement, comme le crédit était surtout destiné à l’achat de ma résidence principale, l’in fine ne convient pas à mon projet immobilier.

Sinon, pour ceux à qui pensent acheter pour louer, le crédit in fine est très intéressant pour l’avantage fiscal que ce dernier propose.

Pour finir, peu importe votre choix, pour connaitre votre taux d’endettement, mais surtout le montant de vos mensualités, n’omettez surtout pas l’étape simulateur de prêt immobilier.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : mJT9Th

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires