Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Crédit Immobilier : simulateur et comparateur gratuit ! > Financement de travaux : évaluation, solutions et aides

Financement de travaux : évaluation, solutions et aides

Financement de travaux : évaluation, solutions et aides

Vous souhaitez financer des travaux dans votre logement ? Découvrez quelles sont les aides dont vous pouvez bénéficier.

Réaliser des travaux dans son logement peut coûter cher. Mieux vaut évaluer leur montant en amont pour éviter les mauvaises surprises. Voici les différentes solutions envisageables pour financer des situations de travaux dans le secteur du bâtiment.

Bien évaluer le montant des travaux

Si vous envisagez de faire des travaux, vous devrez faire une estimation précise de leur montant avant de vous lancer. Pour cela, il convient de déterminer le type de travaux souhaité. Dans le cas d’un rafraîchissement et si vous êtes un peu bricoleur, seul le prix des matériaux sera à prendre en compte. Pour des travaux de rénovation plus lourds, l’intervention d’artisans sera néanmoins nécessaire.

Côté prix, en moyenne, la rénovation d’une maison coûte entre 160 et 1250 euros le mètre carré. Tout dépend de l’ampleur des travaux. Il faut compter entre 160 et 350 euros le mètre carré pour une rénovation partielle, et entre 950 et 1250 euros le mètre carré pour une rénovation complète. Plus précisément, si vous souhaitez refaire une pièce, vous devrez prévoir un budget allant de 400 à 600 euros le mètre carré. Le prix au mètre carré pour une remise aux normes du réseau électrique et d’eau atteint environ 90 euros. Enfin, si votre projet est d’agrandir la maison ou d’aménager les combles, prévoyez entre 530 et 2600 euros le mètre carré. Evidemment, les tarifs varient d’un artisan à l’autre.

Comment financer des travaux dans son logement ?

Plusieurs solutions permettent de financer des travaux dans le secteur du bâtiment :

Le prêt travaux

Vous prévoyez d’agrandir votre maison, de redécorer votre salon ou bien de refaire votre toiture ? Le crédit travaux peut vous aider à concrétiser votre projet. Ce prêt se décline sous plusieurs formes : le prêt personnel, le crédit affecté et le crédit renouvelable. Pour contracter un crédit travaux sous la forme d’un prêt personnel, vous n’avez pas besoin de justifier l’affectation des fonds. En revanche, dans le cadre d’un prêt affecté, la somme empruntée devra être destinée à financer un projet précis comme la réalisation de travaux. Quant au crédit renouvelable, il met à disposition une réserve d’argent dans laquelle vous pouvez puiser à volonté. Cette réserve se reconstitue au fur et à mesure du remboursement des montants consommés.

Quelle que soit la forme de prêt travaux choisie, ce financement peut inclure plusieurs opérations d’un montant maximum de 75 000 euros. Vous pouvez par exemple financer le changement de vos portes et fenêtres, l’achat d’une nouvelle chaudière ou d’un appareil de chauffage, des éléments de décoration, des travaux de rénovation, l’extension de votre maison.

Pour l’obtenir, vous devez fournir à la banque qui le propose un dossier contenant plusieurs pièces justificatives. Après l’avoir étudié, l’organisme fera une proposition de financement que vous êtes libre d’accepter ou non.

Avant de souscrire un prêt travaux, il est conseillé de faire une simulation en ligne. Rapide et simple d’utilisation, le simulateur de crédit travaux permet d’avoir une idée précise du taux d’intérêt applicable, de la somme totale des mensualités, du coût total des intérêts, du montant total dû.

Le prêt immobilier

Si vous comptez acheter un bien immobilier nécessitant des travaux, vous pouvez souscrire un prêt immobilier pour financer ces deux opérations. Cette démarche vous permet de bénéficier d’une durée de remboursement très longue, de profiter du taux d’intérêt du prêt immobilier et de ne pas avoir à cumuler un prêt immobilier et un prêt travaux. Le montant total emprunté (acquisition + travaux) ne devra toutefois pas dépasser les limites de vos capacités d’endettement.

L’éco-PTZ

L’éco-PTZ peut être souscrit par tout propriétaire d’un logement servant de résidence principale et achevé depuis plus de 2 ans. Il permet de financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique pour un montant variant de 7000 à 30000 euros. Ce prêt peut être obtenu auprès d’une banque ayant signé une convention avec l’Etat.

Le prêt à l’amélioration de l’habitat

Ce prêt est accessible aux locataires ou propriétaires de leur résidence principale qui souhaitent entreprendre des travaux de réparation, d’amélioration, d’assainissement ou d’isolation thermique. Son montant peut couvrir jusqu’à 80 % des dépenses prévues dans la limite de 1067,14 euros avec un taux d’intérêt de 1 %.

Financer des travaux : quelles sont les aides existantes ?

Si vous souhaitez améliorer l’isolation de votre logement, réduire votre facture de chauffage ou encore profiter d’une chaudière plus performante, sachez qu’il existe plusieurs aides permettant de réduire la note.

MaPrimeRenov’

Cette aide remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique et les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Elle s’adresse aux ménages, aux copropriétés et propriétaires bailleurs qui souhaitent financer des travaux de rénovation énergétique. Le montant de la prime est calculé en fonction des revenus et du gain écologique généré par les travaux.

Le chèque énergie

Le chèque énergie peut être obtenu par les personnes ayant des ressources modestes pour payer les factures d’énergie de leur logement. Son montant varie de 48 à 277 euros par an. Il est envoyé systématiquement au bénéficiaire par l’administration fiscale entre le 29 mars et le 30 avril à la dernière adresse connue.

La TVA à 5,5 %

Certains travaux peuvent bénéficier d’une TVA à taux réduit à 5,5 %. Cela concerne les travaux d’amélioration de la qualité énergétique réalisés par les propriétaires occupants, bailleurs ou syndicats de propriétaires, les locataires ou occupants à titre gratuit, les sociétés civiles immobilières.

Ainsi, de nombreuses solutions sont mises à disposition des propriétaires et locataires pour financer des situations de travaux dans le secteur du bâtiment. Avant de s’engager, il est important de faire une simulation en ligne pour évaluer le coût du financement choisi et de comparer les différentes offres proposées sur le marché. Pour réaliser encore plus d’économies, n’hésitez pas à passer par un courtier expérimenté qui négociera les offres à votre place.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 4fUSZ2

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires