Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Rachat de Crédit Immobilier : simulateur et comparateur gratuit ! > Quelles différences entre un rachat de crédit immobilier et une renégociation de taux ?

Quelles différences entre un rachat de crédit immobilier et une renégociation de taux ?

Quelles différences entre un rachat de crédit immobilier et une renégociation de taux ?

La renégociation de taux immobilier et le rachat de crédit immobilier poursuivent le même but : réaliser des économies sur son emprunt immobilier en révisant ses conditions. Ainsi, le taux d’intérêt du crédit, sa durée et le montant de la mensualité peuvent être revus à la baisse.

Pour autant, rachat de crédit et renégociation de prêt immobilier ne sont pas identiques. Les conditions de mise en place de l’un et de l’autre sont totalement différentes, comme les interlocuteurs auxquels l’emprunteur doit s’adresser.

Renégociation de taux : une procédure simple auprès de la banque prêteuse

Pour renégocier son prêt immobilier, il convient de prendre rendez-vous directement avec sa banque habituelle, en l’occurrence celle ayant octroyé le crédit. La renégociation de taux, et donc de crédit immobilier, est envisageable dans les cas suivants :

  • Les taux d’intérêt des crédits immobiliers ont significativement baissé en comparaison de celui obtenu par l’emprunteur il y a plusieurs années
  • La situation du ménage a changé, avec par exemple un pouvoir d’achat plus important du fait d’une promotion professionnelle, c’est donc le moment de renégocier
  • Une entrée d’argent suite à une donation ou un héritage par exemple, donne lieu à un remboursement anticipé partiel du crédit immobilier, c’est l’opportunité de réviser les conditions en place

Dans tous les cas, la renégociation de crédit immobilier ne se fait qu’auprès de son établissement. Bien amenée, la renégociation de taux permet de profiter d’une offre de prêt plus attractive. Lors de cette manœuvre, peuvent être révisés le taux d’emprunt mais également le taux d’assurance emprunteur. En revanche, la garantie intégrée au prêt reste en place (cautionnement, privilège de prêteur de deniers, hypothèque).

La formalisation d’une renégociation de crédit immobilier n’impose qu’un formalisme limité. La banque est tenue d’éditer un avenant au crédit immobilier, mentionnant les nouvelles modalités du prêt et notamment le TAEG (Taux Annuel Effectif Global), la durée d’emprunt, la mensualité. Naturellement, la renégociation entraîne également la livraison d’un nouveau tableau d’amortissement.

Si la renégociation de crédit est simple et rapide à mettre en place, elle n’aboutit pas toujours, car l’établissement bancaire n’est pas contraint d’accéder à la demande de l’emprunteur.

Enfin, un prêt renégocié est parfois moins avantageux qu’un rachat de crédit immobilier, car les taux proposés ne sont pas les meilleurs du marché…

Rachat de crédit immobilier : un nouveau prêt dans une banque concurrente

Pour obtenir un rachat de crédit immobilier, il convient de se rapprocher d’une banque concurrente à l’établissement prêteur initial. Dans cette optique, nous mettons en ligne un comparateur de prêt pour que vous puissiez en quelques clics accéder aux meilleurs taux d’emprunt du marché.

Le rachat de crédit est intéressant en cas de baisse des taux d’intérêt si :

  • La baisse est d’au moins un point et l’emprunteur en est encore au premier tiers du remboursement de l’emprunt immobilier
  • La baisse est de deux points ou plus et l’emprunteur en est seulement au deuxième tiers du remboursement de l’emprunt immobilier
  • La baisse est de plus de deux points et il reste encore au moins cinq années d’emprunt immobilier à courir

Dans tous les cas, le rachat de prêt immobilier se fait dans une nouvelle banque. Ainsi, un emprunteur au Crédit Agricole va par exemple faire se demande auprès du Crédit Mutuel. S’il est possible sous conditions de transférer un éventuel PTZ Prêt à Taux Zéro, il en va différemment pour le ou les prêts principaux.

En effet, le rachat de crédit immobilier consiste à solder les prêts existants dans la banque X, c’est-à-dire à les rembourser, pour en ouvrir un nouveau dans la banque Y, avec des conditions totalement différentes. Cette procédure nécessite donc des frais, liés notamment :

  • Aux indemnités de remboursement anticipées dues à la première banque
  • À la mainlevée du PPD ou de l’hypothèque s’ils existaient
  • De nouveaux frais de dossier bancaires, voire des frais de courtage si l’emprunteur sollicite un intermédiaire bancaire

En contrepartie, l’emprunteur bénéficie d’un nouveau TAEG, d’une nouvelle durée d’emprunt, d’une nouvelle mensualité, d’une nouvelle assurance emprunteur et d’une nouvelle garantie. De plus, l’étude porte sur sa situation actuelle et non plus sur celle d’il y a quelques années.

Si les démarches sont plus lourdes pour le rachat de crédit immobilier, le gain financier peut être bien plus important en raison de taux d’intérêts baissiers, dont la nouvelle banque peut faire profiter l’emprunteur pour gagner un nouveau client.

Dans le cadre d’un rachat de crédit, utiliser un comparateur de prêt en ligne fait gagner au ménage concerné du temps, mais également de l’argent. Le tout sans frais ni engagement !

 
 

Simulateur Rachat de Crédit Immobilier
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : fsbwQB

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires