Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Le rachat de crédit immobilier > Rachat de crédit immobilier sans hypothèque : explications

Rachat de crédit immobilier sans hypothèque : explications

Rachat de crédit immobilier sans hypothèque : explications

L’hypothèque n’est pas systématique lors d’un rachat de crédit immobilier. Dans certains cas, il est possible d’éviter une prise de garantie.

Un rachat de prêt immobilier peut être mis en place sans hypothèque, en recourant par exemple au cautionnement qui représente une garantie alternative moins contraignante. Quelles sont les conditions requises pour faire un rachat de crédit immobilier sans hypothèque ? Toutes les explications.

Rachat de crédit immobilier et hypothèque

L’hypothèque est une garantie exigée par la banque pour couvrir le financement en cas d’impossibilité de remboursement de la part de l’emprunteur. Cette garantie ne concerne donc que les propriétaires de biens immobiliers.

L’hypothèque réduit le risque pour le prêteur, notamment pour les prêts souscrits sur plus de 25 ans. Toutefois, cette sûreté réelle n’est pas rassurante pour l’emprunteur puisque la banque se réserve le droit de saisir son bien immobilier pour le mettre en vente en cas de non remboursement du capital prêté. Heureusement, l’hypothèque n’est pas systématique lors d’un rachat de crédit immobilier. En effet, certains établissements acceptent d’accorder un financement sans garantie, sous certaines conditions.

La caution, une garantie alternative

Il est possible de recourir au rachat de crédit immobilier sans hypothèque en se tournant vers le cautionnement. Dans ce cas, une société de cautionnement propose de se porter garante du remboursement des mensualités dues par l’emprunteur si celui-ci rencontre des difficultés financières. Lorsqu’elle est amenée à payer à place de l’emprunteur, la caution tente ensuite de trouver une solution avec ce dernier pour récupérer les sommes versées au prêteur. La mise en vente du bien immobilier peut intervenir en dernier recours si la médiation n’aboutit pas.

Pour prétendre à la caution, une analyse minutieuse du dossier de l’emprunteur est nécessaire afin d’éviter les risques de non-paiement. Evidemment, dans les deux cas (hypothèque ou cautionnement), la situation de l’emprunteur devra correspondre aux exigences de la banque pour mettre en place le rachat de crédit immobilier.

Rachat de crédit immobilier sans hypothèque : quel établissement choisir ?

Si certains établissements bancaires ne proposent que du financement hypothécaire, d’autres conçoivent des offres adaptées au profil des emprunteurs. Pour accéder aux meilleures offres de rachat de crédit immobilier sans hypothèque, il peut être judicieux d’utiliser un comparateur en ligne. Pour cela, il suffit de compléter un formulaire rapide et sans engagement. En moins de 2 minutes, vous recevrez des offres correspondant à vos besoins.

Le rachat de crédit immobilier sans hypothèque est particulièrement adapté aux particuliers qui souhaitent surmonter leurs difficultés financières sans crainte de voir leurs biens confisqués. Une analyse comparative des différentes offres est donc nécessaire pour mettre en place cette opération dans les meilleures conditions. Dans tous les cas, le nouveau crédit souscrit doit rester intéressant, même en tenant compte des frais liés au rachat de crédit.

Si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement personnalisé et de précieux conseils, vous pouvez faire appel à un courtier immobilier. Cet expert du marché sera en mesure de répondre à l’ensemble de vos questions en matière de rachat de crédit.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de rachat de crédit immobilier
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : TrYayB

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires