Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Assurance Prêt Immobilier : simulateur et comparateur gratuit ! > Assurance emprunteur sans visite médicale : est-ce possible ?

Assurance emprunteur sans visite médicale : est-ce possible ?

Assurance emprunteur sans visite médicale : est-ce possible ?

Avec l’octroi d’un prêt immobilier, les banques exigent la souscription d’une assurance emprunteur. Pour déterminer le niveau de couverture adéquate, un questionnaire médical doit être rempli lors de la demande d’adhésion.

Il permet d’évaluer les facteurs de risque, maladies et antécédents médicaux du ou des emprunteurs. Une visite médicale avec des examens complémentaires est parfois sollicitée. Pour quels motifs, la visite médicale avec une assurance de prêt immobilier est-elle nécessaire ? Peut-on souscrire une assurance emprunteur sans visite médicale ? Nous faisons le point avec un rappel des formalités médicales d’une assurance de prêt.

Quelle est la procédure médicale pour souscrire une assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est obligatoire pour obtenir un crédit immobilier, même si aucune loi ne va dans ce sens. Elle garantit le prêt en cas d’aléas de la vie empêchant l’emprunteur d’honorer le paiement des mensualités. C’est alors l’assureur qui prend le relais et rembourse tout ou partie du capital à la banque.

Un crédit immobilier dure en moyenne 20 ans. Durant ce laps de temps, l’emprunteur peut être affecté par une invalidité ou une incapacité de travail à la suite d’une maladie ou d’un accident. Les garanties obligatoires et facultatives souscrites avec l’assurance emprunteur prémunissent la banque et l’emprunteur d’un défaut de paiement temporaire ou permanent.

Des formalités médicales accompagnent la souscription d’une assurance de prêt immobilier. L’assureur évalue, grâce à elles et avec l’aide d’un médecin-conseil, l’état de santé et les facteurs de risque de l’emprunteur. Il s’agit :

  • Du questionnaire médical simplifié : une série de 10 questions dont l’âge, la taille, le poids, les affections chroniques, les antécédents chirurgicaux et médicamenteux sur les dix dernières années.
  • Du questionnaire médical détaillé demandé si l’emprunteur est un senior ou à partir d’un seuil de capital emprunté.
  • D’une visite médicale complémentaire sollicitée en fonction des réponses mentionnées aux deux précédents questionnaires.

Dans quel cas l’assureur réclame une visite médicale avec une assurance de prêt immobilier ?

La visite médicale est exigée, en complément du questionnaire de santé, par les assureurs pour plusieurs raisons. Les critères de décision sont essentiellement le montant du prêt, la quotité engagée, l’âge et l’état de santé déclaré. Voici quatre raisons qui peuvent aboutir à des examens complémentaires :

  1. Si l’emprunteur déclare des antécédents médicaux à l’issue du questionnaire.
  2. Si l’emprunteur a plus de 65 ans et emprunte plus de 100 000 €.
  3. Si l’emprunteur a plus de 45 ans et emprunte plus de 200 000 €.
  4. Si un emprunteur quel que soit son âge emprunte plus de 300 000 €.

Différents examens complémentaires sont possibles. Ils sont dispensés par un médecin choisi par l’emprunteur et entièrement pris en charge. Ils peuvent être en fonction de l’âge, du sexe ou des antécédents de l’emprunteur :

  • une prise de sang ;
  • un électrocardiogramme ;
  • une épreuve d’effort ;
  • une analyse d’urine.

En cas de facteurs de risque tels que le surpoids ou l’obésité, le tabagisme ou l’alcool, le médecin peut étudier les habitudes alimentaires et comportementales de l’emprunteur. Il confirme ou infirme la possibilité de développer des pathologies induites par ses risques aggravés de santé.

Est-ce possible de souscrire une assurance emprunteur sans visite médicale ?

Comme nous venons de le voir, la visite médicale n’est pas systématique pour l’obtention d’un prêt immobilier. Elle dépend du profil de l’emprunteur et du prêt : l’âge, l’état de santé évalué par rapport au questionnaire médical et le capital emprunté. Il est tout à fait possible de souscrire une assurance emprunteur sans visite médicale. Si l’emprunteur est jeune, en bonne santé, sans facteur de risque (surpoids par exemple) et emprunte moins de 150 000 €, la visite médicale ne sera pas imposée par l’assureur.

Si l’emprunteur est tout de même obligé de passer des examens complémentaires parce qu’il est gros fumeur par exemple, l’évaluation des résultats peut amener l’assureur à :

  • Augmenter la cotisation avec une surprime, variable de 25 à 100 %, sur les garanties obligatoires (PTIA, IPT et ITT).
  • Exclure certaines garanties obligatoires d’une prise en charge.

Dans les cas extrêmes, l’assureur peut tout simplement refuser d’assurer l’emprunteur. Celui-ci a un dernier recours : la convention AERAS. Elle facilite l’accès au crédit des personnes présentant un risque aggravé de santé.

Où trouver une assurance de prêt immobilier sans visite médicale ?

Pour trouver une assurance de prêt immobilier sans visite médicale, la meilleure solution est de faire jouer la concurrence. Grâce à la délégation d’assurance instaurée par la loi Lagarde en 2010, les emprunteurs peuvent choisir librement leur assurance de prêt immobilier. L’établissement financier prêteur n’a pas le droit de s’y opposer. La condition requise est de souscrire aux mêmes garanties que celles exigées avec le crédit. Pour les connaître, il suffit de se reporter à la fiche standardisée d’information, ou FSI. Elle est remise obligatoirement lors de la première simulation du prêt.

La mise en concurrence la plus rapide s’effectue via un comparateur en ligne. Avec cet outil sans engagement, l’emprunteur obtient en cinq minutes des offres d’assurance de prêt sans visite médicale adaptées à son profil. Le comparateur en ligne est un gain de temps. Il permet également de faire des économies en bénéficiant de tarifs souvent préférentiels. Souscrire une assurance emprunteur individuelle auprès d’un assureur externe réduit jusqu’à 30 %, et même parfois plus, le coût total par rapport à l’assurance proposée avec le prêt. Si l’emprunteur préfère déléguer sa recherche d’assurance de prêt sans visite médicale, il peut aussi mandater un courtier expert indépendant.

Pour conclure, nous pouvons dire qu’il est tout à fait envisageable de souscrire une assurance emprunteur sans visite médicale. Pour ce faire, le ou les emprunteurs doivent :

  • Être âgé de 25 à 35 ans.
  • Être en bonne santé.
  • Ne déclarer aucun facteur de risque ou antécédents médicaux sur le questionnaire de santé.
  • Emprunter au maximum 150 000 €.

Avant de faire leur choix, les emprunteurs n’omettent pas de contrôler attentivement les exclusions de garantie et les délais de carence et de franchise. Ces éléments sont indiqués dans les conditions générales de vente du contrat.

 
 

Comparateur Assurance de Prêt
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : GyddTM

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires