Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Investissement Immobilier > Acheter un bien immobilier > Immobilier : acheter en zone rurale, est-ce vraiment intéressant ?

Immobilier : acheter en zone rurale, est-ce vraiment intéressant ?

Immobilier : acheter en zone rurale, est-ce vraiment intéressant ?

Longtemps boudé, le marché de l’immobilier rural est aujourd’hui reboosté, les épisodes successifs de confinement sur fond de crise sanitaire ayant largement participé à ce nouvel intérêt pour les biens situés à la campagne. Faisons le point sur les raisons qui motivent l’investissement dans le secteur rural plutôt qu’en métropole que ce soit pour un logement locatif, une résidence principale ou secondaire.

Investir à la campagne pour une meilleure qualité de vie

Les couples avec enfants ont pendant longtemps déserté les villages pour s’installer en métropole afin de profiter de toutes les facilités qu’offrent les zones urbaines : transports en commun, écoles, lycées, facultés, diversité des activités extrascolaires, emploi, sorties culturelles, restaurants… L’investissement dans une zone excentrée n’avait pas vraiment la cote, et il en était de même pour les seniors désireux de profiter de toutes les facilités qu’offrent la ville.

Mais la pandémie de Coronavirus a totalement changé la donne, les périodes successives de confinement ayant été vécues douloureusement par de nombreux Français n’ayant plus qu’un objectif en tête : fuir la vie citadine pour s’installer en zone rurale afin de pouvoir profiter d’un espace extérieur et de jouir d’une vie plus qualitative. Avec la crise sanitaire la tendance s’est inversée en quelques mois : de plus en plus de personnes étant convaincues que la vie à la campagne est hautement préférable à la vie citadine pour de nombreuses raisons, à savoir :

  • Offrir un cadre de vie agréable à ses enfants,
  • Le calme,
  • Une plus grande intimité,
  • Une pollution moins présente,
  • Moins de stress,
  • La préservation de sa santé,
  • Disposer d’un jardin privé où cultiver ses légumes, ses fleurs, élever des poules,
  • Disposer d’un espace à soi pour stationner son (ses) véhicule(s),
  • Nouer plus facilement des liens avec les habitants de sa commune…
  • Acheter un terrain à bâtir, isolé ou en lotissement, pour y faire construire la maison de ses rêves,
  • S’offrir une maison ancienne à restaurer implantée sur un parc planté d’arbres séculaires, ou une villa avec jardin paysagé,
  • Devenir propriétaire d’une maison de village au charme indéniable,
  • Faire de l’investissement locatif en achetant un logement dans une résidence de services et le louer meublé par exemple,
  • Jeter son dévolu sur une résidence de tourisme…

Et même si les trajets entre le domicile en zone rurale et le lieu de travail ou d’études sont plus longs, et que les offres de service sont moins nombreuses dans un village qu’en ville, l’engouement pour l’investissement immobilier à la campagne ne fait qu’augmenter, la recherche d’une meilleure qualité de vie, loin des tumultes, primant sur le reste.

Immobilier à la campagne : de belles opportunités à saisir

Chacun peut investir en zone rurale et réaliser une opération intéressante, quel que soit son projet, à savoir :

De nombreuses opportunités sont réalisables en zone rurale et permettent donc ce retour à une vie plus apaisée justifiant le regain d’intérêt pour ce type d’investissement immobilier.

Acheter de l’immobilier en campagne : pourquoi c’est intéressant ?

Les avantages que représente l’investissement immobilier en zone rurale sont les suivants :

  • Le prix encore attractif des biens qui permet de devenir propriétaire : un appartement coûte 30 % moins cher qu’en ville, une maison 20 %,
  • Le prix du loyer est plus modéré,
  • La demande locative est réelle ce qui permet de rentabiliser son investissement à coup sûr,
  • Acheter une résidence secondaire en campagne permet de faire de la location saisonnière si l’on choisit une zone rurale présentant des intérêts touristiques,
  • Des aides sont accordées par l’État pour une implantation en milieu rural en fonction de la zone géographique.

On peut aussi prendre en compte le très bas niveau des taux d’intérêt qui soutient le marché immobilier en zone rurale. La ruée vers certaines régions se confirme donc, le changement des comportements dynamisant la vente immobilière dans les villages et les petites villes.

D’ailleurs, en 2020, le marché s’y est montré très actif alors qu’on a noté une chute des transactions immobilières de 16 % dans la capitale où les prix de l’immobilier accusent d’ailleurs un repli de près de 1 %. A contrario, ils semblent décoller en zone rurale du fait du regain d’intérêt notamment pour les maisons individuelles. Mais tous biens confondus, dans le même temps, le prix de l’immobilier en zone rurale affiche une hausse significative.

La France rurale se trouve boostée par la crise sanitaire qui a laissé des traces dans les esprits mais aussi dans les villes moyennes. Et alors que la période actuelle est marquée par une économie en souffrance, c’est la pierre qui reste la valeur refuge incontestable. Les territoires ruraux semblent prendre leur revanche et l’on assiste à un rééquilibrage entre la campagne et la ville.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : avMqeh

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires