Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Assurance Habitation : simulateur et comparateur gratuit ! > Quelle assurance souscrire pour l'échange de sa maison ou appartement pour les vacances ?

Quelle assurance souscrire pour l'échange de sa maison ou appartement pour les vacances ?

Quelle assurance souscrire pour l'échange de sa maison ou appartement pour les vacances ?

L’échange de maison et d’appartement durant les périodes de vacances a le vent en poupe. Basée sur la confiance et la courtoisie, cette pratique, qui permet notamment de découvrir des régions ou des pays sans avoir à faire des dépenses pour son hébergement, ne met pas à l’abri de sinistres que vos hôtes ou vous-même pouvez causer dans l’une ou l’autre des habitations.

C’est pourquoi, avant d’échanger son logement pour ses vacances, il est important de bien faire le point sur les assurances nécessaires pour une prise en charge de ces éventuels dommages, et pouvoir partir et laisser sa maison ou son appartement à des étrangers l’esprit tranquille.

L’échange de maison ou d’appartement pour les vacances : une pratique qui a le vent en poupe

Échanger sa maison ou son appartement est une pratique qui se développe de plus en plus depuis plusieurs années déjà. Il s’agit de mettre à disposition gratuitement son logement pour une période déterminée, souvent à l’occasion de ses vacances, à des personnes que vous ne connaissez pas, en tous les cas avec qui vous n’avez pas de liens de parenté. Ces personnes sont considérées comme des invités dans votre logement, et non comme des locataires, puisqu’il s’agit d’un prêt de votre habitation.

En contrepartie, vous bénéficiez de votre côté de leur maison ou de leur appartement que vous pouvez occuper également gratuitement durant la même période. L’échange d’habitation donne donc la possibilité notamment de découvrir des régions ou des pays à moindre frais.

L’échange de logement pour les vacances peut en effet se faire en France, comme à l’étranger. Il peut aussi prendre la forme de ce que l’on appelle le « home sitting », c’est-à-dire la mise à disposition de votre maison ou de votre appartement durant votre absence en échange de petits services : assurer une présence dans votre habitation, notamment pour éviter les cambriolages, entretenir vos plantes, votre jardin, ou encore s’occuper de votre animal de compagnie.

À noter : un locataire peut aussi recourir à l’échange de logement mais il doit au préalable en informer son bailleur, notamment pour être couvert en cas de sinistre.

Assurer sa maison, son appartement et ses biens lors d’un échange pendant les vacances

L'échange de sa maison ou de son appartement pour les vacances est une pratique de plus en plus en vogue qui repose sur des règles de courtoisie et de confiance entre les familles qui profitent de cette expérience originale.

Le principe est de vivre dans le logement d’autres personnes que l’on ne connaît pas comme l’on souhaite que l’autre famille le fasse, c’est-à-dire en respectant l’habitation, ses équipements, en l’entretenant, en ayant de bonnes conduites vis-à-vis du voisinage, etc.

Malgré toutes ces règles de bonne conduite à suivre lorsque l’on pratique l’échange de maison ou d’appartement pendant les vacances, vous n’êtes pas à l’abri de la survenue d’un sinistre que ce soit à l’intérieur de votre habitation ou ayant pour conséquence de causer des dégâts dans les parties communes de votre immeuble si vous prêtez un appartement ou dans les logements proches du vôtre, comme cela peut être le cas lors d’une fuite d’eau par exemple. C’est pourquoi, il est important de bien préparer cet échange en particulier en matière d’assurance.

Si les hôtes que vous accueillez dans votre logement pendant que vous occupez le leur sont à l’origine de dommages, c’est à votre propre assurance habitation de prendre en charge le sinistre car vos hôtes sont considérés comme vos invités et non comme vos locataires.

Vous devez donc, avant d’échanger votre maison ou votre appartement, vérifier que votre contrat d’assurance habitation prévoit bien l’échange de logement, ce qui est le plus souvent le cas si vous disposez d’une assurance multirisques habitation. Dans ce cas, vous devez simplement avertir votre assurance au préalable, lui indiquer la période prévue pour cet échange et lui fournir l’identité des personnes qui vont occuper votre maison ou votre appartement.

Si l’échange de logement pendant vos vacances n’est pas prévu dans votre assurance habitation, vous pouvez demander à votre compagnie d’assurance d’ajouter cette couverture à l’aide de la rédaction d’un avenant.

À noter : si vos hôtes causent des dommages à votre logement, c’est donc bien votre assurance habitation qui entre en jeu. Malgré tout, votre assurance a la possibilité de se retourner contre celle des personnes avec qui vous échangez votre maison ou appartement.

C’est pourquoi, afin de protéger votre logement en cas de sinistre et prévoir la prise en charge par les assurances des dommages causés par les personnes que vous accueillez pendant une durée déterminée, vous devez également vous assurer que ces dernières disposent bien de leur côté d’une garantie responsabilité civile « villégiature ». Cette dernière permet en effet qu’ils soient couverts en cas d'incendie, d'explosion ou de dégâts des eaux dans votre logement pendant leurs vacances, car la garantie responsabilité civile oblige la réparation des dommages causés à autrui.

À savoir : la garantie responsabilité civile « villégiature » a le plus souvent une durée limitée dans le temps, le plus souvent 3 mois. Il convient donc de bien vérifier si cette dernière est valide et toujours prise en compte par l’assurance.

D’autre part, si vous échangez votre maison ou votre appartement avec des étrangers, prenez le temps de bien étudier le contrat d’assurance de votre hôte car les exigences en matière d’assurance habitation et de garanties légales dans le pays où l’on vous met un logement à disposition peuvent être très différentes qu’en France.

Dans le cadre d’un home sitting, la mise à disposition gratuite de votre maison en échange de petits services que votre hôte vous rend pendant votre absence, implique aussi que votre contrat d’assurance habitation comporte une clause particulière appelée « clause de villégiature ». La personne qui occupe votre habitation doit également disposer d’une garantie responsabilité civile. Sinon, vous ne pourrez pas être indemnisé pour les dommages qu’elle pourrait commettre chez vous.

Dans tous les cas, les mêmes précautions sont à prendre de votre côté en tant qu’occupant d’une maison ou d’un appartement mis à votre disposition dans le cadre d’un échange pendant les vacances. Vous devez en effet vérifier si ce logement prêté est aussi bien couvert par un contrat d’assurance habitation. De plus, vous devez vérifier auprès de votre assurance que vous possédez bien une garantie responsabilité civile villégiature.

 
 

Comparateur Assurance Habitation
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : hDHqHi

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Défaut d’assurance habitation : quels risques ? Défaut d’assurance habitation : quels risques ? Ne pas souscrire d’assurance habitation pour son logement expose à des risques qui peuvent être très importants, notamment d’un point de vue financier. Si, pour les propriétaires qui occupent...
  • Quelle assurance habitation pour un propriétaire ? Quelle assurance habitation pour un propriétaire ? En matière d’assurance habitation, il convient de distinguer les propriétaires occupants (PO), résidents de leur bien, des propriétaires non occupants (PNO), bailleurs de leur bien.Comparateur...