Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Assurance Habitation : simulateur et comparateur gratuit ! > Comparer les assurances habitation : 6 conseils efficaces

Comparer les assurances habitation : 6 conseils efficaces

Comparer les assurances habitation : 6 conseils efficaces

Comme pour tout produit d’assurance, bien choisir son assurance habitation, c’est comparer avec méthode les offres diverses du marché.

Que l’assuré déménage ou résilie son contrat pour en souscrire un nouveau, il doit comparer pas moins de 6 paramètres pour trouver la bonne assurance habitation. Ils sont entre autres le statut de l’assuré et le logement, la valeur des biens, l’indemnisation ou encore la franchise. Passons en revue ces 6 conseils efficaces pour comparer les assurances habitations avec en préambule un rappel des spécificités du produit.

L’assurance habitation à quoi ça sert ?

L’assurance habitation a pour vocation à protéger le patrimoine mobilier et immobilier, mais également les occupants du logement et les victimes tierces en cas de sinistres. Après une expertise pour évaluer le coût des préjudices subis, l’assurance indemnise les frais de réparation ou de dommages à hauteur des plafonds souscrits.

Plusieurs risques sont couverts par une assurance habitation. Pour être efficacement protégés, les assurés optent le plus souvent pour un contrat multirisque habitation. Il regroupe toutes les garanties essentielles comme :

  • la responsabilité civile ;
  • les catastrophes naturelles et technologiques ;
  • les dégâts des eaux ;
  • le vol, le vandalisme et le cambriolage ;
  • le bris de glace ;
  • l’incendie ;
  • les attentats et actes terroristes.

En fonction de ses besoins, l’assuré peut inclure des options complémentaires comme les dommages électriques, la protection juridique, la garantie jardin, piscine et dépendance. Même des services d’assistance comme la garde d’enfant, le rapatriement à domicile sont envisageables.

Est-ce obligatoire de souscrire une assurance habitation ?

L’obligation de souscrire une assurance habitation dépend du statut de l’assuré, autrement dit s’il est locataire ou propriétaire.

Si l’assuré est locataire d’une maison ou d’un appartement non meublé ou meublé (depuis la loi Alur de 2014), il doit souscrire une assurance habitation. Le bailleur l’exige à la signature du contrat de location pour pouvoir remettre les clefs lors de l’état des lieux. Si l’assuré est propriétaire, l’assurance habitation n’est pas obligatoire sauf s’il est copropriétaire. Au vu des risques possibles et des lourdes conséquences financières, il est vivement conseillé de souscrire un contrat. Le propriétaire n’est pas à l’abri par exemple d’un incendie qui lui ferait perdre son logement et ses biens. L’assurance habitation n’est pas non plus obligatoire pour l’occupant d’une location saisonnière ou d’un logement de fonction.

Comment comparer les offres d’assurance habitation ?

Que l’assuré soit locataire ou propriétaire et choisisse une simple assurance habitation ou un pack multigaranties, le contrat constitue la plupart du temps une offre sur-mesure. Il doit mettre en concurrence les diverses offres du marché pour que son assurance habitation corresponde à ses besoins, son profil et son logement. Le moyen pour y parvenir ? Il en existe essentiellement trois :

  1. L’assuré démarche directement les compagnies d’assurances par téléphone, par mail ou en agence. Ce moyen de mise en concurrence est très chronophage.
  2. L’assuré mandate un courtier spécialisé en assurances habitations. Il conseille, prépare le dossier et négocie les meilleures offres en lieu et place de son client.
  3. L’assuré utilise un comparateur en ligne gratuit et sans engagement. Avec cet outil et après avoir rempli un formulaire, il obtient des devis personnalisés d’assurance habitation.

Si l’assuré opte pour la 3e solution, il va devoir comparer les assurances habitations adaptées à son logement et son profil. La méthode pour comparer efficacement est expliquée dans le point suivant.

Nos 6 conseils pour comparer les assurances habitations

Pour être efficace dans le choix du bon contrat d’assurance habitation, l’assuré peut suivre 6 conseils pour comparer les offres. Au préalable, il aura listé les garanties et options dont sa famille a besoin pour la protection optimale de son patrimoine mobilier et immobilier. Certaines peuvent être redondantes comme la protection juridique si souscrite avec un autre produit d’assurance. L’assuré s’est aussi fixé un budget, car le tarif est bien souvent un critère déterminant au moment de la comparaison.

Recenser les bonnes informations sur son profil et son logement

Le premier conseil à suivre est de donner des informations précises sur son profil et son logement. Quel est le statut de l’assuré ? Locataire, propriétaire occupant, propriétaire non occupant ou copropriétaire. Quel est le type de logement ? Maison, appartement, le nombre de pièces et la superficie. La plupart des contrats admettent qu’une pièce doit mesurer au minimum 9 m2 et qu’une pièce de plus de 30 à 40 m2 en compte deux. Une salle de bains ou une cuisine ne sont pas considérées comme des pièces. Autant d’informations qu’il s’agit de recenser pour comparer efficacement les offres d’assurances habitations.

Déterminer la valeur de ses biens et objets

Une assurance habitation comprend une garantie remboursement valeur à neuf ou valeur d’usage des biens mobiliers, des équipements et des objets précieux. Pour souscrire une offre adaptée, il est capital d’évaluer au plus juste la valeur de son patrimoine. L’assuré recense tout ce qu’il possède y compris les vêtements. Il évalue une somme correspondant à la valeur de remboursement. Elle est toujours un peu supérieure pour une bonne protection. Pour constituer des preuves en cas de sinistre, il rassemble ses factures, les scanne ou les photocopie et il prend des photos. Il compare ensuite les propositions d’assurance habitation en fonction des valeurs d’indemnisation proposées.

Contrôler les plafonds d’indemnisation

Pour comparer les assurances habitations, il faut étudier les plafonds d’indemnisation. Ils varient parfois significativement d’un contrat à un autre. Les réparations des préjudices et sinistres atteignent rapidement des sommes importantes. Un plafond d’indemnisation élevé ne constitue pas forcément un remboursement suffisant. L’assuré prend connaissance du tarif des travaux de rénovation en cas d’incendie ou de dégâts des eaux par exemple. Le prix est souvent donné au m2. Il permet de chiffrer les éventuels travaux par rapport à la superficie de son logement.

Vérifier le montant des franchises et les délais de carence

Un autre point à vérifier quand l’assuré compare les assurances habitations est celui du montant des franchises. La franchise correspond à la somme restant à la charge de l’assuré après le remboursement de l’assureur en cas de sinistre. Ces montants varient d’un contrat à un autre. En principe, plus les cotisations d’assurance habitation sont chères, moins les franchises sont élevées. Quant aux délais de carence, ils constituent le temps écoulé entre la signature du contrat et l’entrée en vigueur des garanties. Mieux vaut connaître ces durées de latence avant de choisir une offre.

Décrypter les exclusions de garantie

Tous les contrats d’assurance habitation comportent des exclusions de garantie. Elles constituent les risques non pris en charge en cas de sinistres et pour des motifs divers. Les exclusions de garantie sont générales, mais aussi particulières, c’est-à-dire propres à chaque compagnie. Pour les connaître, l’assuré consulte les conditions générales de vente du contrat. En cas de besoin, il peut solliciter une extension de garantie moyennant surprime.

Ne pas se focaliser uniquement sur le tarif

Le dernier conseil à donner pour comparer les assurances habitations est de ne pas choisir uniquement en fonction du montant de la cotisation. L’assuré a certes un budget, mais il doit privilégier également la qualité des prestations. En cas de sinistre, les quelques euros d’économie ont parfois de lourdes conséquences financières sur le montant des indemnisations ou des franchises. Comparer c’est trouver le bon rapport qualité/prix.

D’autres paramètres entrent en ligne de compte pour comparer les assurances habitations. Ils sont spécifiques à chaque profil. Est-ce que les dommages électriques sont couverts ? L’assurance indemnise-t-elle les dégâts extérieurs ? Les animaux domestiques sont-ils protégés ? Bref autant de critères qui méritent d’être étudiés au cas par cas. Assurer son patrimoine mobilier et immobilier est vivement conseillé quand l’assurance n’est pas obligatoire comme pour les locataires. Il convient de trouver la formule d’assurance habitation adéquate en mettant en concurrence les offres et en suivant quelques conseils pour décrypter les devis.

 
 

Comparateur Assurance Habitation
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 8nigYS

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Quel est le prix d'une assurance habitation ? Quel est le prix d'une assurance habitation ? Assurance de biens incontournable et incontestablement l’une des plus connues du grand public, l’assurance habitation est extrêmement importante, quand elle n’est pas obligatoire. Elle...
  • Quelle assurance habitation en zone inondable ? Quelle assurance habitation en zone inondable ? Assurer son logement quand il est situé en zone inondable peut s’avérer un peu plus compliqué que la moyenne. De plus, il est nécessaire de savoir quelles garanties prendre dans son contrat...