Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Assurance Habitation : simulateur et comparateur gratuit ! > Quelle est la procédure pour changer d'assurance habitation ?

Quelle est la procédure pour changer d'assurance habitation ?

Quelle est la procédure pour changer d'assurance habitation ?

Un déménagement, une hausse de la cotisation, des franchises excessives, les raisons d’un changement de contrat d’assurance habitation ou de MRH ne manquent pas. Mais pour autant est-ce facile de résilier son contrat ? Afin d’y voir un peu plus clair, passons en revue dans notre article la procédure pour changer d’assurance habitation. Pendant et après la première année de souscription ou encore en cours de sinistre, plusieurs cas de figure pour un changement sont possibles.

Quelle est la procédure pour changer d’assurance habitation ou de MRH ?

La procédure pour changer d’assurance habitation suppose un motif valable ou une période du contrat à laquelle il est possible de résilier. Le changement d’assurance habitation est souvent motivé par une couverture inadaptée, des plafonds d’indemnisation insuffisants ou encore un tarif trop élevé. Changer de MRH peut donc être le fait de l’assuré et ce pour divers motifs comme :

  • Une évolution de sa situation professionnelle : retraite, mutation, chômage.
  • Un déménagement.
  • Un divorce ou un mariage.
  • Une hausse des cotisations.
  • Une baisse des plafonds de remboursement.

Le changement d’assurance habitation peut aussi être motivé par l’assureur. Ce dernier peut mettre fin à un contrat de MRH si l’assuré ne paye plus ses primes, si la sinistralité est trop importante, etc. Attention dans ce cas, trouver un nouvel assureur s’avère compliqué. Quoi qu'il en soit, au moment de changer d’assurance habitation, l’assuré doit veiller à la continuité des garanties. Pour rappel, l’assurance habitation est obligatoire pour les locataires de logement meublé et non-meublé et pour les copropriétaires. Elle est facultative pour les propriétaires occupants et non-occupants.

1 - Changer d’assurance habitation pendant la 1re année de souscription

L’assuré peut en principe modifier son contrat d’assurance habitation à n'importe quel moment y compris la 1re année. Les besoins pour le logement et les occupants évoluent. Les garanties doivent s’adapter à un déménagement, des travaux de rénovation ou l’ajout d’une extension, des objets de valeur supplémentaires. Les nouvelles conditions s’ajoutent au contrat initial et le tarif est calculé en conséquence.

Si par contre l’assuré souhaite changer d’assureur, il doit le faire pour des motifs valables la première année de son contrat (motifs vus ci-dessus). Si en revanche l’assuré trouve une meilleure offre chez un concurrent, il peut résilier son contrat, mais en respectant les délais et formalités d’usage. Deux mois avant la date anniversaire du contrat, l’assuré envoie une lettre recommandée avec AR pour mettre fin à son adhésion. Grâce à la loi Châtel de 2005, les assureurs doivent obligatoirement envoyer un avis d’échéance. Ce dernier sert de rappel pour résilier dans les temps si nécessaire.

2 - Changer de MRH Après la 1re année de souscription du contrat

Après la 1re année de souscription, il est très facile de changer d’assurance habitation. La résiliation est possible à n’importe quel moment grâce à la loi Hamon de 2015. Plus besoin de motif ou de préavis avant la date d’échéance quand le contrat a plus d’un an. La procédure est simple. L’assuré trouve une nouvelle offre avec l’aide d’un courtier ou d’un comparateur en ligne. Dès la souscription et sur demande de l’assuré, la nouvelle compagnie se charge des formalités de résiliation auprès de l’ancien assureur. Les cotisations trop-perçu sont restituées à l’assuré. Cette disposition a pour but de ne pas interrompre la couverture du logement et de ses occupants durant le changement d’assurance habitation.

3 - Souscrire une nouvelle assurance habitation en cours de contrat lors d’un changement de situation

Si l’assuré déménage, est au chômage, se marie ou encore part à la retraite, il peut en principe changer d’assurance habitation et résilier son contrat à n’importe quel moment. Là non plus pas besoin de préavis, une lettre recommandée avec AR suffit. Il devra également joindre un justificatif de situation. Attention, si l’assureur baisse la cotisation de l’assurance à hauteur de celle trouvée, alors le changement peut être refusé. Une mise en concurrence des offres est nécessaire pour obtenir un nouveau devis moins cher.

4 - Résilier sa MRH avec un sinistre en cours d’expertise ou d’indemnisation

Être victime d’un sinistre n’empêche pas l’assuré de changer d’assurance habitation. Si les motifs sont ceux cités précédemment ou si la résiliation intervient après la première année d’échéance, alors la procédure est la même. Le sinistre en cours est traité et indemnisé indépendamment du changement de MRH.

Quelle nouvelle offre d’assurance habitation choisir ?

Une assurance habitation protège le patrimoine immobilier et la responsabilité civile de l’assuré. Avec une couverture étendue, la multirisque habitation ou MRH propose une protection complète avec :

  • la garantie du logement, mais aussi des biens (mobilier, équipements, objets de valeur) ;
  • la garantie des occupants ;
  • la garantie responsabilité civile pour les dommages matériels, corporels et immatériels causés aux tiers.

Une nouvelle offre d’assurance habitation doit a minima prendre en charge les risques locatifs (explosion, dégât des eaux, incendie). La prise en charge d’autres risques est à considérer, dépendante du profil de l’assuré, de sa situation et des caractéristiques du logement. Avec une multirisque, l’assuré couvre l'essentiel des risques :

  • l'incendie ;
  • le dégât des eaux ;
  • les catastrophes naturelles ;
  • le bris de glace ;
  • les évènements climatiques ;
  • les explosions nucléaires, technologiques, industrielles ;
  • le vol, cambriolage et vandalisme (optionnel avec une formule de base) ;
  • les attentats et actes terroristes.

L’assuré souscrit si besoin des options et services d’assistance sur-mesure comme les dommages électriques, la protection juridique ou encore le rééquipement à neuf.

La procédure pour changer d’assurance habitation est très simple pour peu que l’assuré respecte quelques formalités. Elles dépendent de la période à laquelle est rompu le contrat ou du motif invoqué. Un préavis de deux mois est nécessaire durant la première année du contrat quand la 2e année, l’assurance habitation peut être résiliée à tout moment. La demande de changement s’effectue par lettre recommandée avec AR par l’assuré ou directement par le nouvel assureur. Quoi qu'il en soit, pour trouver une nouvelle assurance habitation, l’assuré n’hésite pas à mettre en concurrence les offres nombreuses sur le marché. Avec un comparateur en ligne, la recherche est gratuite et sans engagement. L’assuré obtient des devis personnalisés. Avant de signer son nouveau contrat d’assurance habitation, il prend soin de comparer :

  • les plafonds d’indemnisation ;
  • les garanties et options proposées ;
  • le type et le montant des franchises ;
  • les exclusions de garantie.
 
 

Comparateur Assurance Habitation
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : vK5DF6

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires