Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Assurance Habitation : simulateur et comparateur gratuit ! > Garantie vol de l'assurance habitation : nos conseils

Garantie vol de l'assurance habitation : nos conseils

Garantie vol de l'assurance habitation : nos conseils

Au sein du contrat d’assurance habitation, il est une garantie importante à ne pas négliger : le vol. Elle est généralement appelée « garantie vol et vandalisme » par votre assureur. Elle peut être incluse dans votre contrat ou faire l’objet d’une option sur-mesure. En effet, elle n’a pas de caractère obligatoire, même pour les locataires.

Que couvre la garantie vol ? Quels conseils pour bien la choisir ? Quels conseils pour vous assurer d’une indemnisation à la hauteur de vos attentes ? Suivez le guide…

Quels sont les risques couverts par la garantie vol ?

La garantie vol de votre contrat habitation peut comprendre plusieurs risques distincts, tout dépend de votre contrat.

Les risques compris dans la garantie vol

La garantie vol comporte des risques différents les une des autres, tout étant affaire de vocabulaire :

  • L’intrusion : avec ou sans effraction, avec ou sans violence, l’intrusion est caractérisée par la visite de votre domicile avec ou sans vol, en votre présence,
  • Le cambriolage : il a lieu en votre absence ou dans votre sommeil, vous ne vous apercevez donc pas immédiatement du vol qui a été commis,
  • Le vandalisme : c’est un acte caractérisé de détérioration volontaire de votre logement ou de vos affaires personnelles, sans vol.

Sachez que certaines assurances habitation ne couvrent pas les actes de vandalisme. À vous, donc, de poser les bonnes questions à l’assureur avant de souscrire, et de prendre connaissance des conditions générales et particulières de votre contrat.

Les biens remboursés par la garantie vol

Les biens que vous possédez sont de plusieurs natures, votre contrat peut tous les couvrir ou n’en couvrir que certains. À cet effet, il faut distinguer :

  • Les dégradations immobilières : si le vol a endommagé le bâti de votre habitation (porte, fenêtres, vitres, etc.),
  • Les dégradations et vols mobiliers : il s’agit de vos meubles, vos vêtements, votre électroménager, vos effets personnels, vos bijoux et objets de valeur, etc.
  • Les frais annexes, comme le changement des serrures ou encore la nécessité de renouveler les documents d’identité.

En cas de cambriolage, la facture peut donc s’avérer élevée, même si les biens volés sont peu nombreux.

Comment bien choisir la garantie vol ?

Choisir le plus judicieusement possible sa garantie vol implique de faire l’inventaire de ses biens d’une part, et de s’attarder sur les clauses principales de son contrat d’autre part.

Évaluer précisément le montant de ses biens

Pour choisir le contrat qui couvre nos biens, sans payer pour des garanties trop élevées, il est important de savoir ce que l’on détient.

Les biens mobiliers

Les biens mobiliers sont constitués par vos meubles, vos vêtements, votre linge de maison, votre électroménager, vos appareils ménagers, votre vaisselle, vos effets personnels, etc.

Faites le total de ce que vous détenez, profitez-en pour photographier et filmer vos biens en cas de dommages. Parfois, on n’en a pour beaucoup moins cher que ce que l’on imagine.

Les biens high-tech

Les biens dits « high-tech » sont ceux qui ont le plus de valeur commerciale. Il s’agit de vos ordinateurs (fixes ou portables), de vos smartphones, de vos téléviseurs, de vos chaînes stéréo, de votre home cinéma, de vos appareils photos et autres objets multimedia.

Il est important d’évaluer leur montant, car la garantie vol de base du contrat habitation n’est pas toujours suffisante pour couvrir vos biens high-tech à leur juste valeur. En sachant précisément ce que vous avez, il sera plus facile de bien s’assurer.

Les objets de valeur

Les objets de valeur ne sont pas nécessairement des objets que l’on a payé cher, comme le multimédia. Il peut s’agit de meubles anciens, de bijoux, d’œuvres d’art ou encore de livres rares. Ils nécessitent souvent une étude particulière de la part de l’assureur.

Les objets de valeur nécessitent généralement la prise d’une garantie supplémentaire. Il est important de les faire évaluer s’ils sont anciens et d’informer votre assureur de leur existence pour une bonne évaluation du risque.

Bon à savoir : pour les personnes ayant un patrimoine mobilier important, il est possible d’avoir recours à un notaire ou à un huissier de justice pour le faire évaluer.

Connaître les modes d’indemnisation

Selon les formules d’assurance et les garanties choisies, vous ne serez pas indemnisé de la même façon en matière de vol et de vandalisme. Bien sûr, plus le contrat est dit haut de gamme, plus le tarif est élevé.

La valeur d’usage

Vos biens et équipements sont indemnisés en fonction de leur valeur financière à l’instant du cambriolage. Si, par exemple, vous avez investi dans un ordinateur de gaming à 5 000 euros il y a 10 ans, il n’a plus de valeur d’usage aujourd’hui. En effet, cette valeur tient compte de la vétusté du bien.

La valeur de remplacement

Ici, il s’agit de pouvoir s’équiper avec des biens identiques à ce que vous aviez précédemment. Cela signifie que vous pourrez bénéficier d’un remboursement pour acheter un bien équivalent. Si nécessaire, il faudra envoyer à l’assurance des factures, devis, ou petites annonces de biens semblables au vôtre.

Le rééquipement à neuf

Le rééquipement à neuf, parfois appelé valeur à neuf, est souvent confondu avec la valeur de remplacement. Or, il s’agit d’une option supérieure de votre contrat, qui permet généralement l’ajout d’un coefficient complémentaire, et donc d’un meilleur remboursement.

Bon à savoir : chaque assureur aura ses propres appellations et barèmes de vétusté / remboursement, il est donc utile de se reporter à son contrat pour en avoir le cœur net.

Connaître les franchises et plafonds de garantie

Dans votre contrat d’assurance habitation, chaque garantie comporte des franchises et plafonds qui lui sont propres. La franchise, c’est le montant minimum restant à votre charge. Si par exemple, suite à un cambriolage, on vous a volé un téléviseur neuf d’une valeur de 800 euros, et que vous avez une franchise de 100 euros, votre indemnisation sera de 700 euros (800 - 100).

Quant au plafond, il s’agit du montant au-delà duquel votre assureur ne rembourse plus. Si par exemple, le plafond de votre garantie vol est de 10 000 euros, et que l’évaluation du cambriolage se chiffre à 12 000 euros, vous ne pourrez pas prétendre à une indemnisation supérieure à 10 000 euros.

Bon à savoir : certains contrats ou certaines options permettent le rachat de franchise, moyennant surprime, d’autres permettent un bonus pour absence de sinistralité durant plusieurs années, etc.

Connaître les exclusions du contrat

Comme dans tout contrat d’assurance, il est important de prendre connaissance des exclusions de la garantie vol afin d’être bien protégé.

Les exclusions communes à la plupart des contrats sont les suivantes :

  • Les vols sans effraction,
  • Les vols avec les clés cachées près de l’entrée du logement,
  • Les vols commis par votre famille ou avec sa complicité,
  • Les vols de biens laissés dans le jardin,
  • Les vols dans les dépendances (sauf option spécifique),
  • Les vols liés à la clause d’inhabitation,
  • Le vol des objets précieux non déclarés,
  • Le vol d’argent liquide, etc.

D’autres exclusions, propres à chaque contrat, peuvent exister. Lisez-les attentivement.

Bon à savoir : certains contrats laissent un droit à l’erreur en cas d’oubli de fermeture des portes ou des volets par exemple.

Comment être bien indemnisé par l’assureur en cas de vol ?

Suite à un vol, un cambriolage ou un acte de vandalisme, il convient de déclarer le sinistre rapidement. Généralement, le délai commence à courir à partir du moment où vous en avez connaissance et n’excède pas 5 jours.

Conserver ses factures

Les factures de vos biens et / ou évaluations par expert vous seront demandées. Alors, conservez-les précieusement. Il est aussi possible d’apporter une preuve de propriété par un bon de garantie, un relevé de compte, des photos prises dans votre logement avant sinistre, etc.

À l’heure du numérique, nous vous conseillons de conserver tous vos justificatifs de manière dématérialisée en plus du papier. Non seulement cela vous assure une sécurité supplémentaire, mais en plus cela simplifiera vos démarches en cas de sinistre.

Respecter les conditions de protection demandées par l’assureur

En fonction des contrats d’assurance, en fonction de la valeur de vos biens, l’assureur peut être plus ou moins exigeant quant à la protection de votre logement. Dans la plupart des contrats, il faudra respecter les règles suivantes :

  • Serrures de sûreté à deux points,
  • Volets ou barreaux aux fenêtres,
  • Vitres anti-effraction,
  • Dépendance fermées, etc.

Mais il peut également vous être demandé :

  • Des serrures de sûreté à trois points,
  • Des portes blindées,
  • Un système d’alarme avec ou sans vidéo surveillance,
  • Une inscription au dispositif tranquillité vacances, etc.

Porter plainte

Le vol étant un acte puni par la loi, et des poursuites pouvant être engagées contre ses auteurs afin d’indemniser la victime, votre assureur habitation vous demandera systématiquement de porter plainte. Une copie du dépôt de plainte devra être jointe aux autres documents exigés dans le cadre de votre demande d’indemnisation.

Mettre son logement à l’abri après un cambriolage

Quand l’effraction est constatée, il est nécessaire de prendre le plus rapidement possible toutes les mesures d’urgence qui s’imposent. Votre logement ne doit pas rester ouvert à la vue de tous. Vous pouvez vous rapprocher du service assistance de votre assurance habitation, qui trouvera pour vous un serrurier et / ou un vitrier agréé dans les plus brefs délais.

Bon à savoir : Un expert de l’assurance pourra également être mandaté à votre domicile. Il est chargé d’évaluer les dommages subis par l’assuré.

Vous savez désormais l’essentiel pour bien choisir la garantie vol de votre contrat d’assurance habitation. Il est possible de choisir librement votre assureur à chaque entrée nouvelle dans un lieu, mais également à tout moment une fois la première année passée. Alors, pour réaliser des économies tout en ayant de bonnes garanties, n’hésitez pas à comparer régulièrement les offres que nous vous proposons en ligne, gratuitement et sans engagement.

 
 

Comparateur Assurance Habitation
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : xyPdwq

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires