Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Assurance Prêt Immobilier : simulateur et comparateur gratuit ! > Devis assurance de prêt immobilier : le meilleur moyen de comparer les taux

Devis assurance de prêt immobilier : le meilleur moyen de comparer les taux

Devis assurance de prêt immobilier : le meilleur moyen de comparer les taux

Avec l’octroi d’un crédit immobilier, les banques exigent du ou des emprunteurs des conditions strictes. Elles sont entre autres une solvabilité exemplaire avec un taux d'endettement inférieur à 35 %, des revenus réguliers, un apport personnel et une garantie.

Est exigée aussi une assurance de prêt immobilier pour garantir 100 % du capital emprunté en cas d’aléas de la vie. Légalement, l’assurance n’est pas obligatoire, mais dans les faits elle est systématiquement demandée. Il est alors judicieux pour les emprunteurs de négocier une offre compétitive avec un taux bas. Et pour comparer les taux d’une assurance de prêt immobilier ? La solution la plus efficace reste encore d’obtenir plusieurs devis. Pourquoi ? C’est notre focus du jour avec au début de notre article un rappel du principe d’une assurance de prêt immobilier.

L’assurance de prêt immobilier, à quoi ça sert ?

L’assurance de prêt immobilier protège la banque et l’emprunteur lors d’une défaillance financière liée à une situation imprévue. La durée de remboursement d’un crédit est à long terme, en moyenne 20 ans. Durant cet intervalle de temps, un accident, une maladie, voire un décès peut empêcher l’emprunteur d’exercer une activité rémunératrice. En incapacité de travail ou en invalidité temporaire ou définitive, l’emprunteur n'honore plus les mensualités et c’est l’assureur qui prend le relais. Ce dernier rembourse à la banque tout ou partie du capital restant dû à hauteur de la quotité souscrite. La quotité correspond au pourcentage ou à la quote-part du capital garanti sur la tête de chaque emprunteur, sachant qu’au minimum le prêt doit être couvert à 100 %. Une assurance de prêt immobilier se compose de garanties obligatoires et facultatives dont :

  • La garantie décès.
  • La garantie perte totale et irréversible d’autonomie ou PTIA.
  • La garantie invalidité permanente totale ou IPT.
  • La garantie invalidité permanente partielle ou IPP.
  • La garantie incapacité totale temporaire de travail ou ITT.
  • La garantie perte d’emploi.

Obtenir plusieurs devis est-ce le meilleur moyen de comparer les taux d’une assurance de prêt immobilier ?

Avant la loi Lagarde de 2010, les emprunteurs souscrivaient à l’assurance de groupe proposée par la banque avec le crédit. Depuis, grâce à la délégation d’assurance, l’emprunteur peut choisir librement son contrat auprès de n’importe quel assureur. La banque ne peut s’y opposer tant que les garanties souscrites correspondent à celles exigées avec le contrat de prêt (cf. fiche standardisée d’information ou FSI).

Mettre en concurrence les offres d’assurance de prêt immobilier

Pour trouver l’assurance de prêt immobilier adaptée à sa situation et son profil, l’emprunteur doit mettre en concurrence les nombreuses offres présentes sur le marché. C’est la solution idéale pour obtenir plusieurs devis, lesquels donnent la possibilité de comparer efficacement les taux ou TAEA (taux annuel effectif de l'assurance). Le taux détermine le tarif de l’assurance. Il varie d’une compagnie à une autre, car elles sont libres de le fixer. C’est pourquoi un seul devis ne suffit pas pour comparer. Il est recommandé d’en solliciter au minimum trois pour obtenir une offre intéressante. De plus, munis de ces devis, l’emprunteur, s’il préfère traiter avec son banquier, peut l’encourager à aligner le TAEA de son offre d'assurance de prêt sur ses concurrents.

Les points de vigilance lors du comparatif des devis d’assurance de prêt immobilier

Une assurance de prêt immobilier déléguée permet de faire en moyenne 30 % d'économies par rapport à un contrat de groupe. Cela vaut la peine de comparer les devis pour obtenir le meilleur taux. Attention lors du comparatif des devis, l’emprunteur doit aussi analyser :

  • Les garanties proposées et pour quelle durée.
  • Les plafonds d’indemnisation.
  • Le type d’indemnisation forfaitaire ou indemnitaire.
  • Les exclusions de garantie.
  • Les délais de carence et de franchise.

Comment les assureurs déterminent le taux d’une assurance de prêt immobilier ?

Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte pour déterminer le taux d’une assurance de prêt immobilier. Ils sont notamment :

  • l’âge ;
  • les facteurs de risque ;
  • l’état de santé et les antécédents médicaux :
  • le type, la durée et le montant du prêt.

Pour évaluer l’état de santé, les emprunteurs répondent à un questionnaire médical, assorti d’examens complémentaires si besoin comme un bilan sanguin ou un ECG. En cas de risque de santé, une surprime peut être appliquée. L’assureur peut tout bonnement refuser la souscription en cas de risque aggravé de santé. Pour obtenir une assurance, l’emprunteur doit alors se tourner vers la convention AERAS. Le TAEA pour un couple de jeunes emprunteurs en bonne santé, sans facteur de risque avec un emploi dans la fonction publique est très attractif de 0,10 à 0,20 % en moyenne. A contrario, pour un couple d’actifs senior, il faut compter de 0,40 à 0,60 % en moyenne selon les facteurs de risque. Ce taux peut être réduit significativement avec la souscription d’une assurance de prêt individuelle, d’où l’importance d’obtenir des devis. C’est le meilleur moyen de comparer les taux d’une assurance de prêt immobilier.

Peut-on résilier facilement une assurance de prêt immobilier pour souscrire une meilleure offre ?

Si les devis d’assurance de prêt immobilier restent le meilleur moyen de comparer les taux, le changement de contrat est également une excellente solution pour faire des économies. Depuis 2014, de nouvelles lois complètent la loi Lagarde. Il s’agit de la loi Hamon de 2014 et de la loi Bourquin de 2017. Toutes deux permettent de résilier son assurance emprunteur à des périodes précises :

  • À tout moment durant la première année de souscription du contrat pour la loi Hamon.
  • Chaque année à date d’anniversaire du contrat passé la première année de souscription pour l’amendement Bourquin.

Il va de soi que le nouveau contrat doit comporter des garanties équivalentes au précédent. La nouvelle assurance de prêt immobilier doit également être enclenchée avant le dernier jour d’effet de l’ancienne. Après la signature de la nouvelle offre trouvée via un comparateur en ligne ou avec l’aide d’un courtier, l’emprunteur envoie une lettre recommandée avec AR pour résilier l’ancien contrat. L’assureur dispose de dix jours ouvrés pour donner suite à la demande.

En conclusion, réaliser des devis d’assurance de prêt immobilier est à ce jour le meilleur moyen de comparer les taux pour faire des économies. C’est d’ailleurs le cas pour tous les produits d’assurance où la mise en concurrence des offres permet de dénicher des tarifs avantageux. Le coût d’une assurance de prêt immobilier oscille entre 0,05 et 1 % en moyenne du capital emprunté. Cela représente pour certains emprunteurs 30 % du coût total de leur crédit immobilier. Il est donc judicieux au vu de ces éléments de comparer pour diminuer significativement la facture. La nouvelle loi dite Lemoine va dans ce sens. Elle permet la résiliation infra-annuelle de son assurance de prêt immobilier à tout moment et sans pénalités à partir du 1er juin 2022.

 
 

Comparateur Assurance de Prêt
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : fBwSns

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires