Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > L’assurance de prêt immobilier > Assurance de prêt immobilier quand on est au chômage : quelles solutions ?

Assurance de prêt immobilier quand on est au chômage : quelles solutions ?

Assurance de prêt immobilier quand on est au chômage : quelles solutions ?

En assurant son crédit immobilier, l’emprunteur envisage toutes les situations qui pourraient entraîner une incapacité de remboursement. La perte d’emploi en fait partie.

Avant de vous accorder un prêt immobilier, la banque exige la souscription d’une assurance emprunteur. Celle-ci couvre le plus souvent les risques de décès, d’invalidité et d’incapacité. Toutefois, il est possible d’adhérer à des garanties facultatives comme la perte d’emploi. Cette garantie est-elle réellement utile ? Que couvre-t-elle exactement ? Réponses.

Assurance emprunteur : qu’est-ce que la garantie chômage ?

La garantie perte d’emploi est généralement proposée aux emprunteurs travaillant sous le statut de salarié. Elle couvre le licenciement économique et exclut donc la démission, la rupture conventionnelle, le licenciement pour faute et les fins de contrat à durée déterminée. Pour en bénéficier, il ne faut pas être en période d’essai ou en préavis de licenciement.

Cette garantie ne s’applique que quelques mois après la souscription. En cas de chômage, elle prévoit le paiement de tout ou partie des mensualités restantes. Son versement peut être immédiat ou intervenir après l’expiration d’un délai de carence. Pour être indemnisé, il suffit d’envoyer les documents nécessaires à l’assureur et notamment le contrat de travail, la lettre de licenciement et l’attestation destinée à Pôle emploi.

Garantie perte d’emploi : attention à la durée et aux plafonds de garantie

La durée et le plafond de garantie varient selon les contrats. Pour une période de chômage d’un an, la durée maximale d’indemnisation se limite le plus souvent à 6 mois. La plupart des assureurs prévoient néanmoins une durée maximale répartie sur toute la durée du prêt, généralement comprise entre 18 et 36 mois.

Le montant de l’indemnisation proposée dans le cadre de la garantie perte d’emploi se calcule en pourcentage de la mensualité de remboursement du prêt. Son plafond dépasse rarement plus de 100 euros par jour.

Enfin, il faut savoir que la garantie chômage de l’assurance de prêt immobilier ne s’applique plus passé un certain âge (60 à 62 ans selon les assureurs). Avant d’y adhérer, pensez ainsi à bien étudier votre contrat et les clauses qu’il contient.

Comparer les garanties perte d’emploi proposées par les assureurs

Pour trouver la meilleure garantie perte d’emploi, il est indispensable de comparer les offres en utilisant un outil en ligne gratuit. Après avoir complété un formulaire rapide, les devis générés pourront être aisément comparés.

Parmi les éléments importants à prendre en compte lors de la souscription, il y a la durée de la garantie, le montant d’indemnisation mais également son coût. Celui-ci est estimé à un taux annuel compris entre 0,10 à 0,60 % du montant emprunté. Par exemple, un assuré ayant souscrit une garantie perte d’emploi au taux de 0,50 % et emprunté 200 000 euros sur 20 ans, paiera environ 12 000 euros sur la durée totale du crédit.

Si vous avez besoin de conseils personnalisés et d’informations concernant cette garantie optionnelle, n’hésitez pas à prendre contact avec un courtier expérimenté.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance de Prêt
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : cZg4PY

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires