Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Dossiers Pratiques Immobilier > Locataire > Location logement étudiant : comment calculer son budget global ?

Location logement étudiant : comment calculer son budget global ?

Location logement étudiant : comment calculer son budget global ?

Selon l’Observatoire national de la vie étudiante (OVE), un tiers des étudiants vit dans un logement en location, soit seul, soit en couple. En 2020, dernière année connue, ces étudiants devaient prévoir en moyenne de payer un loyer de 552 euros, avec des écarts considérables entre les villes de résidences, de 799 euros en moyenne à Paris à près de 500 euros dans les communes de moins de 100 000 habitants. Avec des ressources moyennes de 920 euros par étudiant et par mois, toujours d’après l’OVE, les dépenses liées à la location d’un logement représentent une grande partie de leurs dépenses générales, 57 % pour le loyer et 46 % pour les autres frais liés à leur logement. Un poste de dépense qui pèse donc lourd pour les étudiants qui résident dans un logement en location et pour lequel il est indispensable de calculer au plus près les sommes à y consacrer. Quels sont les éléments à prendre en compte pour calculer son budget logement global quand on est étudiant ?

Prévoir un montant de dépenses liées à son installation dans un logement en location

Quand on pense logement, on a souvent en tête les seules dépenses de loyer et liées aux charges locatives. Or, bien d’autres frais viennent s’ajouter à ce poste de dépense qui pèse pour beaucoup dans le budget d’un étudiant qui loue un logement.

D’abord, il faut considérer tous les frais qui concernent sa recherche de logement étudiant, puis des dépenses nécessaires à son installation. Rechercher un logement suppose d’effectuer des démarches seul, en consultant les petites annonces ou les nombreux sites Internet spécialisés dans le logement étudiant.

Mais, il est souvent nécessaire, notamment dans les grandes villes très recherchées par les étudiants, de faire appel à une agence immobilière, ou toute autre société de gestion locative, pour faciliter sa recherche de logement et mettre toutes les chances de son côté. Forcément, recourir à une agence immobilière a un coût qu’il ne faut pas oublier d’inclure dans son budget global consacré au logement. Les honoraires d’une agence immobilière, basés sur la superficie du logement loué, varient en moyenne, selon les villes, de 8 €/m2 à 10 €/m2.

Une fois que l’on a trouvé son logement étudiant, et en particulier s’il s’agit d’un logement loué non meublé, il est indispensable de prévoir une somme d’argent pour pouvoir s’y installer et donc acheter quelques meubles, ustensiles de cuisine, appareils ménagers, literie, etc.

D’autre part, à l’entrée dans un logement loué, vous devez également penser que vous devez en principe verser un dépôt de garantie à votre bailleur. Ce dernier n’a pas pour obligation de vous demander le versement d’une caution mais, dans la pratique, elle est le plus souvent demandée car elle sert à couvrir au besoin des impayés de loyers ou de charges locatives, ou à financer des frais liés à des dégradations occasionnées par le locataire. Cette caution représente au maximum 1 mois de loyer hors charges.

Considérer le paiement du loyer et de diverses charges récurrentes

Selon les données 2020 de l’Observatoire national de la vie étudiante (OVE), un étudiant doit débourser en moyenne 552 euros pour payer son loyer. Mais il s’agit d’une moyenne : les prix des loyers peuvent en effet varier du simple au double en fonction de la ville où vous vous installez pour faire vos études.

La Fédération des Associations Générales Étudiantes (Fage) fournit des données plus fines justement selon son lieu d’habitation. Selon le calcul de l’indicateur du coût de la rentrée étudiante, réalisé tous les ans par cet organisme, le montant du budget pour un étudiant qui loue son logement était en 2021 de 674 euros en Ile-de-France et de 500 euros en province. Il s’agit de montants qui englobent le loyer et les charges locatives, et qui doivent être aujourd’hui considérés comme plus élevés puisque les loyers continuent toujours leur hausse, surtout dans les grandes villes françaises, sachant que les bailleurs sont libres de fixer les loyers qu’ils proposent, hormis où l’encadrement des loyers a été mis en place, généralement dans les villes en zone tendue, c’est-à-dire où l’offre de logement ne permet pas de satisfaire tous les besoins.

En plus du loyer mensuel, il ne faut pas oublier de prévoir le paiement de charges locatives, celles qui permettent de financier l’entretien de l’immeuble où est situé le logement, le ramassage des poubelles, etc. Le plus souvent, ces charges couvrent les frais de consommation d’eau. Parfois aussi ceux en lien avec un chauffage collectif. Dans le cas contraire, un étudiant doit aussi prévoir de payer ses dépenses en matière de consommation d’énergie (gaz ou électricité).

En conséquence, pour établir son budget global de logement, il faut compter sur le fait que la part des dépenses consacrée au logement (loyer + charges) représente près de 50 % de son budget général.

À ces dépenses de logement incontournables, s’ajoutent d’autres frais comme ceux liés à l’électricité et/ou au gaz, ou encore d’eau (ouverture de compteur et consommation mensuelle) qui peuvent représenter par mois entre 30 euros au minimum et près de 100 euros, voire plus dans certains cas, selon le type de logement, ses équipements et ses fournisseurs d’énergie. Aujourd’hui indispensable, il faut également prendre en compte les frais liés à Internet, entre 20 et 60 euros par mois environ.

Penser au montant de son assurance habitation

Comme tous les locataires, en tant qu’étudiant louant un logement, vous devez obligatoirement souscrire une assurance habitation. Un coût donc aussi à anticiper.

Le coût d’une assurance habitation varie selon le type et la surface du logement loué, de la commune où il est situé, et surtout des garanties souscrites. Les garanties incendie, dégât des eaux et bris de glace sont dans tous les cas obligatoires. Il s’agit de votre responsabilité civile qui vous couvre pour les dommages que vous causez. D’autres garanties peuvent s’ajouter comme celles liées aux risques de vol, d’effraction ou d’autres sinistres qu’il est souvent préférable de souscrire pour être bien protégé.

Le coût d’une assurance habitation dépend des compagnies d’assurance et, bien sûr, de l’étendue des garanties souscrites, mais il se situe généralement en moyenne aux alentours de 250 euros par an.

Anticiper le paiement de la taxe d’habitation

Même si la suppression de la taxe d’habitation concernera tous les Français, et donc les étudiants, d’ici 2023, elle reste d’actualité pour le moment, notamment pour les étudiants qui ne déclarent pas seuls leurs revenus aux impôts, mais sont encore à la charge de leurs parents vis-à-vis du fisc.

La taxe d’habitation est un impôt dû une fois par an et pour l’année entière même si vous quittez votre logement étudiant en location en cours d’année ou que vous ne l’avez pas occupé toute l’année. Ainsi, pour tout logement occupé au 1er janvier, la taxe d’habitation doit être réglée aux impôts.

La taxe d’habitation équivaut le plus souvent à un mois de loyer sans compter les charges locatives.

Quelles aides pour financer un logement étudiant ?

On l’a vu, louer un logement quand on est étudiant suppose d’y consacrer un budget important. Heureusement, il existe des aides pour aider les étudiants à se loger.

Il s’agit principalement d’allocations versées par la Caisse d’allocations familiales (Caf) : l’allocation de logement social (ALS) et l’allocation personnalisée au logement (APL), attribuées sous conditions de ressources.

Il faut savoir aussi que la plupart des banques proposent des « prêts étudiant » destinés à financer les études, y compris à couvrir ses frais de logement. Ces crédits, dont les montants peuvent varier de 800 à 30 000 euros, sont accordés à un taux d’intérêt attractif et remboursables une fois que les étudiants entrent dans la vie active.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : H6kLgM

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires