Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Dossiers Pratiques Immobilier > Propriétaire > Peut-on se passer d'une agence immobilière pour vendre son bien ?

Peut-on se passer d'une agence immobilière pour vendre son bien ?

Peut-on se passer d'une agence immobilière pour vendre son bien ?

Lorsque l’on souhaite vendre son bien immobilier, deux solutions sont possibles : faire appel aux services d’une agence immobilière ou œuvrer soi-même. Si vendre son bien par ses propres moyens fait gagner de l’argent, confier cette tâche à une agence immobilière fait gagner du temps. Par ailleurs, vendre son bien n’est pas si simple quand on ne maitrise pas le domaine de l’immobilier, ses lois, ses obligations, ses techniques et ses contraintes. Alors s’il semble possible de se passer d’une agence immobilière pour vendre son bien, est-ce un choix judicieux ? Faisons le point.

Comment se passe la vente d’un bien immobilier avec une agence immobilière ?

Ce choix classique est celui que la plupart des particuliers effectuent. En effet, confier la vente de son bien immobilier à une agence immobilière permet de laisser cette enseigne professionnelle en charge de l’ensemble des démarches liées à cette opération. Or, celles-ci sont nombreuses puisque l’agence devra fixer le prix du bien, rédiger et publier une annonce de vente immobilière, organiser et effectuer les visites, réaliser les différents diagnostics puis rédiger le compromis de vente, etc. C’est une tâche relativement chronophage.

Si vous avez le libre choix de l’agence immobilière en charge de la vente de votre bien immobilier, sachez que certaines pourront tenter d’en exiger l’exclusivité. Si vous ne le souhaitez pas, rien ne vous oblige à accepter. Dans ce cas, refusez de signer le mandat de vente exclusif. Il est en effet souvent plus judicieux de faire appel aux services de plusieurs agences immobilières pour maximiser ses chances de vendre son bien, surtout si la vente s’annonce complexe (bien atypique, localisation peu recherchée, offre supérieure à la demande, travaux, contexte difficile, etc.).

L’avantage de faire appel à une agence immobilière, c’est que vous gagnez un temps précieux. Celle-ci prend tout en charge et a même les compétences pour estimer la juste valeur de votre bien immobilier. Néanmoins, ce service a un prix non négligeable, puisqu’il oscille entre 5 et 10 % du prix de la vente.

Comment vendre son bien immobilier sans passer par une agence immobilière ?

Bien évidemment, il est possible et légal de vendre son bien immobilier sans passer par une agence immobilière. Il s’agit alors de vente entre particuliers.

Quels sont les avantages à vendre soi-même son bien immobilier ?

  • En vendant vous-même votre bien immobilier, vous faites des économies et vous augmentez la part du prix net vendeur puisque vous n’avez pas à payer les services d’une agence. Or, ce service est facturé 5 à 10 % du prix de vente.
  • Vous rencontrez les futurs acheteurs potentiels, un point agréable lorsque la vente concerne un bien à forte valeur sentimentale.
  • Vous avez la liberté d’accepter plus facilement une offre différente si vous le désirez pour diverses raisons.
  • Le fait de devoir vous charger vous-même de l’ensemble des démarches est une opération très chronophage. Prévoyez d’y consacrer une bonne partie de votre temps.
  • Vous devrez vous-même effectuer les visites, ce qui peut s’avérer contraignant si vous êtes encore actif ou si vous avez des activités annexes.

Quels sont les inconvénients en cas de vente entre particuliers ?

Comment vendre son bien immobilier sans agence immobilière ?

Pour vendre votre bien immobilier sans passer par une agence immobilière, il vous faudra respecter certaines étapes indispensables :

  • Commencez par déterminer le prix de vente de votre bien : pour ce faire, consultez les annonces immobilières du coin pour estimer la valeur de votre bien au regard de sa localisation, de ses caractéristiques et de son pouvoir attractif.
  • Rédigez et publiez votre annonce de vente : votre annonce de vente doit lister l’ensemble des données relatives au bien à vendre afin que celui-ci soit décrit le plus précisément possible (superficie, exposition, nombre de pièces, type de chauffage, isolation, diagnostic DPE, date de construction et des éventuelles rénovations, le prix de vente, etc.) et joignez-y le plus de photos possible. Vous disposez de plusieurs modes d’annonces en ligne ou dans la presse pour diffuser votre mise en vente.
  • Faites faire les diagnostics techniques obligatoires : ceux-ci devront être transmis aux potentiels acquéreurs.
  • Réunissez les documents relatifs à la maison : ceux-ci devront être accessibles aux potentiels acheteurs (diagnostic DPE, factures travaux, règlement de copropriété, garantie décennale, assurance dommages ouvrage, etc.).
  • Organisez les visites : prévoyez les visites au moment le plus opportun, ce qui n’est pas toujours évident. En effet, il faut satisfaire les possibilités des futurs acheteurs potentiels, mais aussi vous laisser la possibilité de présenter votre bien sous ses meilleurs atours, c’est-à-dire bien rangé, bien propre, bien aéré, si possible sans vos jeunes enfants ou vos animaux. Pendant ces visites, soyez honnête pour éviter de futurs problèmes ; présentez les défauts de votre maison, mais n’hésitez pas à les aborder sous de meilleurs jours. Les visiteurs savent qu’un bien ne peut être parfait. Être transparent sur ces points négatifs leur inspire davantage confiance.
  • Rédigez le compromis de vente : vous trouverez des modèles en ligne pour la rédaction de ce document nécessaire à la vente de votre bien. Si le vendeur doit impérativement le rédiger, il peut faire appel à un notaire s’il le souhaite.
  • Signez l’acte de vente : cette dernière étape est indispensable pour valider définitivement la vente du bien immobilier.

Vendre son bien immobilier soi-même : les erreurs à éviter

Pour réussir la vente de votre bien immobilier, certaines erreurs sont à éviter :

  • Ne surestimez pas le prix de votre bien : vouloir tirer le maximum de son bien ou vouloir éviter de « brader » un bien qui a une valeur sentimentale est compréhensible, mais tout objet vendu trop cher ne trouve pas preneur. Beaucoup de particuliers qui vendent leur bien immobilier seuls ont tendance à surestimer sa valeur. S’il faut tenir compte de sa localisation, de ses caractéristiques et s’aider des offres proposées dans le secteur, il ne faut pas omettre certains points parfois négatifs. En effet, votre bien peut disposer d’une chambre de moins qu’une autre maison du quartier, il peut nécessiter des travaux importants ou de simples finitions qui engendreront des surcoûts pour l’acquéreur, il peut ne pas être desservi par les transports aussi bien que les maisons de la rue voisine, votre jardin peut être en moins bon état qu’une autre habitation ou moins bien aménagé, etc. Si votre maison est bien située dans un quartier très prisé et avec peu de biens, vous avez vos chances, mais c’est rarement le cas. En surestimant, vous avez peu de chances de vendre.
  • Ne sous-estimez pas votre bien : de même, brader un bien pour le vendre plus vite est une erreur. Les acheteurs se renseignent et comparent. Un bien sous-évalué fait peur.
  • Entretenez votre bien : que vous y résidiez ou non, entretenez votre bien pour les visites. Vous éviterez ainsi que la maison ait l’air d’être abandonnée, ce qui peut entrainer des problèmes divers, notamment de salubrité. Veillez à la propreté de l’intérieur et des extérieurs. C’est un point crucial pour attirer et rassurer les potentiels acheteurs. Un bien entretenu est un signe de qualité et inspire confiance.
 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : DQUtiL

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires