Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Crédit Immobilier : simulateur et comparateur gratuit ! > Crédit immobilier en étant célibataire : est-ce un problème ?

Crédit immobilier en étant célibataire : est-ce un problème ?

Crédit immobilier en étant célibataire : est-ce un problème ?

Généralement, les banques préfèrent des candidats au crédit immobilier co-emprunteurs plutôt que seul et célibataire.

Des revenus en principe supérieurs, un voire les deux emprunteurs du couple en CDI sont autant de risques en moins pour rembourser le prêt sans soucis tout au long de sa durée. Les établissements bancaires privilégient les couples et leur stabilité financière. Ils représentent 70 % des emprunteurs. Mais alors est-ce possible d’emprunter pour un crédit immobilier quand on est célibataire ? C’est notre focus du jour.

Est-ce un problème de souscrire un crédit immobilier en étant célibataire ?

Il ne faut pas se leurrer, les couples ont la préférence des banques en matière de prêt immobilier. Elles estiment que deux conjoints apportent davantage de garanties qu’un emprunteur célibataire. Des co-emprunteurs diminuent le risque d’être en situation financière difficile au même moment. Les conjoints mariés sont de plus solidaires des dettes du ménage.

Pour autant, emprunter en étant célibataire semble plus facile aujourd’hui. Les taux d’intérêt bas diminuent le coût du crédit. Les célibataires primo-accédants sont plus nombreux à obtenir un prêt pour l’achat de leur résidence principale. En principe, le montant de l’acquisition est bien moindre que celui d’un couple. La taille du logement est souvent proportionnelle au nombre de personnes du foyer. Quand un couple emprunte en moyenne 190 000 € pour son crédit immobilier, le célibataire emprunte lui en moyenne 130 000 €. Avec un apport suffisant, un emploi stable et un taux d’endettement inférieur à 35 %, idéalement 25 %, le célibataire dispose de garanties indéniables pour obtenir son prêt immobilier.

Quelles sont les conditions d’octroi d’un crédit immobilier en étant célibataire ?

Avant de solliciter un crédit immobilier, le célibataire prépare son dossier pour mettre toutes les chances de son côté. Son profil et ses garanties sont déterminants pour réussir son projet d’acquisition. Il fait un point sur ses revenus et dépenses. Au besoin, il réduit ses charges fixes pour diminuer son taux d’endettement en soldant par exemple un crédit à la consommation. Il sollicite une augmentation, il épargne davantage pour augmenter son apport. Le célibataire doit se fixer un budget maximal en prenant en compte tous les frais associés à l’achat de son logement comme les frais de notaire ou l’hypothèque.

Plusieurs dispositifs facilitent l’accès au crédit des célibataires comme le prêt à taux zéro, le 1 % patronal avec action logement ou encore le PAS ou prêt accession logement. Ils sont soumis à des conditions de ressources, mais peuvent être assimilés à un apport personnel. En mettant en avant un profil irréprochable et des garanties sérieuses, le célibataire peut se voir accorder un crédit immobilier seul. Nous faisons ci-dessous un récapitulatif des conditions requises par les banques pour l’octroi d’un crédit immobilier tant en couple que célibataire.

Une situation professionnelle stable et des revenus réguliers

La première condition à remplir pour obtenir un crédit immobilier est d’avoir une situation professionnelle stable. Un CDI avec au minimum un an d’ancienneté ou une carrière en tant que fonctionnaire sont appréciés. Le célibataire doit avoir des revenus réguliers. Un métier dans un secteur dynamique à forte croissance est un atout, car susceptible d’évolution de carrière et d’augmentation de salaire.

Un taux d’endettement inférieur à 35 %

Les banques étudient attentivement la solvabilité des emprunteurs. Elles calculent le taux d’endettement (revenus - charges fixes). Il détermine la capacité d’emprunt et in fine le montant maximum de la mensualité. Idéalement il doit être aux alentours de 25 % et ne doit pas dépasser 35 % selon les recommandations de 2021 du HCSF. Cela équivaut à un tiers des revenus nets du célibataire. Les 70 % restants sont le reste à vivre. Avec un minimum requis, il sert à régler les dépenses quotidiennes comme les assurances, l’alimentation, le transport, etc.

Un apport personnel et une capacité d’épargne

Pour mettre tous les atouts de son côté, le célibataire doit justifier d’un apport personnel de 20 %. C’est en principe l’exigence des banques même si avec des revenus élevés, elles acceptent 10 %. Il est aussi intéressant d’avoir une capacité d’épargne suffisante pour pallier des aléas comme des travaux dans son futur logement ou l’achat d’un véhicule. L’épargne rassure les banques qui estiment qu’un crédit supplémentaire ne sera pas nécessaire à court ou moyen terme.

Un historique bancaire irréprochable

La gestion financière doit être irréprochable avec un historique bancaire sans incident comme des découverts à répétition ou des prélèvements rejetés. Le célibataire doit présenter patte blanche. Il ne doit pas être fiché au FICP ou au FCC.

Une bonne santé et un âge jeune

L’état de santé de l’emprunteur est également évalué notamment avec l’assurance emprunteur. Un profil sans facteur de risque, en bonne santé et ne pratiquant pas d’activités sportives dangereuses est une garantie supplémentaire pour les banques. L’âge n’est pas discriminant mais il est préférable d’être jeune quand on emprunte sur le long terme. Un crédit immobilier dure en moyenne 20 ans.

Comment trouver un crédit immobilier en étant célibataire ?

Trouver une offre de crédit immobilier en étant célibataire peut paraître compliqué. Si le profil et la situation professionnelle du célibataire sont optimaux alors en suivant quelques étapes, il devrait mener à bien son projet d’acquisition.

  1. Le célibataire utilise un simulateur en ligne, gratuit et sans engagement, pour évaluer la faisabilité de son projet. Il obtient ainsi une idée du montant possible de l’emprunt avec le taux, les mensualités, la durée et le coût total du crédit.
  2. Il réunit toutes les pièces justificatives que va lui demander la banque ou l’organisme de crédit.
  3. Le célibataire met ensuite en concurrence les différents prestataires du marché via un comparateur en ligne. Cet outil lui délivre en quelques minutes les meilleures offres de crédit immobilier adapté à son profil et son budget.
  4. Il choisit l’offre qui lui correspond et contacte l’organisme.
  5. Le dossier de demande de prêt immobilier est mis en place avec tous les documents requis. La signature du contrat de prêt a lieu et le capital est mis à disposition après le délai légal de rétractation.

Le célibataire prend également le temps de comparer l’assurance emprunteur exigée avec un crédit immobilier. Grâce à la délégation d’assurances, il peut négocier le TAEA et économiser jusqu’à 30 % par rapport à l’offre d’assurance proposée avec le crédit immobilier.

Le fait d’acheter seul en étant célibataire ne peut constituer un motif de refus. Ce n’est donc pas un problème de solliciter un crédit immobilier en étant célibataire. D’autres critères entrent en ligne de compte même si à première vue il est plus facile d’obtenir un prêt immobilier en étant en couple. Pour évaluer la faisabilité de son projet, le célibataire recourt à une simulation en ligne puis à un comparateur pour mettre en concurrence les organismes prêteurs du marché. Il peut également se faire aider par un courtier spécialisé. Il dispose d’une connaissance pointue du secteur et d’un réseau de partenaires pour dénicher les meilleures offres de crédit immobilier.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : jwq3BA

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires