Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Assurances & Crédits > Assurance Habitation : simulateur et comparateur gratuit ! > Assurance habitation tenant compte d'une piscine : comment choisir ? Quelle garantie

Assurance habitation tenant compte d'une piscine : comment choisir ? Quelle garantie

Assurance habitation tenant compte d'une piscine : comment choisir ? Quelle garantie

Vous venez de construire une piscine dans votre jardin, ou vous vous apprêtez à acheter une maison avec piscine ? La présence de cet élément implique une obligation de déclaration en matière d’assurance ainsi que le respect de certaines règles.

Par ailleurs, il est également possible de faire assurer votre piscine dans le cadre de votre contrat habitation. C’est un bien immobilier extérieur, qui peut être couvert par votre assureur. Explications sur le choix de son assurance habitation avec piscine…

Pourquoi faut-il assurer sa piscine ?

Détenir une piscine privée n’est pas sans risque. On déplore chaque année un certain nombre de décès ou de handicaps liés à une noyade ou un accident dans des piscines personnelles.

Les dangers sont réels pour les enfants, les adultes, mais également les animaux, notamment domestiques comme les chats et chiens. Le propriétaire de la piscine est de facto responsable des incidents qui y surviennent. Il est donc essentiel de déclarer sa piscine à son assureur habitation pour couvrir les dommages causés aux tiers.

Par ailleurs, si les piscines légères ont des coûts d’achat et de réparation modérés, il n’en va pas de même des piscines en « dur ». Ainsi, ne pas assurer matériellement une piscine gonflable, autoportante ou hors-sol n’a que peu d’incidence.

En revanche, mieux vaut assurer une piscine enterrée ou semi-enterrée. Elle est par nature indissociable du bien immobilier et ne peut être enlevée lorsque vous déménagez. Elle apporte une valeur économique supplémentaire à votre logement, qu’elle soit conçue en béton ou en polyester.

Il faut donc dissocier la garantie responsabilité civile de la garantie dommage aux biens lorsqu’on est l’heureux propriétaire d’une piscine…

Piscine dans votre habitation, quelle obligation en matière d’assurance ?

La seule obligation qui existe en assurance habitation concerne les locataires, et la garantie piscine n’est nullement obligatoire, même si le bien loué en contient une. Quant aux propriétaires, ils n’ont pas l’obligation d’assurer leur logement, même si c’est fortement recommandé.

Seule l’assurance RC Responsabilité Civile vie privée est obligatoire. Elle peut faire l’objet d’un contrat unique en l’absence d’habitation, mais est incluse dans tous les contrats d’assurance habitation. Elle indemnise les dommages causés aux tiers par vous-mêmes ou les objets dont vous avez la responsabilité.

De fait, elle est applicable automatiquement aux accidents qui pourraient survenir à des tiers dans votre piscine. Le tiers peut être ici un ami, une connaissance, ou même quelqu’un qui profiterait de votre piscine à votre insu.

En revanche, la garantie RC vie privée ne couvre pas les dommages causés à votre piscine…

Quelles garanties « matérielles » pour votre piscine ?

Une option ou extension de votre contrat assurance habitation

La garantie piscine n’est jamais incluse dans les contrats habitation, même dans les formules haut de gamme, tout simplement parce que tous les assurés ne possèdent pas de piscine. Il s’agit donc d’une extension ou d’une option du contrat, qui peut être ajoutée à votre demande auprès de l’assureur, et à tout moment.

La garantie piscine peut couvrir les risques suivants :

  • Accident électrique comme un court-circuit,
  • Incendie ou explosion,
  • Catastrophe naturelle,
  • Événement climatique comme la tempête, l’inondation, la grêle, le gel,
  • Actes de vandalisme et vols, particulièrement sur les équipements (pompe, filtre, bâche, accessoires),
  • Bris de glace, particulièrement s’il existe un dôme,
  • Chute d’objets, comme un appareil aérien, etc.

Ce sont les garanties habituelles de votre contrat d’habitation qui s’étendent à votre piscine et garantissent votre installation. C’est valable pour le structure, le liner, les éléments de sécurité, le local technique, les accessoires et aménagements.

Un respect des normes de sécurité applicables

Outre les exclusions applicables à votre garantie piscine, l’assureur peut exiger que vous respectiez certaines normes de sécurité, sous peine de déchéance ou nullité de vos garanties. Il s’agit de respecter les obligations suivantes, applicables pour tout propriétaire d’une piscine enterrée ou semi-enterrée :

  • Barrières de protection autour de la piscine,
  • Abri au-dessus du bassin de nage,
  • Bâche de sécurité,
  • Système d’alarme.

Ces mesures de protection, au nombre de quatre, doivent en outre être conformes aux normes françaises. Par ailleurs, le contrat habitation peut imposer certaines contraintes supplémentaires, comme l’absence de baignade en cas d’orage, en cas d’alcoolisation, etc.

Votre contrat d’assurance habitation avec option piscine peut contenir des exclusions. Il est donc essentiel de lire les conditions générales et particulières de votre garantie piscine pour connaître l’étendue de votre assurance.

Comment choisir la garantie piscine de son assurance habitation ?

Vos garanties seront choisies en fonction du prix d’achat de votre piscine, mais également de son emplacement. Une piscine intérieure, située dans une pièce de votre logement, est susceptible de causer des dommages au reste du bâtiment, il est donc indispensable de disposer d’une assurance complète dans ce cas de figure. Pour une piscine extérieure en revanche, faites le tri entre les garanties essentielles et les garanties « gadget » pour payer le juste prix d’assurance.

Prenez connaissance, avant de signer un contrat piscine avec l’assureur, de ses conditions pour la mise en jeu des garanties. Il peut s’agir, par exemple, de la sécurisation et de la fermeture du local technique. Ou encore d’un entretien annuel obligatoire réalisé par un professionnel, à l’instar de la garantie incendie pour les détenteurs de cheminée.

Par ailleurs, confrontez le prix des garanties aux données suivantes :

  • Le montant de la franchise, c’est-à-dire ce qui reste à votre charge en cas de sinistre,
  • Le plafond de garantie, c’est-à-dire le montant au-delà duquel l’assureur n’indemnise plus.

Pour faire le bon choix, il est essentiel de comparer plusieurs offres d’assurance habitation avec option piscine entre elles. Cela permet non seulement d’obtenir le meilleur contrat, mais également le meilleur tarif. Notre comparateur d’assurance habitation en ligne, gratuit à utiliser et sans engagement, est idéal pour bien choisir votre contrat piscine.

 
 

Comparateur Assurance Habitation
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : JDRj8i

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires