Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Investissement Immobilier > Acheter un bien immobilier > Peut-on investir dans de l'immobilier avec 50 000 euros ?

Peut-on investir dans de l'immobilier avec 50 000 euros ?

Peut-on investir dans de l'immobilier avec 50 000 euros ?

Compte tenu des prix élevés de l’immobilier, beaucoup de ménages qui disposent de 50 000 euros d’économies se demandent s’ils ont la possibilité avec cette somme d’investir dans l’immobilier. Même si ce montant paraît peu élevé au regard des prix en vigueur pour certains types de biens et selon leur situation géographique, des solutions existent toutefois si l’on a 50 000 euros à investir dans l’immobilier. Voici quelques exemples.

50 000 euros permettent d’investir dans l’immobilier dans certains types de villes

Les prix de l’immobilier ont flambé depuis de nombreuses années maintenant, mais surtout dans les grandes villes, très recherchées par les acquéreurs. En revanche, investir dans des villes plus petites reste encore envisageable pour les ménages qui disposent de 50 000 euros à placer dans l’immobilier, surtout pour ceux qui souhaitent réaliser un investissement locatif.

Une étude récente de Meilleurs Agents, un site spécialisé dans l’immobilier, indique ainsi qu’avec ce montant disponible au comptant, et en considérant le prix de l’immobilier au mètre carré dans certaines villes moyennes, un investisseur qui souhaite placer 50 000 euros dans un bien immobilier pour le louer et en retirer des revenus a la possibilité, par exemple, d’acquérir un bien de 25 m2 à Limoges (1 571 €/m²). Un tel investissement est aussi encore possible dans des villes comme Nancy, Clermont-Ferrand, Brest, ou encore Poitiers notamment.

Choisir d’investir dans un ou plusieurs parkings à louer quand on dispose de 50 000 euros

Un ménage qui dispose de 50 000 euros et qui souhaite investir dans l’immobilier peut tout à fait se tourner vers l’achat de parkings. Le coût d’achat de ces places de stationnement se négocie en effet, selon leur situation géographique, leur accès protégé et sécurisé ou non, leur gardiennage, etc., entre 8 000 et 30 000 euros en moyenne. Un investissement immobilier accessible donc lorsque l’on dispose d’un budget limité.

De plus, investir 50 000 euros dans un ou plusieurs parkings et les proposer à la location peut être une bonne opération pour ceux qui souhaitent compléter leurs revenus de manière régulière. Ce type d’investissement présente plusieurs avantages.

Dans les villes les plus grandes en particulier, les difficultés de stationnement sont de plus en plus importantes. En conséquence, un grand nombre de personnes cherchent à louer une place de stationnement pour venir, par exemple, sur leur lieu de travail sans avoir à passer du temps à trouver une place ou sans risquer une contravention à cause d’un oubli de paiement de l’horodateur. De plus, le coût du stationnement devient de plus en plus cher. Il est donc plus simple et plus économique de louer un parking, surtout s’il est bien placé ou sécurisé notamment.

D’autre part, les règles qui s’appliquent en matière de location d’un parking sont beaucoup plus simples et moins contraignantes que celles en vigueur pour louer un logement.

Investir 50 000 euros dans un bien immobilier en commun

S’il est vrai qu’il est assez difficile d’investir dans un bien immobilier pour acquérir sa résidence principale avec seulement 50 000 euros d’économies, utiliser une telle somme pour devenir propriétaire d’un bien en commun est plus facilement réalisable.

Une solution en effet envisageable pour les ménages qui souhaitent acquérir une résidence secondaire ou une maison de vacances avec des amis ou des proches, acheter à plusieurs un petit immeuble dans le but de disposer une fois à la retraite chacun d’un logement et d’espaces communs, ou encore investir dans la pierre avec d’autres personnes pour se constituer un patrimoine par exemple.

En apportant chacun 50 000 euros, les parties prenantes peuvent ainsi réaliser de belles opérations ou concrétiser des projets de cette manière sans un investissement de départ trop important.

Penser à l’immobilier d’entreprise ou commercial pour investir 50 000 euros

L’immobilier d’entreprise ou commercial représente également une solution pour ceux qui disposent de 50 000 euros d’économies et qui souhaitent réaliser un investissement locatif.

Avec cette somme, il est en effet possible d’acquérir des bureaux, des locaux commerciaux ou encore des boutiques de petites surfaces pour les louer ensuite. De plus, l’immobilier locatif professionnel est souvent plus rentable que la location classique et les caractéristiques des baux commerciaux assurent aux propriétaires de ce type de biens immobiliers des durées de location plus longues.

Devenir copropriétaire d’un bien immobilier avec 50 000 euros en investissant dans une société civile de placement immobilier (SCPI)

Investir dans l’immobilier avec un budget limité de 50 000 euros est aussi possible en ayant recours à une société civile de placement immobilier (SCPI).

Une SCPI est un organisme de placement collectif dont l’objectif est de collecter de l’argent auprès d’investisseurs pour acquérir et gérer un patrimoine immobilier destiné à la location. Il peut s’agir de biens à usage d’habitation, on parle alors de SCPI d’habitation, ou de biens à usage commercial (SCPI d’entreprises).

Avec 50 000 euros en poche, il est ainsi possible d’acquérir une ou plusieurs parts du capital d’une SCPI dont le montant varie en général de 150 à 1 000 euros chacune. Une SCPI, en plus de se charger d’acheter des biens immobiliers pour le compte de leurs sociétaires, s’occupe de rechercher des locataires, d’établir l’état des lieux lors de l’entrée dans les lieux des locataires, de s’acquitter des charges, d’effectuer les travaux nécessaires et de récupérer les loyers.

En contrepartie de ces missions, la personne qui investit dans une SCPI s’acquitte de frais de gestion au moment de son entrée dans le capital d’une SCPI, puis tous les ans. Elle est ensuite rémunérée pour son investissement par le versement, souvent trimestriel, de dividendes dont le montant dépend des loyers perçus par la SCPI et le nombre de parts qu’elle détient.

Attention toutefois, s’il est possible d’investir dans une société civile de placement immobilier avec seulement 50 000 euros ou même beaucoup moins, cette opération n’est pas sans risques puisque le rendement d’une SCPI dépend essentiellement de la situation du marché de l’immobilier.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 3Z7QXN

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires