Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Les dossiers pratiques immobilier > Combien faut-il d'appartements en location pour devenir rentier ?

Combien faut-il d'appartements en location pour devenir rentier ?

Combien faut-il d'appartements en location pour devenir rentier ?

Considéré comme une valeur sûre, l’immobilier séduit toujours autant les Français. Ce placement est également un moyen de se verser des revenus complémentaires. Devenir rentier n’est toutefois pas chose facile.

Qui n’a pas rêvé de bénéficier d’un revenu mensuel sans travailler ? Avec un placement sécurisé comme l’immobilier, il est possible de gagner suffisamment d’argent sans exercer une autre activité rémunérée. Comment devenir rentier ? Combien de biens faut-il ? Explications.

Quel est le rôle du rentier ?

Devenir rentier ne se fait pas du jour au lendemain. Le rentier est une personne qui perçoit des revenus réguliers grâce à ses investissements immobiliers. Le rendement du capital est généralement suffisant pour subvenir à ses besoins quotidiens.

Pour devenir rentier, il faut avant tout que le capital placé soit assez sécurisé pour éviter les moins-values en cas de retournement du marché. Ce professionnel doit également faire preuve de prudence pour profiter d’un revenu confortable tout au long de sa vie en se protégeant de facteurs plus incertains comme l’inflation ou la fiscalité.

Comment choisir des biens rentables ?

Si le rentier opte pour la détention en direct, il lui faudra sélectionner des biens qui se louent facilement sur le marché et qui bénéficient d’un emplacement de qualité. Il est conseillé de privilégier les petites surfaces (studios ou deux-pièces) particulièrement recherchés par les locataires dans les grandes villes étudiantes. Il convient aussi de se montrer vigilant sur le montant de la taxe foncière payée par les seuls propriétaires.

Pour assurer une bonne rentabilité, les loyers doivent logiquement couvrir les frais fixes tels que les mensualités du prêt, les travaux, les impôts sur les revenus issus de la location. Vous pouvez également parier sur une plus-value conséquente à la revente. Dans ce cas, il est important de bien étudier le projet avant de se lancer car un mauvais calcul pourrait être dommageable pour vos finances.

Les types de biens possibles pour devenir rentier

De nombreux biens immobiliers permettent au rentier de générer des revenus. Il y a d’abord l’investissement locatif et donc l’achat d’un appartement ou d’une maison en vue de le louer. Le rentier peut aussi retirer des revenus de la location saisonnière de sa résidence secondaire lorsqu’il ne l’occupe pas. L’investissement en résidence de services, en résidence senior ou étudiante représente une piste intéressante tout comme l’achat d’un parking dans une grande ville.

Une question revient souvent : combien d’appartements dois-je disposer pour vivre de l’immobilier ? Tout dépend de vos objectifs. Par exemple, si vous souhaitez bénéficier d’un revenu mensuel net de 1.500 euros, avec un bien loué en location saisonnière, l’atteinte de cet objectif sera particulièrement long. Ainsi, il est conseillé de louer au moins deux biens pour commencer et atteindre progressivement l’objectif de rentabilité fixé. Vous devrez enfin déterminer si vous souhaitez gérer votre patrimoine vous-même ou la déléguer à un professionnel qui se chargera notamment de la recherche de locataire et de l’entretien de la propriété. Cette intervention a évidemment un coût qui doit être pris en compte.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de prêt immobilier
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : zUPhED

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires