Crédit immobilier avec remboursement différé : explications

Date : 12/03/2019 - Catégorie : Le crédit immobilier

Cette page provient du site Le Mag de l'Immobilier
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.lemagdelimmobilier.com/dossier-61-credit-immobilier-remboursement-differe.html

Crédit immobilier avec remboursement différé : explications

Il existe généralement un décalage entre l’achat d’un bien immobilier et l’emménagement effectif. Pour éviter aux acquéreurs de payer à la fois un loyer et les mensualités du prêt immobilier souscrit, les banques proposent un aménagement de l’emprunt appelé "différé d’amortissement".

Il est souvent difficile pour les acquéreurs de commencer à rembourser leur crédit immobilier dès l’obtention des fonds, notamment lorsqu’ils sont encore locataires au moment de l’achat. Le différé d’amortissement leur permet de rembourser progressivement le capital emprunté plusieurs mois après le déblocage des fonds. Détails.

Crédit immobilier : les deux grands types de différés

Le différé d’amortissement permet à un propriétaire de décaler le paiement des premières mensualités si son nouveau logement est encore en travaux ou en cours de rénovation. Il existe deux grands types de différés : le différé simple et le différé total.

Le différé simple est plus fréquent. L’emprunteur qui opte pour cette solution ne paiera que les intérêts pendant la durée du différé. L’amortissement du crédit débutera à la fin de la période de différé.

Dans le cadre du différé total, l’emprunteur ne réglera rien pendant la période de différé. Les mensualités non payées composées du capital et des intérêts seront dues à la fin du différé. Cette solution est toutefois rarement proposée par les banques. Le différé total peut être intéressant dans le cadre d’un déblocage progressif des fonds selon l’avancement des travaux.

Le différé d’amortissement est souvent utilisé dans le cadre du prêt-relais afin de décaler le paiement des premières mensualités jusqu’à 2 ans.

Quels sont les avantages du différé d’amortissement ?

Le différé d’amortissement présente plusieurs avantages pour l’emprunteur. Il permet d’alléger les mensualités de remboursement pendant une période prédéfinie. En effet, sans ce différé, l’emprunteur devrait cumuler à la fois la mensualité du crédit pour le nouveau logement et les coûts éventuels liés au précédent bien immobilier.

Par ailleurs, le crédit in fine, principalement destiné aux investisseurs locatifs prévoit le remboursement de l’intégralité du capital en fin de prêt, notamment pour des raisons fiscales.

Quid de l’assurance emprunteur ?

Il est important de tenir compte de l’assurance de prêt immobilier en matière de différé. En effet, celle-ci est due dès le déblocage des fonds et viendra de ce fait alourdir la charge de l’emprunteur pendant la période de différé. Ainsi, l’assurance doit coûter le moins cher possible tout en offrant les garanties minimum à l’emprunteur. Pour trouver la meilleure assurance emprunteur, n’hésitez pas à utiliser un comparateur en ligne. Pour rappel, la loi Lagarde vous autorise à souscrire une assurance de prêt différente de celle proposée par la banque à condition qu’elle comporte des garanties équivalentes ou supérieures.

Pour conclure, il peut être judicieux de recourir au différé d’amortissement si vous avez des travaux à effectuer ou un logement en VEFA (vente en état futur d’achèvement) à acquérir. Si vous envisagez cette option, pensez néanmoins à estimer son coût.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre