Vous êtes ici : Les conseils du Mag de l'Immobilier > Crédit Immobilier : simulateur et comparateur gratuit ! > Quel est le délai de réponse d'un courtier en prêt immobilier ?

Quel est le délai de réponse d'un courtier en prêt immobilier ?

Quel est le délai de réponse d'un courtier immobilier ?

Depuis quelque temps, on assiste à une augmentation des demandes de prêts immobiliers car les taux d’intérêt sont extrêmement bas. Du coup, les délais de réponse s’allongent et les futurs emprunteurs doivent en tenir compte. On est en effet parfois bien loin du délai de 45 jours précisé dans le compromis de vente. Mais le délai de réponse d’un courtier immobilier est-il plus court que celui des banques ?

Obtention d’un prêt immobilier : une clause suspensive

Avant la baisse des taux d’emprunt, dans les 21 jours qui suivaient sa demande de prêt immobilier l’intéressé recevait une offre. Il disposait alors d’un délai de réflexion réglementaire incompressible de 10 jours qui est toujours le même aujourd’hui puisqu’il n’est possible de donner son accord qu’au 11ème jour suivant la proposition de la banque.

Lorsque l’on souhaite financer son acquisition immobilière grâce à un emprunt, on dispose donc d’un délai pour obtenir un contrat de prêt. Fixé à 45 jours, il est notifié dans le compromis de vente et fait partie des clauses suspensives. Cela signifie que si l’accédant à la propriété n’a pas obtenu son crédit immobilier, il est en droit de renoncer à sa promesse d’achat et le compromis de vente est annulé. Aucune pénalité financière ne peut lui être infligée s’il peut prouver que le prêt a été refusé par la banque et qu’il a bien respecté les délais imposés.

Or, depuis la baisse considérable des taux d’emprunt, le nombre de demandes de crédits immo est en forte augmentation puisque les transactions immobilières augmentent elles aussi. Etant logiquement plus intéressant d’acheter une maison ou un appartement à crédit lorsque les taux sont au plus bas, les banques saturent. Elles croulent sous les demandes de prêts mais doivent en plus faire face aux multiples sollicitations de leurs clients souhaitant obtenir un rachat de crédit. Par voie de conséquence, les délais de réponse s’allongent.

C’est pour l’emprunteur une situation stressante car le moindre retard peut faire péricliter son projet immobilier, sachant que l’on est désormais très loin de pouvoir obtenir un crédit immobilier dans les 45 jours. On constate que désormais, les délais prévus par la loi ont quasiment doublé. Il faut plutôt compter entre 60 et 75 jours à l’heure actuelle et il est très important que le vendeur du bien immobilier tant convoité accepte que ce délai soit notifié dans le compromis de vente. Cela doit faire partie de la négociation. Au pire des cas, entre la signature de ce compromis et celle de l’acte authentique, mieux prévoir 16 semaines.

Attention toutefois de fournir la totalité des justificatifs exigés par la banque. Le moindre oubli augmente encore les délais de traitement.

Délai d’obtention d’un crédit immobilier : c’est plus rapide avec un courtier

Pour gagner du temps et ne pas risquer de dépasser les délais, il peut être judicieux de passer par un courtier immobilier pour demander un prêt car c’est ce professionnel qui se charge des négociations avec les banques, de finaliser la demande de crédit avec l’établissement choisi et enfin de transmettre à son client un accord de principe. En confiant sa demande de crédit immobilier à un courtier, il est donc possible de gagner entre 10 et 15 jours, voire plus, ce qui n’est pas négligeable.

Il faut aussi prendre en compte que le courtier en crédits immobiliers est un expert de la négociation et peut tendre vers un taux d’emprunt inférieur à celui qu’aurait pu obtenir son client en s’adressant lui-même à une banque. Confier son dossier à un courtier est donc une excellente solution pour réaliser de substantielles économies.

Comment trouver un courtier immobilier ?

Rien n’est plus simple puisqu’il suffit de compléter un formulaire en ligne afin de recevoir différentes offres de courtage. Il suffit ensuite d’opter pour celle qui correspond le mieux à ses attentes. Il est vivement recommandé de s’adresser à un courtier en crédit immobilier agréé et immatriculé auprès de l’Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance (ORIAS). Il doit établir un mandat avant d’entreprendre toute recherche de crédit pour son client, qui mentionne par exemple les établissements bancaires partenaires, leurs coordonnées ou encore le montant des frais de courtage.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 6zztN5

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires